>@EIB
©EIB

La présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne, en partenariat avec la Banque européenne d’investissement (BEI), organise un mois de dialogue entre partenaires africains et européens sur le thème de la transition verte et de l’investissement vert. Les événements et les rencontres virtuelles se tiendront en Afrique et en Europe à partir du 24 mars et culmineront, le 23 avril, avec la réalisation du Forum de haut niveau Afrique-Union européenne sur l’investissement vert, qui se déroulera à Lisbonne.

Ce Forum sur l’investissement vert réunira des représentants et décideurs politiques, ainsi que des entrepreneurs européens et africains qui discuteront des bonnes pratiques, de partenariats et de solutions concrètes afin d’accélérer le développement durable, l’investissement vert et la reprise après la pandémie.

« L’Afrique et l’Europe se sont engagés à accélérer la transition verte et à travailler au développement durable. Partager leurs compétences techniques, financières et environnementales est fondamental pour libérer de nouveaux investissements en vue d’un meilleur avenir après la pandémie. Pendant un mois, la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement vont réunir des spécialistes à l’occasion de Green Talks organisés en Afrique et en Europe, qui mèneront au Forum Afrique-UE sur l’investissement vert. Identifier les meilleures pratiques et solutions à des défis partagés permettra une reprise plus forte et un avenir plus vert pour l’Afrique et l’Europe », a affirmé Augusto Santos Silva, ministre d’État et des Affaires étrangères du Portugal.

« La Banque européenne d’investissement a fait ses preuves comme aucune autre institution en matière de soutien aux investissements de grande portée en Europe, en Afrique et dans le monde entier : nous nous engageons à renforcer une reprise du COVID-19 plus verte. Pendant les quatre prochaines semaines, les Green Talks en Europe et en Afrique et le Forum de haut niveau Afrique-Union européenne sur l’investissement vert accueilleront des partages de points de vue et d’enseignements mutuellement avantageux relativement aux expériences d’investissements durables en matière d’énergie propre pour l’avenir, d’action pour le climat et de projets numériques, tout en créant des emplois et en améliorant le niveau de vie des citoyens. La Banque européenne d’investissement est heureuse de rejoindre la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne dans

l’organisation de ces rencontres entre partenaires africains et européens, afin de stimuler la croissance verte en ces temps difficiles », a déclaré à son tour Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

Pendant les 30 prochains jours se tiendront plus de 25 conférences physiques et virtuelles – les « Green Talks » – en Afrique et en Europe, organisées par les ambassades du Portugal, par la BEI et d’autres partenaires. Des représentants des gouvernements et institutions d’Afrique et de l’Union européenne, des acteurs du secteur privé et des membres de la communauté universitaire, d’organisation non-gouvernementales et de la société civile participeront à l’événement final à Lisbonne, le 23 avril.

Ce dialogue vert Union européenne-Afrique permettra de partager des points de vue aussi bien du secteur public que du secteur privé concernant le développement durable et l’investissement vert sur tout le continent africain et de renforcer ainsi de futurs projets en Afrique. Des investissements récents couronnés de succès seront examinés afin d’identifier les approches innovantes et les opportunités de mobilisation des capitaux publics et privés en faveur de la transition verte en Afrique.

Ces Green Talks souhaitent ainsi démontrer que les modèles de négociation durables sont compétitifs et favorisent la création d’emplois et de richesse, contribuant ainsi au développement durable et inclusif du continent africain et de l’Union européenne.

Les défis mondiaux actuels, avec les effets dévastateurs des changements climatiques qui touchent particulièrement le continent africain, exigent une réponse mondiale et coordonnée qui mobilise la coopération entre les divers acteurs fondamentaux, à tous les niveaux.

Le Forum et les « Green Talk » ouvrent un mois de dialogue et de débat entre les deux continents, qui enrichira également la préparation du prochain Sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine.

Le premier « Green Talk » est prévu le 24 mars, vers 15h, à Dakar, au Sénégal, avec la participation du secrétaire d’État portugais aux Affaires étrangères et à la Coopération, Francisco André, du secrétaire d’État sénégalais aux Affaires étrangères, Moïse Sarr, de l’ex-footballeur Luís Figo et de l’artiste Vhils.

Plus d’informations sur :

Site de la présidence portugaise du Conseil de l’UE

Pour en savoir plus sur le Green Talk de Dakar et s’y inscrire 

Green Talks : EU-Africa Green Talks (eib.org)

Forum sur l’investissement vert : High-Level EU-Africa Green Investment Forum (eib.org)