>@EIB
©EIB
  • La BEI octroiera un prêt de 10 millions d’EUR en monnaie locale synthétique à Credo Bank, principal acteur du marché géorgien du microcrédit qui dessert principalement des entreprises de zones rurales et le secteur agricole.
  • Il s’agit du deuxième prêt relevant de l’opération « Georgia Outreach Initiative » lancée par la BEI pour améliorer l’accès au financement des MPME du pays.
  • Des prêts seront mis à disposition à des conditions souples pour contribuer au maintien des liquidités des MPME afin qu’elles puissent poursuivre leurs activités et préserver l’emploi.
  • Ce prêt, qui s’inscrit dans le cadre de la réponse immédiate de l’UE et de Team Europe à la pandémie de COVID-19, est facilité par une subvention de l’UE.

La Banque européenne d’investissement (BEI) prêtera 10 millions d’EUR à Credo Bank, principal acteur du marché géorgien du microcrédit, qui pourra ainsi fournir des prêts plus abordables aux microentreprises et petites et moyennes entreprises (MPME) du pays, principalement dans le secteur agricole. Il s’agit du deuxième prêt que la BEI accorde au titre de son opération « Georgia Outreach Initiative ». Lancée en décembre 2019, cette initiative vise à améliorer l’inclusion financière et l’accès au financement de MPME mal desservies en Géorgie en aidant les petites banques du pays à améliorer leur offre de services.

Le prêt de la banque de l’UE sera mis à la disposition des MPME en monnaie locale synthétique afin de les protéger des risques liés à la dépréciation de la monnaie. Une subvention de l’Union européenne viendra s’ajouter au prêt de la BEI pour promouvoir le financement en monnaie locale et couvrir une partie des coûts liés au risque de change. 

Le prêt de la BEI aidera les MPME à surmonter les problèmes induits par la pandémie de COVID-19 en leur apportant des fonds de roulement indispensables et des liquidités supplémentaires au moyen de la création d'autres sources de financement, disponibles à des conditions souples, afin de préserver l’emploi et la production agricole vitale dans le pays.

Cet investissement fait partie de la réponse immédiate de l’équipe d’Europe (Team Europe) de l’Union européenne à la pandémie de COVID-19, mise en œuvre dans une centaine de pays partenaires du monde entier, à laquelle la BEI s’est engagée à consacrer à elle seule 6,3 milliards d’EUR.

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI, chargée des opérations de la banque en Géorgie : « Grâce à ce prêt, la Banque européenne d’investissement et l’équipe d’Europe tiennent leur promesse d’aider la Géorgie à surmonter les défis posés par la pandémie de COVID-19. Grâce à notre partenariat avec Credo Bank, nous fournirons des liquidités en monnaie locale afin de maintenir les entreprises en activité pendant la crise et de soutenir leur redressement précoce et rapide, contribuant ainsi à une économie plus résiliente et au renforcement du secteur financier national. Tous ces éléments seront essentiels à tout développement durable de la Géorgie à l’avenir. »

Carl Hartzell, ambassadeur de l’Union européenne en Géorgie : « L’amélioration des conditions de vie dans les zones rurales est un axe prioritaire important de la coopération UE-Géorgie. Ce prêt mettra fortement l’accent sur le secteur agricole local, qui est essentiel du point de vue de la production alimentaire et de l’emploi sur le terrain. »

Zaza Pirtshkhelava, PDG de Credo Bank : « Je tiens à remercier sincèrement la Banque européenne d’investissement d'avoir coopéré de manière fructueuse pendant toutes ces années en vue d’améliorer l’inclusion financière en Géorgie et de s’être tenue au côté de notre institution et de ses clients durant les périodes les plus instables. Je remercie également l’Union européenne pour l’octroi d’une subvention complémentaire à l’opération. Ce financement à long terme en monnaie locale servira à aider les agriculteurs à surmonter les contraintes actuelles induites par la pandémie de COVID-19 et contribuera fortement à la continuité de la production agricole et à la sécurité alimentaire dans le pays. »