>@EIB
©EIB
  • Rencontre entre la ministre Ioana Mihăilă et le vice-président Christian Kettel Thomsen.
  • Réunion de travail avec des experts du financement et de la santé de la BEI pour discuter du soutien de la Banque à des investissements dans les hôpitaux de Iasi, Cluj et Craiova et des possibilités de renforcer l’appui financier et technique de la BEI pour les futurs investissements dans le secteur de la santé en Roumanie, notamment un soutien à l’Agence pour les investissements dans les infrastructures de santé, qui sera bientôt créée.

La ministre roumaine de la santé, Ioana Mihăilă, s’est rendue ce jour au siège de la Banque européenne d’investissement à Luxembourg afin de déterminer de nouvelles possibilités d’accroître le soutien de la BEI aux investissements dans la santé et de renforcer la résilience du secteur de la santé face aux pandémies comme celle du COVID-19 en Roumanie.

La réunion de travail avec Christian Kettel Thomsen, vice-président de la BEI chargé des opérations en Roumanie, et des experts en services financiers, techniques et de conseils de la Banque a permis d’examiner le soutien qu’apporte la BEI sur le plan des financements et des meilleures pratiques à l’appui d’investissements en faveur d’hôpitaux régionaux à Iasi, Cluj et Craiova.

La délégation de la ministre a également été éclairée sur l’expérience unique de la BEI en matière de soutien à des projets de santé à fort impact en Europe.

« Les investissements dans les hôpitaux et les infrastructures médicales roumaines sont primordiaux pour améliorer la santé publique, relever les défis liés au COVID-19 et mieux protéger les Roumains contre les futures pandémies grâce à des investissements à fort impact fondés sur les meilleures pratiques internationales. La réunion de ce jour avec des experts du financement et de la santé de la Banque européenne d’investissement offre une occasion cruciale de renforcer la coopération entre la Roumanie et la BEI. « Je me réjouis à la perspective d’approfondir les discussions avec le vice-président Thomsen et ses collègues afin de permettre à la Roumanie de bénéficier pleinement de nouveaux financements et de l’assistance technique de la BEI dans les années à venir », a déclaré Ioana Mihăilă, ministre roumaine de la santé.

« Les soins hospitaliers spécialisés et les traitements médicaux destinés à 3,2 millions d’habitants du nord-est de la Roumanie vont être transformés par le prêt de 250 millions d’EUR de la Banque européenne d’investissement, qui permettra de construire un nouvel hôpital régional dans la deuxième ville du pays, Iasi. Ce nouveau prêt, d’une durée de 27 ans, représente le soutien le plus important jamais apporté par la BEI au secteur de la santé en Roumanie. Au cours des prochains mois, nous comptons boucler le financement de deux hôpitaux régionaux à Cluj et Craiova. Mes collègues de la BEI et moi-même sommes heureux d’accueillir Mme Mihăilă, la ministre de la santé, au siège de la BEI, et de faire le point sur la coopération actuelle et les possibilités de renforcer le soutien de la BEI à l’appui des services médicaux et des investissements hospitaliers en Roumanie. J’ai hâte de me rendre à Bucarest le mois prochain pour approfondir notre dialogue et annoncer un nouveau soutien important à des investissements prioritaires en Roumanie », a poursuivi Christian Kettel Thomsen, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

Accélérer les investissements dans de nouveaux hôpitaux en Roumanie

Le nouvel hôpital d’Iasi prodiguera des soins hospitaliers spécialisés et des traitements médicaux à la population du nord-est de la Roumanie et contribuera également à renforcer la riposte sanitaire publique à la pandémie de COVID-19 et à améliorer l’état de préparation face aux futures pandémies.

La BEI instruit actuellement des opérations de financement pour deux autres hôpitaux régionaux roumains, à Cluj et Craiova, et les accords de financement devraient être parachevés dans le courant de l’année. L’hôpital d’Iasi sera cofinancé par les Fonds structurels de l’UE et une contribution de l’État.

Ces trois projets bénéficient d’un vaste ensemble de services de conseils et d’assistance technique fournis par des experts de la BEI, notamment pour l’élaboration d’études de faisabilité, la mise en œuvre des projets et l’utilisation optimale des fonds de l’UE.

Un nouveau soutien de la BEI à des investissements dans le secteur de la santé roumain permettra d’améliorer la qualité et l’efficacité des traitements médicaux pour les patients nécessitant des soins aigus, secondaires et tertiaires, en faisant appel aux technologies les plus récentes et aux compétences médicales avancées, ainsi qu’en améliorant l’accès à des services de santé de qualité.

Renforcer les investissements dans la santé tout en soutenant les investissements prioritaires dans l’ensemble de la Roumanie

Ayant pour actionnaires directs les 27 États membres de l’UE, la Banque européenne d’investissement a prêté, en 2020, 809 millions d’EUR pour soutenir la résilience au COVID-19, l’éducation, le secteur de l’eau, l’efficacité énergétique et les investissements privés en Roumanie.