>@Richard Willis/EIB
©Richard Willis/EIB
  • Une nouvelle initiative destinée à renforcer l’innovation, la compétitivité et l’entrepreneuriat
  • Un accord de financement signé à Athènes par la République hellénique et le Fonds européen d’investissement
  • Un dispositif à l’appui de nouveaux investissements mis en œuvre par des entreprises au cours des quatre prochaines années

Les petites et moyennes entreprises (PME) de toute la Grèce vont bénéficier d’un nouveau programme d’investissement de 500 millions d’EUR annoncé en début de journée à Athènes par le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis et le vice-président de la BEI Andrew McDowell.

Cette nouvelle initiative de financement des entreprises soutenue par le Fonds européen d’investissement facilitera l’accès des entreprises grecques aux financements et les aidera à mobiliser des investissements, dans le but de favoriser l’innovation, de renforcer la compétitivité et de stimuler l’esprit d’entreprise. Le dispositif a été conçu pour remédier au manque criant de financements qui freine l’investissement et la création d’emplois par les entreprises sur l’ensemble du territoire grec.

« Il est crucial d’améliorer l’accès au financement afin de permettre aux entreprises grecques d’innover et de croître. Ces dernières années, l’étroite collaboration entre le Groupe Banque européenne d’investissement et les banques grecques a permis de soutenir des investissements essentiels portés par des entreprises et a contribué à créer des milliers d’emplois. Je me félicite du nouveau dispositif du Fonds européen d’investissement portant sur un montant de 500 millions d’EUR lancé ce jour. Il aidera les entreprises à accélérer leurs investissements dans les mois qui viennent. Il contribuera également à renforcer la résilience face aux nouveaux défis liés au coronavirus », a déclaré Kyriakos Mitsotakis, Premier ministre grec.

« Le Groupe Banque européenne d’investissement est déterminé à soutenir les investissements du secteur privé en Grèce et à mobiliser les fonds qui permettront aux entreprises du pays de croître, de créer des emplois et d’innover. Le nouvel accord portant sur un montant de 100 millions d’EUR confirmé ce jour entre le Fonds européen d’investissement et le ministère grec du développement et des investissements concourra à la mise en œuvre de 500 millions d’EUR de nouveaux investissements par des entreprises sur l’ensemble du territoire grec au cours des quatre prochaines années. L’incidence économique et sociale de la nouvelle initiative sera renforcée par la mise en commun du savoir-faire financier et de l’expérience technique des banques locales, des pouvoirs publics grecs, de la Commission européenne et du Groupe Banque européenne d’investissement. En raison de l’accentuation de l’incertitude économique due au coronavirus, il importe plus que jamais de garantir un accès suffisant au crédit aux PME qui prévoient d’investir à moyen terme », a déclaré Andrew McDowell, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

L’accord de financement, qui permettra au Fonds européen d’investissement de mettre sur pied un mécanisme de garantie de 100 millions d’EUR destiné à appuyer 500 millions d’EUR de financement pour les PME de toute la Grèce, a été signé en présence du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis, du secrétaire d’État Yiannis Tsakiris et du vice-président de la BEI Andrew McDowell à la villa Maximos, la résidence officielle du Premier ministre grec.

Le Fonds européen d’investissement gérera les fonds issus du budget de l’UE qui seront mis à disposition au titre du programme opérationnel « Compétitivité, esprit d’entreprise et innovation ».

Ce seront des banques présentes en Grèce qui seront chargées des prêts. Les établissements financiers concernés seront sélectionnés au cours des prochains mois.

Ces quatre dernières années, le Groupe BEI a prêté plus de 4,7 milliards d’EUR à l’appui des investissements du secteur privé en Grèce.