>@Nicholas Lapite/EIB
©Nicholas Lapite/EIB

En réponse à la pandémie de coronavirus, l’UE a fait un don additionnel de 5,4 millions de dirhams à l’Université EuroMed de Fès (UEMF), destiné à l’acquisition de matériels informatiques et de laboratoire. Ce soutien a permis à l’Université d’assurer la continuité pédagogique auprès de ses étudiants boursiers et de fabriquer du matériel de protection médicale.

Déjà partenaires du projet de développement de l’Université EuroMed, l’Union européenne et la Banque européenne d’Investissement ont apporté ensemble leurs soutiens à deux initiatives innovantes et inclusives de l’UEMF pour faire face à l’épidémie de COVID-19.

Ce don a permis à 422 étudiant(e)s boursiers de disposer chacun(e) d’un ordinateur portable et d’un modem 4G avec un abonnement d’un an afin de suivre l’enseignement à distance délivré par l’Université. Octroyées selon des critères croisés d’excellence, d’inclusion sociale et de genre, les bourses de mérite sont accordées à des étudiants de bon niveau et issus de foyers à revenus modestes.

Avec cet appui de l’UE, l’Université s’est dotée d’imprimantes 3D permettant une production hebdomadaire de 500 à 1000 masques de protection médicale réutilisables et de filtres jetables, testés avec succès selon des protocoles sanitaires internationaux. Les masques et filtres sont destinés notamment au Centre Hospitalier Universitaire de Fès.

Ce don de matériel s’inscrit ainsi dans la continuité des valeurs d’innovation et d’inclusion qui animent l’Université EuroMed de Fès et fondent le partenariat fructueux entre l’Union européenne et le Maroc. Dans la tradition d’ouverture de l’Université sur son environnement, cette initiative a permis à l’Université EuroMed de Fès d’assurer la continuité pédagogique des étudiants, malgré le confinement et les distances géographiques. Elle a renforcé aussi le positionnement de l’Université qui offre un enseignement d’excellence axé sur le renforcement des compétences marocaines et l’employabilité des jeunes diplômés dans des domaines stratégiques pour le Royaume, notamment en ingénierie, technologies de pointe, économie verte, énergies renouvelables et intelligence artificielle.

Cette action s’inscrit dans la continuité des réponses rapides apportées par l’Union européenne à la pandémie de Covid-19, en direction de l’Europe, de ses voisins et de ses partenaires, pour en limiter les incidences sanitaires et sociales et pour appuyer la recherche médicale. La BEI et l’Union européenne sont ainsi heureuses de renforcer leur partenariat existant depuis plus de 2 ans avec l’UEMF avec près de 50% d’apport financier au projet de construction de son éco-campus. A cela s’ajoute le soutien européen de la politique de bourses de l’Université depuis 2016 et la richesse des partenariats développés par les équipes pédagogiques avec plusieurs universités de prestige européennes.

À propos de l’Université Euromed de Fès :

L’Université Euromed de Fès promeut le dialogue interculturel, l’échange et la coopération dans l’espace Euro-Méditerranée-Afrique, tout en conduisant des formations et des recherches de très haut niveau. Actuellement, ses étudiants et ses enseignants chercheurs représentent 32 nationalités qui travaillent dans un environnement stimulant.

À propos de l’UE, de la BEI et de leurs soutiens au Maroc en réponse à la pandémie :

Réponses de la BEI :

Réponses de l’UE :

Pour en savoir plus :

www.ueuromed.org

Le site internet de l’UE au Maroc