>@Mercedes Landete/EIB
©Mercedes Landete/EIB

Au Portugal, la plateforme de conseil unira également ses forces à COTEC pour tenter de déterminer les meilleures pratiques en Europe et ainsi accélérer le passage au numérique des PME portugaises

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Instituição Financeira de Desenvolvimento (IFD) ont franchi ce jour une nouvelle étape renforçant la coopération entre les deux institutions, par l’intermédiaire de la plateforme européenne de conseil en investissement (EIAH ou la « plateforme de conseil »). Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, et Henrique Cruz, président-directeur général de l’IFD, ont signé un protocole d’accord destiné à promouvoir l’appui que peut apporter la plateforme de conseil au Portugal.

Cette plateforme apporte un soutien ciblé afin de définir, de préparer et de mettre en place des projets d’investissement dans l’Union européenne, en s’appuyant sur le savoir-faire de la BEI et de ses institutions partenaires. L’établissement d’une présence locale dans l’Union européenne est un objectif clé de la plateforme de conseil afin d’adapter l’assistance technique qu’elle fournit. L’IFD jouera un rôle essentiel dans la mise en place d’un accès local au soutien de la plateforme. Au titre de ce nouvel accord, l’IFD deviendra un point d’entrée à l’échelle nationale pour de potentiels clients et parties prenantes souhaitant utiliser la plateforme. L’institution portugaise de financement du développement assurera également la promotion des activités de la plateforme à l’échelle nationale et à l’échelle locale, en faisant connaître la plateforme et les services qu’elle propose et en augmentant leur visibilité.

Lors de la cérémonie de signature, qui s’est tenue aujourd’hui à Lisbonne, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, a déclaré : « La BEI travaille étroitement avec les banques nationales de promotion économique, qui sont des partenaires clés dans toute l’Union européenne. Nous renforçons aujourd’hui notre collaboration avec l’IFD de façon à garantir que les investissements au Portugal bénéficient du savoir-faire, des conseils et de l’appui de la BEI par l’intermédiaire de la plateforme de conseil. Nous sommes heureux de consolider notre relation avec une institution qui nous aide à faire profiter des services de conseil de la BEI les porteurs de projets portugais qui souhaitent mettre en œuvre de nouveaux investissements. »

De son côté, Henrique Cruz, président-directeur général de l’IFD, a affirmé : « La plateforme européenne de conseil en investissement offre des services de conseil destinés à améliorer la qualité des projets d’investissement. Ce partenariat avec l’IFD permettra aux entreprises portugaises d’accéder aux connaissances et au savoir-faire du Groupe BEI par l’intermédiaire des services proposés, qui vont de l’évaluation préliminaire de l’idée du projet, aux conseils techniques, juridiques et financiers, en passant par la formation et l’appui à la mise en œuvre du projet, leur offrant ainsi des outils utiles pour leur croissance. »

Le protocole d’accord signé ce jour favorise aussi la collaboration entre la BEI et l’IFD en mettant sur pied une plateforme de partage des connaissances et des meilleures pratiques. Les institutions partenaires de l’EIAH au Portugal auront ainsi accès à des informations pertinentes et actualisées sur la meilleure utilisation possible des instruments financiers disponibles pour promouvoir les objectifs de politique publique en Europe et sur l’adaptation de ces exemples et meilleures pratiques à la situation des contreparties portugaises.

En janvier 2018, la BEI a accordé à l’IFD un prêt de 100 millions d’EUR lui permettant de fournir au système bancaire national des lignes de crédit à des conditions avantageuses, assorties de taux d’intérêt faibles et d’échéances longues, l’objectif étant de soutenir les projets d’investissement mis en œuvre par les entreprises portugaises.

La plateforme de conseil et COTEC unissent leurs forces pour appuyer le passage au numérique des PME

COTEC Portugal, une association de premier plan visant à faire progresser la diffusion des technologies et la coopération des entreprises portugaises en matière d’innovation, bénéficiera également de la collaboration avec la plateforme européenne de conseil en investissement, qui cherche à répertorier les meilleures pratiques en Europe afin d’appuyer le financement de la recherche et de l’innovation.

L’accord établissant la collaboration entre la plateforme de conseil et COTEC a été signé à Lisbonne par Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, et Isabel Furtado, présidente du conseil d’administration de COTEC, aux côtés de Jorge Portugal, PDG de COTEC. Grâce à cette coopération, les spécialistes des financements du service Conseils financiers en innovation de la BEI exploreront les différents mécanismes de financement et les modèles qui pourraient considérablement augmenter le volume des prêts destinés à favoriser le passage au numérique des PME et faire en sorte que les investissements futurs bénéficient du nouveau financement disponible au titre du Plan d’investissement pour l’Europe.

Parmi les entreprises associées à COTEC figurent des multinationales, de grandes entreprises nationales et des PME présentes dans un large éventail de secteurs. Leur valeur ajoutée brute représente plus de 16 % du PIB national et 8 % des emplois privés. Le mandat que s'est vu confier COTEC par le ministère portugais de l’économie vise à soutenir le financement de la recherche et de l’innovation et à accélérer le passage au numérique. Il inclut l’analyse de divers mécanismes et modèles de financement susceptibles d’accroître considérablement le volume des fonds destinés à appuyer la transformation numérique des PME. L’un des objectifs et principaux défis de COTEC est d’augmenter le nombre de plateformes d’innovation numérique au Portugal, pour le porter à dix au cours des prochains mois, contre trois actuellement.

Lors de la cérémonie de signature qui s’est tenue à Lisbonne, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, a souligné les retombées positives de cet accord, qui permettra de « mobiliser des financements en faveur de l’innovation au Portugal. COTEC est une En tant qu’association de premier plan au Portugal. Elle bénéficiera du savoir-faire de la plateforme de conseil et de l’appui de la banque de l’UE pour stimuler le passage au numérique des petites et moyennes entreprises du pays, étape essentielle pour assurer leur croissance et leur compétitivité. Nous sommes heureux de contribuer, dans le cadre d’une collaboration fructueuse, à l’élaboration de nouvelles solutions qui ont aussi de fortes chances d’être adoptées dans d’autres pays européens. »

« C’est un plaisir, pour COTEC, de travailler avec la BEI à la conception de nouveaux instruments de financement destinés à appuyer les stratégies des PME en matière d’innovation », a quant à lui déclaré Jorge Portugal, PDG de COTEC. « Cette collaboration avec la plateforme européenne de conseil en investissement représentera une contribution décisive pour le secteur financier et les programmes de financement des politiques publiques en faveur de l’innovation afin de combler les écarts de financement existants en vue de l’introduction de plus de contenus numériques dans les processus opérationnels, de l’accélération de la transformation des écosystèmes industriels portugais et du renforcement de leur compétitivité. »