>@Shutterstock
©Shutterstock
  • Le financement que la BEI octroie à EMASESA améliorera la qualité des services et l’efficacité de la gestion des ressources en eau, ainsi que la protection contre les crues.
  • Le projet aura un impact positif sur la santé publique grâce à l’amélioration des services et contribuera à la création de nombreux emplois dans la région au cours de la période 2020-2024.

La Banque européenne d’investissement (BEI) fournira à EMASESA, la société métropolitaine d’approvisionnement en eau et d’assainissement de Séville, un financement pouvant atteindre 75 millions d’EUR pour soutenir les investissements dans les infrastructures hydriques à Séville et dans les communes environnantes au cours de la période 2020-2024, afin d’améliorer la qualité des services fournis. EMASESA, dont l’actionnaire majoritaire est la municipalité de Séville, est la société chargée des services des eaux dans la ville de Séville et onze communes de sa zone métropolitaine.

Grâce au soutien de la BEI, EMASESA améliorera les infrastructures hydriques disponibles afin d’accroître la couverture, la qualité et la résistance des services intégrés des eaux dans la région métropolitaine de Séville. Cet appui permettra également de renforcer l’efficacité opérationnelle, par exemple en diminuant les pertes d’eau ou en augmentant l’efficacité énergétique, et de réduire le risque de crues dans la zone desservie. En améliorant l’efficacité des services d’approvisionnement en eau, cette opération contribuera à assurer une distribution adéquate de l’eau à l’avenir dans le sud de l’Espagne, une zone en situation de stress hydrique.

Ce projet apportera d’importants bienfaits sur les plans de la santé publique et de l’environnement en augmentant la résilience face aux risques climatiques, en améliorant les services et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Situé en Andalousie, région espagnole relevant de l’objectif prioritaire de cohésion et durement touchée par la récession économique entraînée par la pandémie de COVID-19, le projet contribuera également à la cohésion économique, sociale et territoriale de l’UE. Il soutiendra l’emploi dans la région avec la création, selon les estimations, de 1 100 postes au cours de la phase de construction.

Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI : « Des investissements massifs sont nécessaires dans le secteur de l’eau pour lutter contre le niveau élevé de stress hydrique en Espagne et promouvoir l’action climatique. C’est pourquoi nous finançons des mesures telles que celles figurant dans cet accord avec EMASESA. Elles permettront une utilisation plus efficace et durable de l’eau, ce qui apportera des avantages sociaux immédiats en plus de générer un impact positif sur la santé publique. Ainsi, la BEI démontre une fois de plus son engagement ferme en faveur de la santé humaine et de la protection de l’environnement. »

Jaime Palop, directeur général d’EMASESA : « Ces investissements s’inscrivent dans le Plan 2030, qui repose sur la transformation, la modernisation et l’adaptation d’EMASESA pour répondre aux exigences de la société et aux nouveaux défis et enjeux des changements climatiques. En bref, il s’agit de faire de l’accès à des services efficaces un droit pour tous les citoyens. »

Informations générales

La banque européenne du climat

Adoptée en 2020, la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat lui permettra de mettre en œuvre son programme ambitieux qui vise à soutenir des investissements à hauteur de 1 000 milliards d’EUR en faveur de l’action climatique et de la durabilité environnementale au cours de la décennie 2021-2030, ainsi qu’à consacrer plus de 50 % des prêts de la BEI à ces deux domaines prioritaires d’ici à 2025. En outre, dans le cadre de la Feuille de route, à compter de début 2021, toutes les nouvelles opérations du Groupe BEI seront alignées sur les objectifs et les principes de l’accord de Paris.

En 2020, pour la cinquième année consécutive, le Groupe BEI a augmenté la part de son activité en Espagne destinée à promouvoir des projets contribuant à l’atténuation des changements climatiques et à l’adaptation à leurs effets. La part octroyée atteint 38 % (2,85 milliards d’EUR), une progression de 9 points de pourcentage par rapport à l’exercice précédent. Par ces financements, la BEI contribue à la mise en place de transports propres, à l’efficacité énergétique, aux énergies renouvelables et à la modernisation des réseaux électriques, parmi d’autres projets.

EMASESA (Empresa Metropolitana de Abastecimiento y Saneamiento de Aguas de Sevilla S.A) est la société métropolitaine d’approvisionnement en eau et d’assainissement de Séville. Elle a pour mission de gérer le cycle complet de l’eau à Séville et dans sa zone métropolitaine en adoptant une approche durable. Considérée comme l’une des principales entreprises du secteur de l’eau en Espagne, elle fournit actuellement de l’eau potable et des services publics de collecte et de traitement des eaux usées à Séville et dans onze communes de sa zone métropolitaine.