>@Banco do Nordeste do Brasil
©Banco do Nordeste do Brasil
  • 4,1 milliards d’EUR pour lutter contre les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les systèmes de santé et le secteur privé
  • 5,6 milliards d’EUR pour le financement des grandes entreprises et des PME avec des banques partenaires
  • 4,7 milliards d’EUR en faveur des énergies propres et des transports durables

Le Conseil d’administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé aujourd’hui un montant total de 12,5 milliards d’EUR de nouveaux financements destinés à soutenir les entreprises touchées par la pandémie de COVID-19, ainsi qu’à mobiliser les investissements dans les énergies renouvelables, les transports durables et l’aménagement urbain en Europe et dans le monde.

Ce montant comprend 4,1 milliards d’EUR destinés à renforcer la résilience du secteur de la santé publique et du secteur privé face à la pandémie. Les nouveaux financements octroyés par la BEI soutiendront l’innovation médicale et pharmaceutique, y compris le dépistage et le traitement, de nouveaux investissements dans les hôpitaux et la santé publique ainsi que des programmes de prêts locaux visant à aider les entreprises des secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus.

« C’est l’hiver en Europe, et les gouvernements comme les entreprises sont encore aux prises avec le défi urgent posé par la pandémie de COVID-19. Le Groupe BEI apporte un soutien financier et un savoir-faire technique à ses partenaires privés et publics en vue de renforcer la résilience et de contribuer à la lutte contre le virus. Dans le même temps, l’enquête de la BEI sur le climat montre que les citoyens européens réclament une relance verte, favorisée par des investissements dans l’action climatique et la durabilité, après la pandémie. Aujourd’hui, la BEI a approuvé de nouveaux projets visionnaires et novateurs visant à fournir des énergies propres et des transports durables en Europe et au-delà. La banque de l’UE s’engage à mobiliser et à soutenir les investissements à fort impact qui aident l’humanité à vaincre le coronavirus et les changements climatiques », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

Réuni en visioconférence, le Conseil d’administration de la BEI a également donné son feu vert à des projets visant à renforcer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, à soutenir les transports durables, à accroître la disponibilité de logements sociaux et intermédiaires et à faciliter l’accès à l’eau en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

5,6 milliards d’EUR à l’appui des investissements à fort impact des entreprises

La BEI a approuvé aujourd’hui plus de 5,6 milliards d’EUR destinés à des prêts directs aux entreprises et à des programmes de prêts locaux.

Le nouveau soutien aux entreprises les plus touchées par l’incertitude économique liée à la pandémie de COVID-19 inclut des programmes en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Tchéquie et dans les Balkans occidentaux, des mécanismes de financement d’entreprises dans des zones rurales en Pologne et en Espagne et un renforcement de l’accès aux financements pour les entreprises du secteur technologique dans l’ensemble de l’Afrique.

Des initiatives visant à améliorer l’accès aux financements des entreprises de la chaîne d’approvisionnement des PME en Espagne seront également soutenues par le Fonds de garantie européen.

L’accès aux financements pour des entreprises dirigées par des femmes au Brésil et dans toute l’Afrique, et des investissements durables en Allemagne, en Bulgarie, en Espagne, en France, en Roumanie et en Asie seront facilités par le soutien de la BEI à de nouveaux mécanismes gérés par des partenaires financiers et bancaires locaux.

L’appui direct de la BEI aux investissements des entreprises prévoit notamment de soutenir l’innovation de Dräger en matière de respirateurs et d’aider Urbaser à moderniser son parc de véhicules de collecte des déchets fonctionnant à l’énergie propre.

2,6 milliards d’EUR pour les énergies renouvelables et propres

La BEI a accepté de mettre 2,6 milliards d’EUR à disposition pour des projets de production d’énergies renouvelables à grande échelle.

Il est prévu de financer de nouveaux parcs éoliens en Allemagne, en Autriche, en France, en Irlande, en Italie et en Ouzbékistan, d’améliorer les connexions au réseau de transport en Tchéquie et en Grèce et d’accélérer le déploiement de compteurs intelligents pour améliorer la gestion de l’énergie en Belgique.

2,1 milliards d’EUR pour les transports durables

Les transports internationaux, nationaux et locaux seront améliorés grâce au nouveau financement de 2,1 milliards d’EUR approuvé aujourd’hui en faveur de la modernisation des trains et des infrastructures de transport.

Cela inclut le financement de nouveaux tramways à Wrocław, de nouveaux trains régionaux à Munich et à Ratisbonne et de nouveaux trains de voyageurs et de marchandises en Tchéquie.

La BEI a également approuvé des projets visant à améliorer les lignes ferroviaires à grande vitesse entre Madrid et Séville et la ligne ferroviaire reliant Belabo et Ngaoundéré au Cameroun.

La sécurité et la sûreté de l’aviation en Ukraine seront renforcées par le financement de la BEI en faveur de l’aéroport de Boryspil et les échanges commerciaux en Afrique de l’Est seront facilités par l’appui de la Banque à la modernisation de l’autoroute entre Nairobi et Nakuru.

1,2 milliard d’EUR pour le logement et l’aménagement urbain

La BEI a approuvé de nouveaux financements pour les logements sociaux et intermédiaires en France et de nouvelles améliorations de l’efficacité énergétique des logements sociaux à Bucarest.

Les habitants de la ville allemande de Halle bénéficieront d’investissements soutenus par la BEI dans des projets d’aménagement urbain durable, y compris dans les transports publics, la remise en état du réseau de chauffage urbain et la modernisation des infrastructures d’approvisionnement en eau.

788 millions d’EUR pour améliorer la santé et l’éducation

Les nouveaux financements convenus ce jour comprennent des investissements visant à améliorer les établissements de soins pour les résidents de longue durée aux Pays-Bas et à accélérer l’innovation médicale en Allemagne et en Afrique.

La BEI a également approuvé un nouveau soutien en vue d’améliorer les infrastructures éducatives dans les écoles rurales dans tout le Maroc.

208 millions d’EUR pour la modernisation des infrastructures du secteur de l’eau

Les services d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans toute l’Europe seront améliorés grâce aux nouveaux financements approuvés aujourd’hui par la BEI.

Sont notamment concernés des projets situés dans huit villes du nord du Portugal, le renforcement de l’approvisionnement en eau aux Pays-Bas et l’amélioration des infrastructures de distribution d’eau à Tirana, la capitale albanaise.