>@EIB
©EIB
  • La BEI investit dans la réhabilitation de six écoles maternelles à Erevan en vue d’une meilleure efficacité énergétique et du renforcement de leur résistance aux séismes
  • Les marchés de travaux pour six nouvelles écoles maternelles (n° 135, 138, 110, 109, 161 et 81) ont été signés dans le cadre du projet « Yerevan Energy Efficiency » de 15 millions d’EUR, qui a reçu le soutien de la BEI, de l’E5P, du Fonds vert pour le climat (FVC) par l’intermédiaire du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) et de la Ville d’Erevan
  • Le projet « Yerevan Energy Efficiency » permettra la modernisation de 90 écoles maternelles d’Erevan afin d’en améliorer le confort et la sécurité des enfants et du personnel. Il permettra également à la Ville d’Erevan de réaliser des économies d’énergie

La Banque européenne d’investissement (BEI), la banque de l’Union européenne, et la Ville d’Erevan ont signé ce jour les marchés de travaux en vue de la réhabilitation de six écoles maternelles de la capitale arménienne et l’amélioration de leur efficacité énergétique et de leur stabilité sismique. Les fonds destinés aux travaux de modernisation proviennent du projet « Yerevan Energy Efficiency », un investissement de 15 millions d’EUR cofinancé par la BEI et le fonds à donateurs multiples du Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale (E5P) pour améliorer l’efficacité énergétique, la stabilité sismique et les conditions sanitaires de 90 écoles maternelles d’Erevan, capitale de l’Arménie.

Les travaux financés au titre du projet « Yerevan Energy Efficiency » comprendront l’isolation des murs des écoles maternelles, la rénovation des bâtiments avec l’installation de fenêtres et de portes neuves et l’amélioration des systèmes de chauffage, refroidissement et ventilation afin de réduire le gaspillage d’énergie et d’améliorer le confort et la sécurité du personnel et des enfants. Les mesures ayant trait à la stabilité sismique financées dans le cadre du projet portent sur le renforcement de cages d’escaliers afin qu’elles résistent à des séismes de plus grande magnitude. Les bâtiments seront également mis aux normes pour les personnes à mobilité réduite, améliorant l’inclusion des enfants et du personnel en situation de handicap.

Le projet améliorera la qualité de vie de plus d’un million d’habitants de la ville grâce à des écoles maternelles à la sécurité renforcée et économiquement durables. Il contribuera également à réduire l’empreinte carbone de la capitale arménienne.

Teresa Czerwińska, vice-présidente de la BEI chargée des opérations en Arménie : « En tant que banque de l’UE, la BEI se félicite de pouvoir investir dans un avenir plus sûr et plus écoénergétique pour les enfants d’Arménie et d’apporter son soutien au pays dans ses efforts pour concourir à l’action mondiale en faveur du climat en améliorant l’efficacité énergétique. Je suis également très fière de constater que différents membres de l’Équipe Europe collaborent avec des partenaires tels que l’E5P et le PNUD à l’amélioration de la vie quotidienne des Arméniens. Un environnement plus sûr et confortable pour nos enfants et la perspective d’un avenir dans un monde épargné par les effets dévastateurs des changements climatiques sont des objectifs communs que partagent l’Union européenne et l’Arménie. En tant que banque européenne du climat, la BEI est fière de pouvoir apporter sa pierre à la réalisation de cet objectif. »

Andrea Wiktorin, ambassadrice de l’Union européenne en Arménie : « L’Union européenne est heureuse de soutenir l’Arménie dans son programme de réformes et d’apporter sa coopération au titre de l’accord de partenariat global et renforcé entre l’Union européenne et la République d’Arménie. Nous avons l’objectif commun d’améliorer la qualité de vie, tout en apportant des bénéfices supplémentaires à l’économie et à la société arméniennes. Ce projet aidera à réaliser des économies d’énergie primaire et à réduire les émissions de carbone, en faisant naître un environnement nettement plus sûr et accueillant pour les usagers des écoles maternelles. Investir dans des bâtiments bas carbone, capables de résister aux changements climatiques est une priorité forte de l’Union européenne et de l’Arménie. Nous avons le devoir d’éduquer les enfants et de leur expliquer que prendre un virage vert est indispensable pour améliorer l’environnement au profit de tous. En sachant que leurs enfants seront heureux de fréquenter une école maternelle agréable et confortable, les parents disposeront de temps supplémentaire pour poursuivre leurs propres objectifs professionnels », a déclaré l’ambassadrice Andrea Wiktorin ce jour, à l’occasion de la cérémonie de signature du projet « Yerevan Energy Efficiency » pour les marchés de construction concernant six écoles maternelles. »

Hayk Marutyan, maire d’Erevan : « Aujourd’hui, nous allons signer les contrats portant sur la rénovation de six écoles maternelles supplémentaires, assurant ainsi la mise en œuvre ininterrompue du projet « Yerevan Energy Efficiency ». Je tiens à remercier tout particulièrement la Banque européenne d’investissement, notre principal partenaire et bailleur de fonds, pour avoir lancé ce projet très important pour la Ville d’Erevan. Tout d’abord, nos enfants – la génération future – auront la possibilité de fréquenter des écoles maternelles rénovées, sûres et résistantes aux phénomènes sismiques. Ensuite, les bâtiments seront adaptés aux personnes présentant des problèmes de mobilité. Ils seront en outre conformes aux normes d’efficacité énergétique et d’hygiène, ce qui compte beaucoup dans le contexte de l’actuelle pandémie. Enfin, il s’agit du premier prêt non souverain signé par la Ville d’Erevan, dont la mise en œuvre effective nous permettra d’obtenir des prêts non souverains similaires et de réaliser de nouveaux projets. »

Ewa Manik, chargée de la gestion du fonds pour le Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale (E5P) : « Avec la signature ce jour des marchés de construction, ce projet important se rapproche un peu plus de sa mise en œuvre intégrale. L’E5P continue d’apporter son soutien à l’Arménie avec une subvention de plus de 24 millions d’EUR destinée à des investissements dans le secteur municipal qui aident le pays à renforcer son efficacité énergétique et à avoir des impacts environnementaux et sociaux supplémentaires. Les marchés de construction signés ce jour viennent également stimuler l’emploi au niveau local et aider à la reprise après la pandémie. Ces projets et leur kyrielle d’avantages et d’impacts sont tout particulièrement soutenus par les contributeurs de l’E5P. L’Union européenne est le premier contributeur au Fonds E5P en Arménie avec un montant de 10 millions d’EUR. Parmi les autres contributeurs figurent la Suède (7 millions d’EUR), l’Allemagne (4 millions d’EUR), la Norvège, le Danemark, la Tchéquie, la Finlande, la Pologne, la Slovaquie, la Lituanie et le Fonds de coopération technique Taiwan Business-BERD. L’Arménie compte également parmi les donateurs du Fonds E5P avec une contribution de 1 million d’EUR. »

Les fonds destinés au projet « Yerevan Energy Efficiency » proviennent d’un prêt de 7 millions d’EUR de la BEI, garanti par l’Union européenne, d’une subvention à l’investissement de 5 millions d’EUR de l’E5P, d’une subvention d’assistance technique de 1 million d’EUR du Fonds vert pour le climat (FVC) et des ressources propres de la Ville d’Erevan d’un montant de 2 millions d’EUR.

À propos de l’E5P

Le Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale (E5P) est un fonds à agences et donateurs multiples mis en place sous la présidence suédoise de l’Union européenne en 2009. Il vise à soutenir des projets à fort impact ayant trait à l’efficacité énergétique et à l’environnement dans les pays du Partenariat oriental. Doté de près de 250 millions d’EUR, l’E5P centralise les contributions financières de l’Union européenne et d’un groupe de plus de 24 pays. L’Union européenne en est le premier contributeur, avec 94,4 millions d’EUR engagés, la Suède en étant le premier contributeur bilatéral avec 66 millions d’EUR. Le fonds E5P en Arménie soutient des projets d’infrastructures prioritaires ciblant les bâtiments publics, la gestion des déchets solides, l’éclairage urbain et les transports publics.