>@Gestamp
©Gestamp
  • Les fonds octroyés par la banque de l’UE contribueront à la mise au point de véhicules plus sûrs, plus légers et plus respectueux de l’environnement
  • L’accord de prêt bénéficie du soutien du Plan d’investissement pour l’Europe

Gestamp, société multinationale espagnole spécialisée dans la mise au point et la fabrication de pièces automobiles métalliques, bénéficiera d’un prêt de 200 millions d’EUR de la Banque européenne d’investissement, qui lui permettra d’approfondir de nouveaux axes de recherche en vue de la production de voitures plus sûres, plus légères et, par conséquent, plus respectueuses de l’environnement.

L’accord de prêt constitue un nouveau soutien en faveur des investissements dans la recherche-développement et l’innovation (RDI) de l’industrie automobile européenne, un secteur qui emploie près de 14 millions de personnes et traverse un moment critique en raison des retombées de la crise due à l’épidémie de COVID-19.

La stratégie d’innovation de Gestamp financée par la BEI met l’accent sur la mise au point de nouvelles technologies de traitement des métaux, qui seront appliquées à la fabrication de composants automobiles, tels que le châssis ou la carrosserie. Le projet vise à faciliter la conception de véhicules plus légers et plus sûrs. Les nouveaux composants favoriseront également la diffusion des véhicules électriques, contribuant ainsi à la réduction des émissions.

Les fonds mis à disposition par la BEI permettront à Gestamp d’investir dans l’innovation et la recherche-développement au sein de ses usines en Espagne, Allemagne, France et Suède. Ces investissements seront situés en grande partie en Espagne, où Gestamp a son siège social.

Le prêt bénéficie du soutien du Plan d’investissement pour l’Europe, qui permet à la BEI de financer des projets qui, par leur structure ou leur nature, apportent une valeur ajoutée spécifique. Le projet, qui sera mis en œuvre sur une période de quatre ans, contribuera au maintien d’emplois hautement qualifiés. Actuellement, Gestamp compte 43 000 salariés, dont 1 600 travaillent dans le domaine de la RDI.

« Investir dans l’innovation doit constituer l’un des principaux axes pour stimuler la reprise économique après la crise provoquée par le coronavirus. C’est pourquoi nous nous réjouissons de pouvoir soutenir un projet innovant qui renforcera la compétitivité d’une grande multinationale espagnole et contribuera au rôle de chef de file de l’Europe dans l’industrie automobile, l’un des secteurs ayant subi les répercussions de la pandémie », a déclaré Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, chargée de l’activité de la Banque en Espagne. « Cet accord accélérera la diffusion de la voiture électrique et de véhicules plus légers et moins polluants. Le financement de technologies propres est l’une des priorités de la BEI afin de faciliter la transition vers un nouveau modèle économique à faible intensité de carbone », a ajouté la vice-présidente Navarro.

Paolo Gentiloni, commissaire européen à l’économie : « L’appui financier de la BEI, dans le cadre d’InvestEU, permettra à Gestamp d’investir en faveur de la mise au point de véhicules plus sûrs, plus propres et plus performants. Il s’agit d’un investissement dans un avenir respectueux de l’environnement, que nous continuerons de construire ensemble au sortir de cette crise. »

« Le soutien de la BEI renforce l’engagement pris par Gestamp en matière d’innovation, une priorité pour notre groupe au moment où il s’apprête à contribuer à la fabrication de véhicules plus légers et plus sûrs. L’innovation a toujours été un élément essentiel pour l’activité de Gestamp, mais son rôle deviendra certainement plus important pour surmonter la crise à laquelle nous sommes confrontés », a assuré Francisco López Peña, PDG de Gestamp.  « Le projet de la BEI témoigne de sa confiance dans le projet de Gestamp, tout en renforçant les moyens de financement du groupe afin qu’il puisse contribuer au développement de la mobilité du futur », a-t-il ajouté.

Financement de la RDI et de l’action en faveur du climat

L’innovation et le développement des compétences sont essentiels pour garantir une croissance durable et la création d’emplois hautement qualifiés. Tous deux jouent un rôle clé en tant que facteurs de compétitivité à long terme. Le financement de l’innovation est donc l’une des principales priorités de la BEI. En 2019, la banque de l’UE a mis à disposition 14,44 milliards d’EUR en faveur de différents projets de RDI. Rien qu’en Espagne, l’an dernier, la BEI a prêté 1,32 milliard d’EUR pour soutenir des projets d’innovation dans des entreprises espagnoles.

La BEI est l’un des principaux bailleurs de fonds multilatéraux au monde de la lutte contre les changements climatiques. Elle a pour but d’être un chef de file en la matière pour faire en sorte de limiter le réchauffement planétaire à 1,5 ºC par rapport aux niveaux préindustriels, afin de respecter les objectifs de l’accord de Paris. Le 14 novembre 2019, le Conseil d’administration de la BEI a approuvé ses nouveaux objectifs climatiques et la nouvelle politique de prêt dans le domaine de l’énergie : la Banque augmentera progressivement les financements qu’elle consacre aux objectifs climatiques et environnementaux pour les porter à 50 % d’ici 2025 afin que le Groupe BEI mobilise au moins 1 000 milliards d’EUR au cours de la décennie critique allant de 2021 à 2030 pour soutenir les investissements qui contribuent à atteindre ces objectifs. En outre, le Groupe BEI a fait part de son intention d’aligner toutes ses activités sur les objectifs de l’accord de Paris. Pour y parvenir, la BEI cessera de financer les projets dans le secteur des énergies fossiles à partir de fin 2021.

Gestamp est une société multinationale spécialisée dans la conception, la mise au point et la fabrication de pièces métalliques de haute technicité utilisées par les principaux constructeurs automobiles. Elle met au point des produits innovants permettant de construire des véhicules plus légers, plus sûrs et plus performants du point de vue de la consommation d’énergie et de l’impact sur l’environnement. Ses produits se destinent à la carrosserie, aux châssis et aux mécanismes. Gestamp est présente dans 23 pays et compte 112 sites de production, 13 centres de R-D et près de 43 000 salariés dans le monde entier. En 2019, son chiffre d’affaires s’est élevé à 9,065 milliards d’EUR. Gestamp est cotée à la Bourse espagnole (ticker : GEST).