En Espagne, IE University s’appuie sur les leçons tirées de l’organisation de cours en ligne lors de la pandémie pour proposer une expérience riche, en distanciel ou en présentiel.

Par Lorenzo Squintani

Pour Pilar Galeote, il a été difficile de susciter l’intérêt des étudiants et de les garder motivés pendant la pandémie.

Professeuse à IE University à Madrid depuis plus de 20 ans, elle explique : « Tout en enseignant en ligne, il faut trouver des moyens innovants de maintenir l’attention des étudiants. Nous avons eu recours aux nouvelles technologies, ainsi qu’à de nombreuses méthodes d’enseignement et introduit des exercices et des cas de figure plus complexes pour rendre les cours plus intéressants. »

Dans toute l’Europe, les universités ont dû s’adapter rapidement à de nouveaux modes d’enseignement pendant la crise du COVID-19. Elles ont dû accélérer les processus décisionnels, accroître leurs capacités numériques et devenir plus innovantes dans les salles de classe. Pour s’assurer que les étudiants ne décrochent pas, les professeurs ont adapté la structure des cours, repensé de nombreuses méthodes d’enseignement et cherché des moyens créatifs de faire revenir chaque jour les étudiants en cours, qu’ils les suivent sur un ordinateur ou une tablette.

>@IE University
Le projet visant à rendre IE University plus économe en énergie et durable comprend une restauration du couvent Santa Cruz de la Real à Ségovie (ci-dessus). Ce bâtiment du XVe siècle abrite le campus historique de l’université. (IE University) ©IE University

Pouvoir choisir entre le campus et la maison

Grâce à l’expérience acquise pendant la crise du COVID-19, la Banque européenne d’investissement et IE University ont travaillé ensemble sur un plan d’investissement visant à améliorer considérablement l’enseignement à distance et en présence. L’université, un établissement international privé basé à Madrid, a signé en juin avec la Banque un prêt de 15 millions d’euros visant à introduire de nouveaux équipements vidéo, ordinateurs et autres technologies de pointe dans de nombreuses parties des campus, tout en les rendant plus durables.

Cet accord aidera IE University à développer une méthode d’enseignement connue sous le nom de « Liquid Learning », qui permet aux étudiants de suivre des cours en présence ou à distance tout en bénéficiant de la même expérience immersive. IE University est pionnière en Europe dans le domaine des programmes d’enseignement supérieur en ligne. Pendant la pandémie, l’université s’est tout particulièrement engagée à améliorer le Liquid Learning, à rendre les offres éducatives plus innovantes et à mieux intégrer l’apprentissage en classe sur le campus avec des cours en ligne à la maison. Grâce à ce système, les étudiants ont pu travailler avec succès et de façon indépendante, où qu’ils se trouvent. Si l’université décidait d’apporter d’autres améliorations, 15 millions d’euros supplémentaires pourraient venir compléter le prêt de la BEI en faveur de ce projet en 2022.

>@IE University
Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI, visite les salles de cours innovantes d’IE University, équipées de plusieurs caméras, d’écrans et de microphones pour offrir aux étudiants une expérience immersive sur le campus ou à la maison. ©IE University

Amélioration des salles de classe hybrides

« Cet investissement nous permettra de continuer à transformer l’expérience éducative de nos étudiants », affirme Jaime Úrculo, directeur financier de l’université. « Nos salles de classe seront équipées de nouveaux outils technologiques afin d’offrir aux élèves une expérience excellente, en présence comme à distance. Ainsi, nous disposerons de salles de classe hybrides qui seront équipées de plusieurs caméras capables de proposer différents plans en haute résolution des cours dispensés. Nous tentons d’amener l’expérience de la salle de classe dans la maison. »

IE University rénovera également en partie le campus María de Molina situé dans le quartier financier de Madrid et achèvera l’aménagement de la tour IE, son nouveau siège et l’un des plus hauts édifices de Madrid. Des investissements seront effectués pour restaurer le couvent Santa Cruz de la Real à Ségovie, un bâtiment du XVe siècle au nord-ouest de Madrid qui abrite le campus historique de l’université. Le Palacio de Mansilla à Ségovie fera également l’objet d’une rénovation afin de devenir une résidence étudiante.

« Les investissements profiteront à nos étudiants, à notre corps professoral, à notre personnel, à nos entreprises partenaires et à notre communauté de plus de 65 000 anciens élèves dans 165 pays », explique Jaime Úrculo. En effet, les travaux permettront à toutes et tous d’avoir un meilleur accès aux ressources académiques de l’établissement lorsqu’ils se rendront sur les campus ou se connecteront en ligne.

Il y a aussi des avantages climatiques et environnementaux à la clé. Les rénovations permettront de rendre les bâtiments plus économes en énergie grâce à l’amélioration des systèmes de chauffage, de refroidissement et de ventilation. La tour IE a été construite à l’aide de technologies de pointe à faible consommation d’énergie et a déjà reçu des prix pour sa durabilité, sa consommation efficace de l’eau et sa performance énergétique.

>@IE University
Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI, à proximité de l’IE Tower, le nouveau siège de l’université à Madrid qui a gagné des prix pour son efficacité énergétique et sa durabilité. ©IE University

L’éducation, moteur de l’économie

La Banque européenne d’investissement s’emploie activement à soutenir l’éducation et la formation professionnelle parce qu’il s’agit là de moyens essentiels d’aider l’économie, de créer des emplois et de rendre la société plus inclusive. Depuis l’an 2000, la Banque a investi plus de 47 milliards d’euros dans le secteur de l’éducation.

« Nous sommes une source de financement importante pour l’enseignement privé », déclare Alejandra Manzanares, chargée de prêts à la BEI. « Notre objectif est d’appuyer sa viabilité à long terme. »

« Les investissements dans l’innovation et les nouvelles méthodes d’enseignement sont des moyens essentiels d’améliorer l’éducation et les compétences », ajoute Vasilis Kostopoulos, un chargé de prêts de la BEI qui a travaillé sur l’accord avec IE University. « Les étudiants bénéficieront de ces types d’investissements parce que les changements apportés permettront de mieux les doter des compétences que la société requiert aujourd’hui ».

Pilar Galeote, professeuse de droit à IE University, assure qu’il est important de constamment mettre à jour les outils éducatifs afin que chacun ait la possibilité de participer.

« Notre société ne sera démocratique que si nous pouvons garantir que chacun et chacune peut développer ses capacités », affirme-t-elle. « Pour y parvenir, nous devrions tous avoir le droit d’accéder à toutes les connaissances et ressources disponibles. L’éducation est un processus d’apprentissage tout au long de la vie, et nous devons investir constamment dans ce domaine. »