>@Dennis Wegewijs/Shutterstock
©Dennis Wegewijs/Shutterstock
  • Le fonds African Development Partners III (ADP III) de Development Partners International (DPI) a été choisi pour devenir le premier fonds phare 2X, avec comme mandat d’investir dans une perspective sexospécifique.
  • L’engagement de longue date de DPI en faveur de l’équité entre les sexes, ainsi que la performance commerciale de son fonds, démontre que la collaboration entre institutions de financement du développement (IFD) et gestionnaires de fonds proactifs a un impact réel sur le développement tout en générant des rendements commerciaux. DPI appuie intentionnellement les objectifs de développement durable 5 (égalité entre les sexes) et 10 (inégalités réduites) au moyen de son portefeuille en Afrique.
  • En juin, le Défi 2X a dépassé son objectif en mobilisant 4,5 milliards d’USD en faveur de l’autonomisation économique des femmes.

La Banque européenne d’investissement (BEI), aux côtés de CDC Group plc (CDC), l’institution de financement du développement du Royaume-Uni, l’Allemand DEG, FinDev Canada, FMO, Proparco, SIFEM et SwedFund International, ont signé un protocole d’accord avec Development Partners International LLP (DPI), une société panafricaine de capital-investissement avec 1,7 milliard d’USD d’actifs sous gestion, dont le dernier fonds va devenir le premier fonds phare 2X (« Flagship Fund »).

Les fonds phares 2X font partie du Défi 2X (« 2X Challenge »), une initiative multilatérale lancée par les IFD des pays du G7 dans le but de mobiliser 3 milliards d’USD pour soutenir des projets qui favorisent l’autonomisation et la participation économique des femmes. Le statut de fonds phare 2X est attribué à des fonds de capital-investissement très performants, qui se concentrent sur les marchés émergents et se sont engagés à investir en tenant compte de la dimension sexospécifique selon les critères du Défi 2X.

Avec la qualification d’ADP III comme premier fonds phare 2X, DPI affirme clairement son engagement de longue date à faire avancer l’autonomisation économique des femmes et à encourager l’équité entre les sexes tant au sein de DPI que dans les entreprises du portefeuille d’ADP III. Tenir compte de la dimension sexospécifique permet aux investisseurs de libérer le potentiel économique des femmes, qui est estimé à des milliers de milliards de dollars à l’échelle mondiale. En tant que salariées, les femmes ont un effet multiplicateur en réinvestissant leurs revenus pour faire croître leur entreprise, consommer des biens et des services et améliorer la qualité de vie de leur famille et de leur communauté. Selon les estimations actuelles, les femmes contrôlent 70 à 80 % des décisions de dépenses de consommation, ce qui correspond environ à 40 000 milliards d’USD à l’échelle mondiale (voir Silverstein & Sayre, The Female Economy, Harvard Business Review, 2009).

DPI et toutes les IFD membres du Défi 2X reconnaissent que, dans le secteur privé, l’équité entre les sexes mène à une meilleure performance et à une amélioration de l’engagement des employés : les équipes de direction paritaires génèrent des revenus de 10 à 20 % supérieurs (voir le rapport de l’IFC Moving Toward Gender Balance in Private Equity and Venture Capital, 2019). DPI compte une bonne proportion de femmes occupant des rôles clés au sein de son organisation, à commencer par sa présidente-directrice générale et cofondatrice, Runa Alam. De plus, 50 % des partenaires de la société et des membres de son comité d’investissement sont des femmes.

Runa Alam, cofondatrice et présidente-directrice générale de DPI : « Nous sommes extrêmement fiers d’être le premier fonds phare du Défi 2X. Cette qualification réaffirme notre engagement à faire avancer le leadership au féminin et à faire progresser la réserve de talents féminins dans le secteur du capital-investissement. En travaillant en étroite collaboration avec les entreprises de notre portefeuille, nous voulons mettre l’accent sur les bienfaits que peut apporter une dimension sexospécifique, non seulement en matière de résultats, mais aussi pour aider à encourager les économies à ouvrir des possibilités et à améliorer la qualité de vie des femmes dans toute l’Afrique. Pour DPI, devenir un fonds phare 2X est une étape importante et naturelle pour renforcer notre engagement de longue date à l’appui de l’équité entre les sexes. »

Thomas ÖSTROS, vice-président de la Banque européenne d’investissement : « Je suis très heureux qu’African Development Partners III, qui compte la BEI parmi ses principaux investisseurs, devienne le premier fonds phare 2X. ADP III est un nouveau fonds de capital-investissement dans le cadre de la Facilité d’investissement ACP qui soutiendra la croissance des entreprises africaines. Je suis fermement convaincu que le fonds permettra non seulement de fournir des capitaux à risques dont les entreprises africaines ont grand besoin et de créer des emplois, mais qu’il favorisera également l’autonomisation économique des femmes. Pour accélérer le développement et réduire la pauvreté, nous devons nous attaquer aux obstacles qui entravent le potentiel des femmes. L’égalité entre les sexes est une valeur européenne fondamentale et, en tant que banque de l’Union européenne, nous sommes fiers de soutenir le Défi 2X et son premier fonds phare. »

  • Les IFD membres du Défi 2X incluent CDC Group, DEG, la Banque européenne d’investissement, FinDev Canada, FMO, Proparco, SIFEM et SwedFund International.

Informations générales

À propos du Défi 2X

Le Défi 2X appelle les institutions de financement du développement des pays du G7 et d’autres à mobiliser collectivement 3 milliards d’USD pour soutenir l’autonomisation économique des femmes dans les pays en développement. Un investissement est réputé admissible s’il remplit l’un des quatre critères du Défi 2 X. Ces quatre critères sont les suivants :

>@EIB
©EIB

À propos de DPI

Development Partners International LLP (DPI) est une société de capital-investissement panafricaine qui investit dans des entreprises bénéficiant de la croissance rapide de la classe moyenne émergente en Afrique avec 1,7 milliard d’USD d’actifs sous gestion. DPI a investi dans 21 entreprises bénéficiaires actives dans plus de 30 pays. En tant que signataire des Principes pour l’investissement responsable de l’ONU, DPI fait la promotion de normes élevées en matière d’ESG et d’impact et cherche à contribuer aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. DPI figure aussi parmi les premiers fonds africains signataires des principes sur l’investissement d’impact de la Société financière internationale (« Operating Principles for Impact Management »). DPI a mis au point un système innovant de gestion des normes ESG et d’impact. Ses thèmes principaux en matière d’impact sont : la qualité de l’emploi (ODD 8), les changements climatiques (ODD 13) et l’égalité entre les sexes (ODD 5).

Comme fonds phare 2X, DPI s’engage en faveur de l’égalité entre les sexes et de la diversité, en plus de générer des résultats. DPI compte une femme comme cofondatrice et présidente-directrice générale. En outre, la moitié de ses partenaires et 45 % de ses effectifs sont des femmes.

À propos de la Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme en faveur d’investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE tant en Europe que dans le reste du monde.

Afin de renforcer les incidences positives de ses activités sur l’égalité entre les sexes et sur l’autonomisation des femmes et des filles, le Groupe BEI a adopté une Stratégie en matière d’égalité hommes-femmes et d’autonomisation économique des femmes et un Plan d’action pour l’égalité hommes-femmes avec pour objectif d’intégrer l’égalité entre les sexes et, plus particulièrement, l’autonomisation économique des femmes dans son modèle économique et de l’appliquer à ses activités de prêt, de panachage et de conseil, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’UE.

Pour de plus amples informations : les initiatives de la BEI concernant l’égalité entre les sexes

Pour en savoir plus sur les investissements de la BEI qui aident les entreprises détenues et dirigées par des femmes, lisez l’article de blog de la série Solutions pour le développement intitulé « Du crédit là où il fait défaut ».