>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La BEI octroie à HBOR un nouveau prêt intermédié de 142,5 millions d’EUR pour aider les PME croates à surmonter plus vite la crise liée à la pandémie de COVID-19
  • Le prêt intermédié, qui relève d’une enveloppe de 400 millions d’EUR en faveur des PME croates convenue avec HBOR, aidera les PME à préserver leur trésorerie, à poursuivre leurs investissements et à maintenir l’emploi

Les petites et moyennes entreprises (PME) croates seront les bénéficiaires du nouveau prêt intermédié de 142,5 millions d’EUR que la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque croate pour la reconstruction et le développement (HBOR) ont signé ce jour à Zagreb et à Luxembourg. Il s’agit de la deuxième tranche d’une enveloppe de 400 millions d’EUR en faveur des PME convenue entre la banque de l’UE et HBOR.

Le prêt intermédié aidera les entreprises en quête de financements plus abordables à préserver leur trésorerie, à poursuivre leurs investissements et à maintenir l’emploi tout en accélérant la reprise de l’économie nationale après la pandémie COVID-19.

Depuis le début de ses activités en Croatie, la BEI a soutenu le développement économique et social du pays en accordant 6,71 milliards d’EUR de financements. La banque de l’UE a octroyé près de 3,75 milliards d’EUR de nouveaux financements à l’appui des PME croates.

Dario Scannapieco, vice-président de la BEI chargé des opérations de la Banque en Croatie : « La BEI poursuit son soutien en vue d’accélérer la croissance et le développement de la Croatie. Cette fois, elle fait en sorte que les PME puissent continuer à jouer un rôle dans la reprise plus rapide de l’économie nationale après la pandémie COVID-19. Je suis très fier de constater avec quelle rapidité la BEI et HBOR ont fourni un soutien en Croatie, car il s’agit là de la deuxième opération signée depuis le début de la pandémie en mars 2020. Les PME et les entreprises de taille intermédiaire du pays bénéficient ainsi de plus de 240 millions d’EUR de prêts à des conditions plus abordables. »

Tamara Perko, présidente du conseil d’administration de HBOR : « Le concours de la BEI vise à accorder des prêts à des conditions abordables à des petites et moyennes entreprises qui ont besoin de fonds pour préserver leur trésorerie, maintenir l’emploi et investir davantage de sorte à surmonter plus rapidement les conséquences de la crise provoquée par la pandémie COVID-19. Ce contrat de financement vient réaffirmer la solide coopération que nous avons établie avec la BEI et constitue une source supplémentaire de financement. Il permet d’accorder des prêts à des conditions favorables et de continuer à appliquer des taux d’intérêt réduits au bénéfice d’entrepreneurs employant des jeunes de moins de 30 ans. »

Cette opération s’inscrit également dans le cadre de l’initiative « Des emplois pour les jeunes » de la BEI. À ce titre, la Banque accorde des conditions plus favorables aux entreprises qui créent des emplois pour les jeunes. L’initiative entend lutter contre le chômage des jeunes, l’un des principaux défis sociaux et économiques auxquels la Croatie comme le reste de l’Europe sont confrontés.

Il s’agit du deuxième dispositif de relance post-COVID-19 convenu entre la BEI et HBOR en Croatie depuis le début de la pandémie en mars 2020. En octobre, la BEI a signé un prêt de 100 millions d’EUR pour accélérer la sortie de crise des PME et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) croates. Rien qu’avec ces deux opérations, de nouveaux financements sont mis à la disposition des PME et des ETI pour un montant supérieur à 240 millions d’EUR.

La BEI en Croatie

À ce jour, la BEI a soutenu le développement économique et social de la Croatie en accordant 6,71 milliards d’EUR de financements dans le cadre d’opérations touchant les secteurs les plus importants de l’économie nationale, notamment les transports, l’environnement, les infrastructures énergétiques, l’industrie manufacturière et les services. Via la mise en place de possibilités de financement à long terme en coopération avec des institutions financières locales, le soutien aux PME et aux ETI constitue un autre volet majeur des activités de la BEI en Croatie. La BEI a octroyé près de 3,75 milliards d’EUR de nouveaux financements à l’appui des PME croates.