>@Finavia
©Finavia
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) prête 150 millions d’EUR à Finavia pour la « phase IV » du projet d’agrandissement de l'aéroport d'Helsinki
  • Le projet prévoit notamment l’extension du terminal 2, l’amélioration des liaisons avec les transports publics et l’agrandissement du système de manutention des bagages et des zones de contrôle des passeports.

La société aéroportuaire finlandaise Finavia Corporation et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont signé ce jour à Helsinki un accord de prêt de 150 millions d’EUR. Ce financement portera sur la phase IV du projet d’agrandissement de l'aéroport d'Helsinki, qui comprendra notamment l’aménagement d’un nouveau hall des arrivées et des départs au terminal 2, l’ouverture de nouvelles portes d’embarquement, le renforcement de la capacité de contrôle des frontières et l’amélioration des liaisons avec les transports publics et les services de taxi.

Le projet devrait contribuer à réduire les goulets d'étranglement dans la zone réservée à l’espace Schengen et entre l’aéroport et les services de transport (train, bus et taxi), et ainsi améliorer les liaisons avec les transports publics. Grâce à ce financement, Finavia pourra par ailleurs agrandir le système de manutention des bagages et les zones de contrôle des passeports, l’objectif étant de faciliter le transit des passagers et des bagages. Une fois ces travaux terminés, la capacité de l’aéroport d'Helsinki devrait être portée à quelque 30 millions de passagers par an.

Lors de la signature, Alexander Stubb, vice-président de la BEI, a observé ce qui suit : « L’aéroport d’Helsinki ne s’arrête jamais, quelles que soient les circonstances. Le trafic non plus. C’est probablement l’aéroport international majeur qui connaît les conditions les plus extrêmes. Finavia s’attelle à la tâche de façon exceptionnelle et assure sans encombre le transit de millions de passagers chaque année. L’appui de la BEI permettra à l’aéroport de faire face, de manière rationnelle et durable, à la hausse attendue du nombre de passagers. Nous sommes très fiers d’apporter notre soutien. »

En ce qui concerne les travaux, un nouveau hall de départs, équipé de 76 comptoirs d’embarquement, et un nouveau hall d’arrivées seront construits. Côté piste, la zone de contrôle des frontières sera agrandie : 24 lignes de contrôle des passeports seront aménagées et 20 bornes automatisées installées, pour les arrivées et les départs. Côté ville, outre la zone réservée aux autobus et aux taxis, qui sera adaptée, un nouveau tunnel sera aménagé afin d’assurer la jonction avec la ligne ferroviaire circulaire. Enfin, de nouveaux parkings, d’une capacité totale de 1 800 places, seront ouverts.

Kimmo Mäki, président-directeur général de Finavia : « Nous sommes la première plateforme aéroportuaire des pays nordiques. À ce titre, notre objectif est d’offrir aux passagers une correspondance facile et de qualité vers toutes les destinations du monde. Nous voulons nous démarquer en proposant un service exceptionnel à nos clients et en assurant la viabilité des nos opérations à Helsinki. »

Les travaux d’agrandissement de l'aéroport d'Helsinki stimuleront l’emploi pendant la phase de construction. Ils devraient aussi déboucher sur la création de 5 000 postes permanents au maximum.

Informations générales

Finavia est la société anonyme publique chargée de la maintenance et du développement du réseau aéroportuaire en Finlande. Elle est détenue par l’État finlandais et supervise les activités de 21 aéroports dans le pays. En 2018, elle a accueilli dans ses aéroports 25 millions de passagers, dont 20,8 millions pour le plus grand d’entre eux, celui d’Helsinki. L’aéroport d'Helsinki est une plaque tournante importante pour les correspondances dans le Nord de l’Europe, en particulier pour les passagers en provenance ou à destination de l’Asie.