>@Mercedes Landete/EIB
©Mercedes Landete/EIB
  • La BEI octroie à BBVA une garantie de 300 millions d’EUR qui lui permettra d’augmenter ses capacités de financement des PME
  • Une partie de la garantie de la banque de l’UE, soit un montant de 150 millions d’EUR, bénéficie du soutien du Plan d’investissement pour l’Europe

La Banque européenne d’investissement (BEI) et BBVA unissent leurs forces pour permettre aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) espagnoles de bénéficier de financements à des conditions avantageuses. Emma Navarro, vice-présidente de la banque de l’UE, et Onur Genç, directeur général de BBVA, ont signé ce jour à Madrid un accord qui permettra à l’établissement bancaire espagnol de mettre 600 millions d’EUR à disposition des PME pour leurs investissements. Cet accord permettra à BBVA de leur proposer des financements à des conditions avantageuses, aussi bien en matière d'échéances de remboursement que de taux d’intérêt.

Pour ce faire, la BEI a accordé à BBVA une garantie de 300 millions d’EUR au moyen d’une opération avec partage des risques (garantie de portefeuille), un accord innovant qui permet de répartir les risques entre les deux institutions. Par l’intermédiaire de cette garantie, la BEI participera à un portefeuille de prêts de BBVA, ce qui permettra à l’entité espagnole d’augmenter sa capacité de financement et de mettre 600 millions d’EUR de nouveaux financements à la disposition des PME. Il s’agit de la première opération de type « avec partage des risques » signée entre la BEI et BBVA.

La BEI accorde une partie de cette garantie – 150 millions d’EUR – dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe, dont l’appui permet à la banque de l’UE de financer des projets présentant un profil de risques plus élevé. Plus concrètement, ce volume est destiné à financer les PME particulièrement vulnérables, ainsi que les microentreprises et les entrepreneurs.

Les 600 millions d’EUR de financements que BBVA mettra à disposition grâce à cet accord bénéficieront plus particulièrement à des petites entreprises qui exercent leur activité dans des régions où le taux de chômage est élevé et appuieront des investissements centrés sur l’innovation et la mise en œuvre de projets qui favorisent l’action pour le climat. Quelque 1 700 entreprises employant environ 9 000 personnes au total pourront bénéficier de cet accord.  

Lors de la cérémonie de signature à Madrid, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, chargée des opérations de la Banque en Espagne, a déclaré : « Nous nous réjouissons d’unir nos forces à celles de BBVA pour que les PME espagnoles disposent de ressources supplémentaires à des conditions avantageuses afin de croître et de renforcer leur compétitivité. Les soutenir continue de faire partie des grandes priorités du Groupe BEI, l’objectif étant de contribuer à la croissance économique et à la création d’emplois. C’est pourquoi, ces dernières années, nous avons consacré à ces entreprises plus de 50 % du total des financements de la banque de l’UE en Espagne. » 

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne pour une économie au service des personnes, a ajouté : « À partir d’aujourd’hui, 1 700 entreprises espagnoles pourront bénéficier de prêts de BBVA à des conditions préférentielles grâce au soutien de l’UE. Ces entreprises emploient actuellement environ 9 000 personnes et ce nouveau financement leur permettra de renforcer leur croissance. La Commission continuera d’encourager l’essor du marché financier tourné vers les PME, qui sont à l’origine de 85 % des emplois créés ces cinq dernières années. »

Onur Genç, directeur général de BBVA : « BBVA s’est engagée à promouvoir la croissance des PME espagnoles et à leur offrir des solutions financières durables. Le secteur des PME crée de la richesse et de l’emploi, et joue un rôle fondamental dans la lutte contre les changements climatiques. »