>@imedia/To be defined
©imedia/To be defined

Le président de la BEI, Werner Hoyer, ainsi que les viceprésidents Dario Scannapieco et Wilhelm Molterer ont reçu à Luxembourg le présidentdirecteur général du groupe bancaire UniCredit, Federico Ghizzoni. Lors de cette rencontre, les représentants de la BEI et M. Ghizzoni se sont félicités des relations commerciales nouées entre les deux institutions et des opérations menées conjointement pour financer l’économie européenne dans les 22 pays où est implanté le groupe bancaire italien.

S’agissant plus particulièrement de l’Italie, ils ont salué l’accord qui vient d’être signé et qui porte sur la mise à disposition, par la BEI, de 400 millions d’EUR destinés au financement de petites et moyennes entreprises (PME) italiennes. Les procédures d’évaluation, de sélection et d’octroi des prêts ont été confiées à la société de crédit-bail du groupe, UniCredit Leasing.

UniCredit est l’une des principales banques partenaires de la BEI à l’échelle de l’Europe. Une longue tradition de collaboration s’est instaurée entre les deux institutions, principalement pour la mise en œuvre de prêts pour les PME, d’opérations aux entreprises de taille intermédiaire et aux grandes entreprises, de financements dans le domaine des énergies renouvelables ainsi que de concours en faveur de collectivités locales ou pour des projets d'infrastructures. La BEI et Unicredit réalisent ensemble des opérations de financement en Italie, en Allemagne et en Autriche ; en outre, grâce aux sociétés du groupe UniCredit, leur zone d'activité s’étend également à toute une série de pays d’Europe centrale et d’Europe du Sud-Est, et notamment à des pays ayant récemment adhéré à l’Union européenne ou qui sont engagés dans le processus d’adhésion (pays candidats et pays candidats potentiels).

Le nouveau prêt de la BEI pour les PME italiennes est destiné aux entreprises comptant au maximum 250 salariés. Il servira à financer des projets nouveaux ou dont la réalisation n’est pas encore terminée. Les financements accordés au titre du prêt de la BEI, qui pourront couvrir jusqu’à 100 % du coût des investissements (avec un maximum de 12,5 millions d'EUR par investissement), seront accordés pour l'achat, la construction, l'extension ou la restructuration de bâtiments à vocation industrielle, l’acquisition d’installations, d’équipements, de machines et de véhicules à moteur ; les dépenses, les charges connexes et les actifs incorporels liés aux investissements, y compris les frais de recherche, de développement et d’innovation ; et enfin les besoins permanents en fonds de roulement en rapport avec les activités menées.

Les financements pourront être sollicités par des PME actives dans tous les secteurs productifs : agriculture, artisanat, industrie, commerce, tourisme et services. Une partie des fonds sera réservée aux entreprises qui exercent leurs activités dans le Sud de l’Italie, région particulièrement touchée par la crise.

Cette opération vient renforcer les relations commerciales établies de longue date entre la BEI et UniCredit au profit des PME italiennes. Au cours des trois dernières années, la collaboration entre les deux institutions a permis, par le canal d’UniCredit Leasing, d’acheminer 1 milliard d'EUR à plus de 5 000 PME pour soutenir la réalisation de leurs investissements.