>@Milica Jevtic/EIB
©Milica Jevtic/EIB

Des prêts de 130 millions d’EUR et la garantie du plan Juncker pour un projet de remplacement de turbines alimentées au fioul servant à produire de l’électricité et de l’énergie thermique.

  • Des prêts d’un montant total de 130 millions d’EUR financeront des investissements dans de nouvelles unités de cogénération de chaleur et d’électricité à Zagreb destinées à remplacer des turbines et des chaudières obsolètes au fioul et au gaz.
  • La BERD, la BEI et la Commission européenne unissent leurs forces pour soutenir le fournisseur d’énergie croate HEP.
  • Un système moderne et respectueux de l’environnement qui profitera à la population et améliorera l’efficacité énergétique.

Grâce au concours conjoint de la BERD, de la BEI et du plan Juncker de la Commission européenne, les habitants de Zagreb bénéficieront d’un investissement d’envergure destiné à moderniser leur approvisionnement en électricité et en chaleur.

Les fonds prêtés serviront à installer deux turbines à gaz à faibles émissions de NOx, deux générateurs de vapeur à récupération de chaleur et une turbine à vapeur à contrepression produisant de la chaleur et de l’électricité à la centrale de cogénération d’électricité et de chaleur d’Elektrana-toplana (« EL TO CHP »), près du centre de Zagreb. Les nouvelles turbines à gaz à cycle combiné auront une capacité de production de 150 MW d’électricité et de 114 MW d’énergie thermique, le tout accompagné de faibles émissions de gaz à effet de serre.

Ces nouvelles unités seront alimentées par du gaz générant de faibles émissions et produiront de l’électricité qui alimentera le réseau et de la chaleur destinée au chauffage urbain du nord-ouest de Zagreb, remplaçant ainsi des installations vétustes alimentées au gaz et au fioul, qui ne produisent pour la plupart que de l’énergie thermique. Elles constituent un élément crucial de l’infrastructure énergétique de Zagreb et l’investissement garantira la mise en œuvre d’un projet moderne et respectueux de l’environnement qui répondra aux besoins en énergie thermique de la ville et à toutes les normes environnementales nationales et de l’UE.

Le prêt sera cofinancé par la BERD à hauteur de 87 millions d’EUR et par la BEI à hauteur de 43 millions d’EUR. Le projet sera mis en œuvre à la centrale électrique Elektrana-toplana Zagreb, qui est intégralement détenue et exploitée par le groupe HEP.

Le financement a pour caractéristique d’assortir le prêt BEI de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), élément central du Plan d’investissement pour l’Europe (« plan Juncker »). Le soutien du FEIS permet d’aligner les conditions du prêt sur la durée de vie économique de l’actif financé et devrait jouer un rôle de catalyseur en mobilisant les banques du secteur privé.

Dario Scannapieco, vice-président de la BEI, a émis le commentaire suivant : « Cette opération innovante soutenue par la BEI, le Plan d’investissement pour l’Europe et la BERD améliorera la qualité de vie des habitants de Zagreb en réduisant les niveaux de pollution et en assurant la fiabilité de l’approvisionnement du réseau de chauffage urbain de la ville. Elle contribuera à la réalisation des objectifs en matière d’efficacité énergétique et permettra de produire de l’électricité par cogénération à haut rendement. »

Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne et commissaire à l’emploi, à la croissance, à l’investissement et à la compétitivité, a commenté l’opération en ces termes : « Au moment où l’UE opère une transition vers une économie plus propre et plus durable, il est essentiel que nous remplacions les anciennes centrales électriques polluantes par des installations respectueuses du climat. C’est précisément le résultat qu’aura ce projet : rendre plus durable la production d’électricité pour les habitants de Zagreb. Le concours financier de la Banque européenne d’investissement au titre du Plan d’investissement pour l’Europe, ainsi que celui de la BERD et de la compagnie d’électricité nationale Hrvatska Elektroprivreda représentent un effort collectif visant à moderniser l’approvisionnement énergétique en Croatie et à contribuer à la réalisation des objectifs climatiques de l’UE. »

Vedrana Jelušić Kašić, directrice régionale de la BERD pour la Croatie, la Slovénie, la Hongrie et la Slovaquie, a déclaré : « Nous sommes heureux de nous associer à la BEI et au Plan d’investissement pour l’Europe dans le cadre d’un investissement primordial pour Zagreb et sa population. La BERD présente de solides antécédents en ce qui concerne la transition vers les énergies vertes et cette opération constitue une nouvelle avancée importante dans cette direction. »

Frane Barbarić, PDG de HEP, a affirmé : « Ce projet sera remarquable à tous égards : respect de l’environnement grâce à des systèmes ultramodernes et des mesures de protection de l’environnement, fiabilité de l’approvisionnement en énergie thermique des clients de Zagreb et excellente source d’électricité pour le réseau croate. Il permettra surtout un rendement et une efficacité énergétique très élevés car, du fait de la génération simultanée d’électricité et de chaleur, le rendement du carburant atteindra les 90 %. »