>@EIB
©EIB
  • Nomination d’un nouveau représentant de la BEI pour les Balkans occidentaux
  • Depuis 2009, la banque de l’UE a investi 8,6 milliards d’EUR dans le développement des infrastructures et du secteur privé de la région.
  • La BEI continuera à soutenir l’ensemble de la région sur la voie de la reprise après la pandémie de COVID-19, de l’adhésion à l’UE et de la création d’un marché commun durable.

Alessandro Bragonzi a été nommé à la tête du bureau de représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour les Balkans occidentaux. Il succède à Dubravka Nègre, dont le mandat a pris fin à la mi-janvier.

Dans le cadre du programme Team Europe, les priorités de la BEI pour les Balkans occidentaux resteront les suivantes : soutenir la reprise post-pandémie de COVID-19, renforcer et moderniser des infrastructures essentielles et répondre aux besoins de financement des petites et moyennes entreprises (PME) par l’intermédiaire de ses banques partenaires. La banque de l’UE favorisera les investissements qui appuient des transports plus verts et plus efficaces, des infrastructures modernes, un secteur privé renforcé et la transition vers une économie verte et numérique, conformément au plan économique et d’investissement de l’Union européenne et au projet de règlement instituant l’instrument d’aide de préadhésion (IAP III). (Pour de plus amples informations : https://www.eib.org/en/projects/pipelines/all/20100280)

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des opérations dans les Balkans occidentaux : « Nous sommes impatients de déployer nos nouvelles initiatives pour cette région afin de contribuer à la reprise après COVID‑19 et à la transition économique vers un marché commun durable, connecté, numérique et vert. En tant que banque de l’UE, la BEI reste fermement déterminée à contribuer à la relance socio-économique et à la poursuite du développement de la région sur la voie de l’UE, dans le droit fil du plan économique et d’investissement de la Commission européenne et du programme Team Europe. Ces initiatives sont essentielles pour créer un marché régional plus compétitif, intégré dans les chaînes de valeur de l’UE, et favoriser de meilleures conditions de vie pour la population des Balkans occidentaux. Nous sommes convaincus que M. Bragonzi, en tant que nouveau représentant régional, pourra s’appuyer sur les réalisations passées et apporter une contribution considérable à l’activité de la Banque dans les domaines de la connectivité des transports, du développement des PME et des infrastructures vitales, de la numérisation, de la transition écologique et de l’innovation. Grâce à nos bureaux locaux répartis dans la région, nous élargissons l’empreinte de la BEI, en favorisant des relations de qualité et fructueuses avec nos partenaires locaux qui peuvent compter sur notre soutien technique et financier pour mettre en œuvre leurs investissements stratégiques clés dans ces secteurs. »

Lors de sa prise de fonction, Alessandro Bragonzi a déclaré : « C’est un grand honneur pour moi d’assumer de nouvelles responsabilités dans la région alors qu’elle est confrontée à une nouvelle année difficile. Les Balkans occidentaux ont été durement touchés par la pandémie et restent vulnérables à de nouveaux chocs. La priorité de la BEI est de renforcer les économies et les systèmes de santé tout en luttant pour une reprise intelligente et verte. Je me réjouis de m’engager auprès des autorités, du secteur privé et de toutes les parties prenantes, notamment d’autres institutions financières internationales, pour développer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, soutenir le transport durable, accroître la disponibilité des logements sociaux et intermédiaires, faciliter l’accès à l’eau et aider les entreprises dans les secteurs les plus touchés par la pandémie. »

Avant ce poste, Alessandro Bragonzi était le représentant de la BEI pour l’Albanie, responsable des activités institutionnelles et opérationnelles dans le pays, ainsi que pour la Macédoine du Nord et le Kosovo*. Il travaille à la BEI depuis 11 ans. Avant d’assumer ses nouvelles responsabilités, il a contribué au développement de l’activité de gestion du mandat de la Banque pour les instruments financiers de l’UE. Il a assuré l’instruction, la structuration et la négociation de financements ciblant des projets d’investissement et de prêt à des pouvoirs publics, des banques et des investisseurs, tout en dirigeant des équipes pluridisciplinaires.

En tant que premier investisseur dans la région, la BEI a mobilisé plus de 8,6 milliards d’EUR depuis 2009 à l’appui de la modernisation d’infrastructures vitales et du développement du secteur privé dans les Balkans occidentaux. À ce jour, la BEI a investi 365 millions d’EUR dans le secteur des soins de santé, notamment pour la rénovation des centres cliniques de Niš et de Banja Luka et de 21 hôpitaux régionaux. Avec plus de 2 milliards d’EUR investis, elle a contribué à la construction de centaines de kilomètres d’autoroutes le long des grands axes régionaux. Pour soutenir les PME, elle a décaissé plus de 4 milliards d’EUR, contribuant ainsi au maintien de plus d’un demi-million d’emplois dans les Balkans occidentaux. Rien qu’en 2020, la banque de l’UE a mobilisé plus de 1 milliard d’EUR pour atténuer les effets négatifs de la pandémie de COVID‑19.