En quête d’un moyen intelligent et rapide de réduire les émissions tout en allégeant la facture énergétique ? Voici comment obtenir des gains d’efficacité énergétique.


>> « Solutions pour le climat », également disponible en podcast et en livre électronique


Louise White et Reinhard Six

L’électricité et les combustibles servant au chauffage, à la climatisation et à l’éclairage des bâtiments représentent près de 40 % de la consommation d’énergie en Europe et sont à l’origine d’environ 35 % des émissions de gaz à effet de serre. Étant donné que les bâtiments sont les plus gros consommateurs d’énergie, accroître leur rendement énergétique peut être déterminant pour la réalisation des objectifs climatiques en temps voulu.

L’enjeu est de taille. Près de la moitié du parc immobilier résidentiel en Europe date d’avant 1970, lorsque les matériaux, les normes et les techniques de construction ne tenaient pas compte des niveaux de consommation d’énergie. Un grand nombre de ces bâtiments plus anciens seront toujours en usage en 2050 et au-delà. La Commission européenne estime qu’il serait possible de renforcer l’efficacité énergétique de 75 % des logements et bâtiments, alors que moins de 1 % des logements font l’objet d’une rénovation énergétique chaque année.

L’Union européenne entend réduire de 40 % les émissions globales d’ici à 2030 tout en améliorant l’efficacité énergétique de plus de 30 %. La Banque européenne d’investissement (BEI), qui nourrit l’ambition de mobiliser 1 000 milliards d’EUR d’investissements pour l’action en faveur du climat d’ici à 2030, jouera un rôle majeur dans la réalisation de ces objectifs. La banque de l’UE et ses partenaires auront recours aux outils suivants, entre autres, pour mener à bien leur tâche.

Consommer moins d’énergie

L’efficacité énergétique des bâtiments résulte de la mise en œuvre de mesures de réduction de la consommation de gaz et d’électricité pour des conditions de confort identiques. Par exemple, en rénovant votre logement – c’est-à-dire en améliorant l’isolation de la toiture et des murs ou en installant une nouvelle chaudière –, vous obtiendrez une température tout aussi agréable mais votre consommation d’énergie sera moindre. Les puits de lumière et les éclairages modernes à LED procurent la même intensité lumineuse tout en consommant beaucoup moins d’électricité. Des logements intelligents qui coupent l’alimentation en gaz ou en électricité au bout d’un certain temps contribuent également à réduire la consommation d’énergie. Des portes et des fenêtres à haute efficacité énergétique peuvent faire la différence au niveau tant de la facture énergétique que du confort. Les compteurs intelligents permettent également de faire des économies.

©PeopleImages/Getty Images

Pour une accélération des gains d’efficacité énergétique

Améliorer l’efficacité énergétique des habitations et des entreprises revêt une grande importance pour lutter contre le réchauffement climatique et satisfaire aux objectifs en matière de climat. À l’appui des objectifs stratégiques de l’Union européenne, la BEI propose un grand nombre de produits financiers, de services de conseil et d’initiatives visant spécifiquement la rénovation du bâti. Cette offre peut aider de multiples parties prenantes, propriétaires, promoteurs, villes, communes, organismes de logement, fonds d’investissement, entreprises et intermédiaires financiers.

L’initiative « Financement intelligent pour bâtiments intelligents », gérée par la BEI en coopération avec la Commission européenne, cible l’efficacité énergétique de bâtiments existants, en particulier dans le secteur résidentiel. Elle vise à mobiliser d’ici à 2020 des milliards d’euros de financements publics et privés pour soutenir des investissements dans l’efficacité énergétique.

La banque de l’UE finance directement des projets, mais elle accorde aussi des prêts par l’intermédiaire de banques régionales et nationales et d’autres institutions. Ces banques rétrocèdent les fonds à de petites entreprises et à des propriétaires de logements. L’Instrument de financement privé pour l’efficacité énergétique (PF4EE), géré par la BEI en coopération avec la Commission européenne, fournit des prêts et des dispositifs de protection contre le risque de crédit à des banques commerciales qui, à leur tour, financent des investissements d’efficacité énergétique mis en œuvre par des entreprises de petites et moyenne dimension dans toute l’Europe.

Pour simplifier la procédure d’obtention d’un prêt, le nouvel outil EEQUEST (pour Energy Efficiency Quick Estimator) relevant de l’initiative PF4EE peut être adapté par les banques locales pour aider tout un chacun à appréhender les économies d’énergie liées à des projets types favorisant l’efficacité énergétique, comme le remplacement d’une chaudière ou l’installation d’un système d’éclairage à LED ou de panneaux solaires. Il suffit de saisir des informations de base, en précisant la situation géographique du projet ou si des panneaux solaires seront intégrés, et l’outil estime les économies d’énergie et de coûts ainsi que la réduction des émissions.

©Sabine Parisse/RenoWatt - EDF Luminus solutions

Aider un projet relatif à l’efficacité énergétique à voir le jour

Avant qu’un projet puisse se concrétiser ou bénéficier d’un soutien financier privé ou public, il a souvent besoin d’une assistance technique. ELENA, le Mécanisme européen d’assistance technique pour les projets énergétiques locaux (European Local Energy Assistance), est un autre programme géré par la BEI en collaboration avec la Commission européenne pour soutenir spécifiquement la préparation de projets relatifs à l’efficacité énergétique.

Les subventions d’ELENA servent à financer des mesures contribuant à mettre au point des projets, telles que les études de faisabilité, la structuration des programmes, les plans d’activité, les audits énergétiques ainsi que la préparation des appels d’offres et des contrats.

Au cours des dix dernières années, ELENA a mis à disposition plus de 168 millions d’euros de subventions d’assistance technique pour la préparation de projets axés sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans les bâtiments, les logements et les transports. L’initiative a contribué à équiper des jardins d’enfants et des écoles de nouvelles fenêtres et chaudières, à améliorer l’isolation de logements sociaux, à développer des réseaux de tramway et à installer des panneaux solaires en toiture. In fine, les 95 projets soutenus jusqu’à présent devraient permettre de mobiliser plus de 6 milliards d’euros d’investissements axés sur l’efficacité de l’énergie et des transports, ce qui fera économiser chaque année plus de 3 600 GWh tout en évitant 1,4 million de tonnes d’émissions de CO2.

Dans le cadre d’un des projets soutenus par ELENA, la capitale slovène Ljubljana a sollicité de l’aide pour la rénovation de 70 bâtiments, dont des établissements scolaires, des bibliothèques, des centres de soins de santé et même un château classé. Grâce au programme d’assistance, Ljubljana a pu réduire ses coûts de chauffage urbain et engager sa mue pour devenir une ville durable d’ici à 2025.

À Erevan, en Arménie, ces jeunes enfants bénéficient d’établissements plus confortables après la rénovation énergétique, soutenue par la BEI, de 140 jardins d’enfants de la ville. ©EIB

En Irlande, une subvention au titre d’ELENA aide l’agence pour l’énergie du comté de Tipperary à préparer des audits énergétiques et des études de faisabilité pour des centaines de projets de rénovation énergétique de logements privés, de sorte que les propriétaires puissent remplacer les anciens systèmes de chauffage par des pompes à chaleur modernes. L’assistance au titre d’ELENA bénéficie aussi à des projets dans les domaines suivants :

  • renforcement de l’efficacité énergétique d’immeubles d’habitation en Pologne,
  • économies d’énergie dans des établissements scolaires en Roumanie,
  • mise en circulation de nouveaux bus hybrides en Espagne.

ELENA soutient, par ailleurs, les objectifs de l’initiative « Financement intelligent pour bâtiments intelligents », de sorte à :

  • installer des panneaux solaires dans des logements sociaux dans la Région flamande en Belgique,
  • aider la province belge du Limbourg à évaluer et financer des mesures d’efficacité énergétique dans des logements individuels,
  • aider un établissement de crédit letton à évaluer et financer des travaux de rénovation dans de petites entreprises.

Solutions pour le climat : comment encourager les gains d’efficacité énergétique si vous êtes...

... un décideur politique : en tant qu’institution de financement de l’Union européenne, la BEI soutient des projets qui contribuent à faire de la politique de l’UE une réalité. La Banque étant l’un des plus grands bailleurs de fonds au monde de l’action pour le climat, les projets qu’elle soutient, y compris à l’appui de l’efficacité énergétique, continueront à servir l’objectif de neutralité carbone de l’UE d’ici à 2050.

... un citoyen : lorsque des banques locales se voient accorder des prêts intermédiés par la BEI, elles en font bénéficier les citoyens par ricochet sous la forme de prêts de longue durée et à des conditions avantageuses. Une prestation d’assistance peut également être dispensée aux citoyens dans le cadre des programmes soutenus par ELENA.

... une institution financière : la BEI entretient un partenariat étroit avec des centaines de banques et d’institutions financières dans toute l’UE comme dans d’autres pays où elle a signé un mandat de coopération. Ces partenariats conjuguent la force de frappe financière de la Banque avec le savoir-faire spécifique du secteur bancaire local et, partant, aident la communauté internationale à atteindre les objectifs de l’accord de Paris grâce à des projets relatifs à l’efficacité énergétique sur le terrain.

Reinhard Six et Louise White sont ingénieurs principaux à la Banque européenne d’investissement.


>> « Solutions pour le climat », également disponible en podcast et en livre électronique