>@EIB
©EIB
  • Soutien au laboratoire national de santé pour renforcer la préparation aux épidémies et aux pandémies en améliorant le diagnostic, la surveillance et la recherche
  • Investissement dans un projet clé du plan de riposte de l’État rwandais face à la pandémie de COVID-19
  • Premier projet de la BEI dans le domaine de la santé au Rwanda et son plus important engagement dans ce domaine en Afrique de l’Est
  • Prêt de la BEI de 22 millions d’EUR combiné à une subvention de l’UE de 5 millions d’EUR pour soutenir la construction du laboratoire national de la santé, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé
  • L’État rwandais et l’Équipe Europe atteignent la dernière étape du financement du projet de laboratoire national de référence

Daniel Ngamije et Uzziel Ndagijimana, respectivement ministres rwandais de la santé et des finances, ont souligné aujourd’hui l’importance pour leur pays du soutien de 27 millions d’EUR accordé par la Banque européenne d’investissement et l’Union européenne en faveur du réaménagement du laboratoire national de santé par le Rwanda Biomedical Centre (RBC) et de nouveaux investissements au titre du plan national de riposte du Rwanda à la pandémie de COVID-19.

« La mobilisation de nouveaux investissements par le Rwanda Biomedical Centre permettra de transformer les services de diagnostic, de surveillance et de recherche au laboratoire national de santé. Le concours de 27 millions d’EUR apporté via l’Équipe Europe par la Banque européenne d’investissement dans le cadre de son programme de financement simplifié à l’appui de la résilience sanitaire face au COVID-19 en Afrique et par l’Union européenne permettra de mieux protéger les Rwandais contre les maladies et les futures épidémies », a déclaré Daniel Ngamije, ministre rwandais de la santé.

« Il est essentiel d’accélérer les investissements dans la santé publique pour lutter contre le COVID-19 et mieux se préparer aux futures situations d’urgence sanitaire. La Banque européenne d’investissement est un partenaire de financement clé pour le Rwanda et ce concours de 27 millions d’EUR représente le tout premier soutien direct de la BEI aux investissements dans la santé dans notre pays », a déclaré Uzziel Ndagijimana, ministre rwandais des finances et de la planification économique.

Le financement de l’Équipe Europe a été officiellement annoncé à Kigali plus tôt dans la journée avant la deuxième réunion ministérielle Union africaine-Union européenne.

« Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la Banque européenne d’investissement collabore avec des partenaires de toute l’Afrique pour débloquer des investissements prioritaires en matière de santé publique, de vaccins et de soins médicaux. La BEI est heureuse de mettre à disposition 22 millions d’EUR pour soutenir le réaménagement du laboratoire national de santé par le Rwanda Biomedical Centre, en plus des 5 millions d’EUR provenant de partenaires au sein de l’Équipe Europe et de l’Organisation mondiale de la santé. L’amélioration du diagnostic médical permettra aux Rwandais de bénéficier de soins de santé de haute qualité et d’assurer une réponse plus rapide aux pandémies futures », a déclaré Thomas Östros, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

« L’Équipe Europe travaille avec des partenaires dans toute l’Afrique pour renforcer les soins de santé et améliorer la résilience aux futures situations d’urgence sanitaire. La combinaison des financements de la BEI, de la subvention de l’UE et de l’assistance technique permettra au Rwanda de bénéficier de services de diagnostic de rang mondial au laboratoire national de santé », a expliqué Nicola Bellomo, chef de la délégation de l’Union européenne au Rwanda.

Le plus grand engagement de la BEI dans le domaine de la santé en Afrique de l’Est

Le plus important financement jamais accordé par la BEI dans le domaine de la santé en Afrique de l’Est soutiendra la construction d’un nouveau centre de recherche et de diagnostic médical à l’agence centrale rwandaise chargée de la mise en œuvre de la santé à Kigali.

La Banque européenne d’investissement octroie ce prêt sur 20 ans dans le cadre de son prêt-programme Résilience sanitaire et économique COVID-19, approuvé par les ministres européens des finances dans les semaines qui ont suivi le début de la pandémie de COVID-19 afin de simplifier l’octroi de financements en Afrique.

L’UE et l’OMS soutiennent la résilience du Rwanda face au COVID-19 et aux pandémies

Le projet est une priorité essentielle dans le cadre du plan national de riposte du Rwanda à la pandémie de COVID-19. Il bénéficiera également d’une subvention de l’Union européenne d’un montant de 5 millions d’EUR, au titre de la Plateforme d’investissement pour l’Afrique et du Fonds européen de développement, et d’un montant de 1,5 million d’EUR pour permettre la mise en œuvre des meilleures pratiques de l’Organisation mondiale de la santé.

Le Rwanda Biomedical Centre (RBC) mène des recherches scientifiques, fournit des services de diagnostic et met en œuvre des interventions sanitaires novatrices pour protéger le pays contre les maladies et d’autres menaces pour la santé. Le RBC a été créé en 2011 pour améliorer l’état de santé de la population rwandaise en offrant des services de soins de santé de haute qualité, abordables et durables.

La BEI intervient au Rwanda depuis 1977 et a consacré plus de 206 millions d’EUR à des investissements privés et publics dans l’ensemble du pays.