>@EIB
©EIB
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un accord de prêt de 100 millions d’EUR avec Orion Corporation pour stimuler l’élaboration de médicaments, de la phase conceptuelle aux essais cliniques.
  • Ce prêt permettra à Orion de financer ses activités de recherche-développement dans les produits pharmaceutiques destinés à la fois à l’homme et à l’animal.
  • Orion ciblera notamment les domaines thérapeutiques suivants : oncologie, troubles neurologiques et maladies respiratoires, pour lesquelles l’entreprise met au point des médicaments pris par inhalation.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un accord de prêt de 100 millions d’EUR avec l’entreprise pharmaceutique finlandaise Orion Corporation qui permettra à cette dernière de renforcer ses activités de recherche-développement (R-D) visant des médicaments destinés à lutter contre une série de maladies affectant l’homme ou l’animal. Orion utilisera ce coup de pouce financier pour une gamme de produits à différents stades de développement, du concept initial aux essais précliniques et cliniques, ce qui lui permettra de faire progresser son portefeuille et de mettre des médicaments à la disposition de ceux qui en ont besoin.

Les activités de R-D d’Orion se concentrent sur les trois grands domaines thérapeutiques suivants : troubles neurologiques, oncologie et maladies respiratoires, pour lesquelles Orion met au point des médicaments pris par inhalation. Les principaux projets de développement clinique actuellement mis en œuvre visent à trouver de nouveaux traitements pour le cancer de la prostate et la bronchopneumopathie chronique obstructive, par exemple. Orion a également des projets en cours portant sur la mise au point de nouveaux médicaments vétérinaires et de certains médicaments génériques.

« Bien que l’accent soit mis actuellement sur la lutte contre le COVID‑19, certaines problématiques telles que la résistance aux antibiotiques sont de plus en plus préoccupantes », a déclaré Thomas Östros, vice-président de la BEI. « Les activités de recherche‑développement d’Orion s’étendent à de nombreux domaines pour trouver des solutions aux maladies et aux problèmes médicaux, tant chez l’homme que chez l’animal. Cela contribue au bien-être global de nos sociétés, ce qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la mission de la BEI. La BEI se réjouit de soutenir Orion et nous espérons que ses recherches nous permettront bientôt d’éradiquer certaines de ces horribles maladies. »

Timo Lappalainen, PDG d’Orion Corporation, a commenté l’opération en ces termes : « Nous sommes ravis que notre coopération fructueuse en matière de financement de la R-D se poursuive avec la BEI. »

Le concours de la BEI aidera Orion à maintenir la haute qualité de ses activités de RDI et de production, contribuant ainsi à la compétitivité industrielle et à la croissance économique de l’Europe. L’engagement d’Orion en faveur de la RDI et de la fabrication de médicaments génériques contribuera à maintenir un personnel hautement qualifié en Europe.

Informations générales

Au cours de l’année 2020, la BEI a mis à disposition près de 677 millions d’EUR de prêts à l’appui de projets réalisés en Finlande. La BEI emprunte de l’argent sur les marchés des capitaux et le met à la disposition de projets qui soutiennent les objectifs de l’UE. La grande majorité de ses prêts sont accordés au sein de l’Union européenne.

Orion est une société pharmaceutique finlandaise de dimension mondiale, qui œuvre pour le bien-être de ses clients. Orion met au point, fabrique et distribue des produits pharmaceutiques utilisés en médecine humaine et vétérinaire ainsi que des principes actifs pharmaceutiques. La société s’attache constamment à mettre au point de nouveaux médicaments et traitements. Les activités de R-D pharmaceutique d’Orion se concentrent sur les domaines thérapeutiques suivants : troubles neurologiques, oncologie et maladies respiratoires, pour lesquelles Orion met au point des médicaments pris par inhalation. Au 31 décembre 2020, le chiffre d’affaires net d’Orion s’élevait à 1 078 milliard d’EUR et l’entreprise comptait quelque 3 300 employés. Ses actions de classe A et B sont cotées à la Bourse d’Helsinki (Nasdaq).