>@EIB
©EIB
  • La BEI et le ministère ukrainien de l’aménagement des collectivités et des territoires signent un accord de coopération pour aider le pays dans la préparation de son projet relatif à l’efficacité énergétique des bâtiments publics.
  • Cette coopération inclut un don de 150 000 euros provenant du Fonds fiduciaire d'assistance technique en faveur des pays du Partenariat oriental – FFATPO.
  • Ce projet, qui devrait également être financé par un prêt de 300 millions d’euros de la BEI et des subventions substantielles du Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale (E5P) et l’UE, contribuera à renforcer l’efficacité énergétique d’un millier de bâtiments (principalement des garderies, des hôpitaux et des écoles), permettra d’éviter plus d’un million de tonnes d’émissions de CO2 et profitera à 2,5 millions de personnes. La BEI mène actuellement des discussions avec le Partenariat E5P et l’UE en vue d’accorder d’autres subventions importantes en faveur de ce programme.
  • En intégrant des mesures liées à la crise du COVID-19, le projet contribuera également à améliorer la résilience à moyen et long terme des hôpitaux face à une pandémie.

La Banque européenne d’investissement (BEI), la banque de l’Union européenne, et le ministère ukrainien de l’aménagement des collectivités et des territoires ont conclu un accord de coopération portant sur la prestation de services de conseil pour la préparation du projet de l’Ukraine relatif à l’efficacité énergétique des bâtiments publics. Cet accord a été signé ce jour en amont de la prochaine réunion des donateurs du Fonds fiduciaire d’assistance technique en faveur des pays du Partenariat oriental (FFATPPO), qui mettra 150 000 euros à l’appui de la mise en œuvre de cet accord.

Outre les services de conseil dispensés, le projet relatif à l’efficacité énergétique des bâtiments publics en Ukraine devrait être financé par un prêt de 300 millions d’euros de la BEI et des subventions du Partenariat E5P et de l’UE. Il visera à éliminer les principaux goulets d’étranglement sectoriels, autrement dit à combler le manque de ressources à long terme dont souffrent les collectivités locales ukrainiennes de petite et de moyenne dimension et à apporter le soutien qui fait défaut tout au long du cycle des sous-projets relatifs à l’efficacité énergétique, concernant l’examen de la conception, la passation des marchés, l’administration des contrats, le suivi et la supervision de la construction, la mise en service, les essais et la réception. Des retombées économiques positives importantes peuvent être obtenues par le renforcement des investissements et la fourniture d’une assistance technique solide.

Le projet permettra d'accroître l’efficacité énergétique d’un millier de bâtiments, dont des garderies, des hôpitaux et des écoles. Sa mise en œuvre évitera plus d’un million de tonnes d’émissions de CO2 et profitera à 2,5 millions de personnes dans le pays. En intégrant des mesures de sécurité liées à la crise du COVID-19, le projet contribuera également à améliorer la résilience à moyen et long terme des bâtiments publics, en particulier des hôpitaux, face à une pandémie.

Jean-Erik de Zagon, chef de la représentation de la BEI en Ukraine : « L’aide non remboursable au titre du FFATPO accordée par les pays donateurs soutient la coopération étroite entre la BEI et l’Ukraine pour augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments publics dans le pays. Il s’agit là d’une priorité pour la BEI, dans son rôle de banque européenne du climat. Le projet permettra d’améliorer les conditions de vie des Ukrainiens, conduira à d’importantes économies d’énergie avec des incidences positives sur le climat et réduira les coûts de chauffage et la dépendance de l’Ukraine vis-à-vis des importations d’énergie. »

Vasyl Lozinskyi, premier vice-ministre ukrainien de l’aménagement des collectivités et des territoires : « Le ministère de l’aménagement des collectivités et des territoires de l’Ukraine et la BEI ont signé un accord portant sur l’octroi d’un prêt de 300 millions d’euros, assorti d’une longue durée et d’un taux d’intérêt bas, pour la mise en œuvre de travaux de modernisation thermique à grande échelle dans les bâtiments publics. Cette modernisation comprendra l’installation de systèmes de contrôle, de compteurs et d’autres équipements de pointe en matière d’efficacité énergétique, ainsi que la mise à niveau technique, entre autres, des systèmes de chauffage, de ventilation et d’éclairage. »

À propos du FFATPO

Le Fonds fiduciaire d’assistance technique en faveur des pays du Partenariat oriental (FFATPO) est un instrument de financement polyvalent et multisectoriel destiné à financer des services d’assistance technique spécifiques dans les pays du Partenariat oriental. Il fournit à ces pays le savoir-faire et les ressources nécessaires pour améliorer les capacités en matière de préparation et de mise en œuvre de projets, ce qui facilite la mobilisation de financements à l’appui d’investissements soutenus par la BEI. Le FFATPO apporte une forte valeur ajoutée parce qu’une meilleure préparation des projets accroît la bancabilité de ces derniers et améliore l’impact des investissements sur le développement dans les pays bénéficiaires.