>@EIB/Tim Stubbings - University of Kent
©EIB/Tim Stubbings - University of Kent

La Banque européenne d’investissement (BEI) va apporter des fonds à concurrence de 75 millions de GBP pour soutenir les installations d'enseignement et de recherche de l'université du Kent. Le prêt remboursable au bout de 25 ans au maximum appuiera le plan d'investissement quinquennal de 211 millions de GBP de l'université en faveur de son patrimoine immobilier.

Ce concours de la BEI permettra de soutenir l'aménagement de la bibliothèque Templeman située sur le campus de Canterbury et d'améliorer les locaux universitaires et les installations d'enseignement du campus de Medway. Il servira en outre à financer la construction d'un nouveau bâtiment pour les écoles de commerce et de mathématiques de l'université et l'agrandissement des facultés qui ont enregistré récemment une croissance notable.

Il est également prévu d'aménager de nouveaux équipements pour étudiants et, notamment, de construire des locaux administratifs pour offrir aux étudiants un service de guichet unique. D'autres bâtiments de l'université du Kent seront rénovés, avec à la clé une réduction des coûts énergétiques estimée à quelque 19 %. La population locale tirera aussi parti des fonds supplémentaires du fait qu'elle bénéficiera des nouvelles installations du centre juridique de l'université du Kent et des conseils de qualité qu'il prodigue à titre gracieux.

L'opération de financement a été officiellement conclue le 13 novembre 2014 par la professeure Julia Goodfellow, vice-rectrice de l'université, et Jonathan Taylor, vice-président de la BEI.

Julia Goodfellow s'est exprimée en ces termes : « L'université du Kent, classée dans les 20 premiers établissements, s'est engagée à viser l'excellence dans l'enseignement et la recherche et à offrir aux étudiants la meilleure expérience possible. Nous sommes heureux que la BEI reconnaisse notre capacité avérée à mettre en œuvre des projets d'aménagement solides et de grande envergure, qui sous-tend notre engagement. Cela témoigne une nouvelle fois de l'importance de l'Europe pour les universités britanniques. »

Jonathan Taylor a ajouté : « Les investissements à l'appui des installations de recherche et d'enseignement de grandes universités sont essentiels pour que l'Europe soit compétitive et que les étudiants acquièrent les compétences nécessaires dans le contexte de l'économie mondiale. Les aménagements importants financés par la BEI dans l'université du Kent développeront les divers points forts des institutions et valoriseront l'enseignement et la recherche dans un éventail de disciplines. Dans le cadre de son engagement à soutenir des investissements à long terme en faveur de l'enseignement supérieur, la Banque se réjouit en effet d'appuyer une université britannique à dimension européenne, forte d'une expérience reconnue conjuguant des enseignements du Royaume-Uni et de l'Europe. »

Les travaux de construction relatifs à certains de ces projets sont d'ores et déjà en cours et devraient s'achever d'ici à 2018. Ils devraient avoir des retombées positives directes sur l'économie locale, avec notamment la création d'emplois supplémentaires dans le secteur du bâtiment.

Ces aménagements s'inscrivent dans une longue phase d'investissement en faveur des installations de l'université. D'autres projets d'expansion récents ont concerné la modernisation des installations destinées à l'apprentissage et à l'enseignement – plus de 13,6 millions de GBP – ainsi que la construction et la rénovation des salles de danse et de culture physique et des installations sportives – 4,8 millions de GBP.

Au cours des cinq dernières années, la BEI a accordé plus de 1,6 milliard de GBP pour financer des aménagements importants mis en œuvre par 26 établissements d’enseignement supérieur et post-obligatoire sur tout le territoire du Royaume-Uni, avec à la clé l'amélioration des installations d'enseignement et de recherche et de la vie sur les campus. En 2013, la BEI a prêté près de 5 milliards de GBP pour des projets au Royaume-Uni dans les secteurs de l'eau, de l’énergie, des transports, de la santé et de l’éducation, mais aussi à l'appui des investissements des entreprises.

L'opération de financement de la BEI a été conclue avec le soutien du cabinet d'avocats Cripps LLP (Tunbridge Wells) et de la société de conseil en gestion de trésorerie Murja Limited (Essex).