>@Roberta BRUZZECHESSE /EIB
©Roberta BRUZZECHESSE /EIB
  • M. Thomsen rejoint le Comité de direction de la BEI.
  • Exercé au nom du Danemark, son mandat durera quatre ans.

Christian Kettel Thomsen a été nommé vice-président et membre du Comité de direction de la Banque européenne d’investissement (BEI). Il prend ses fonctions ce jour, succédant à Andrew McDowell, dont le mandat conféré par l’Irlande s’est achevé fin août.

De nationalité danoise, M. Thomsen a été nommé par le Conseil des gouverneurs de la BEI sur proposition du gouvernement du Royaume du Danemark et en accord avec les autres pays du groupe auquel celui-ci appartient, à savoir l’Irlande, la Grèce et la Roumanie.

Commentant son arrivée à la BEI, Christian Kettel Thomsen a déclaré : « C’est formidable d’être ici, et peut-être encore plus stimulant de rejoindre cette institution européenne en ces temps difficiles. La Banque européenne d’investissement aura un rôle crucial à jouer après cette crise pour faire de la reprise une “ relance verte ” et mon objectif sera d’y contribuer. »

Avant de devenir vice-président de la BEI, M. Thomsen occupait depuis 2010 les fonctions de secrétaire d’État permanent auprès du cabinet du Premier ministre danois et de secrétaire du Conseil d’État. Titulaire d’un master en économie obtenu en 1991, il rejoint immédiatement après son cursus universitaire le ministère danois des finances au sein duquel il se construit une carrière solide, gravissant les échelons jusqu’à en devenir le secrétaire permanent adjoint en 1997. Au début des années 2000, M. Thomsen est nommé sous-secrétaire d’État permanent auprès du cabinet du Premier ministre, avant d’accéder au poste de secrétaire d’État permanent aux finances en 2005, qu’il occupera jusqu’en 2010.

Composé d’un président et de huit vice-présidents, le Comité de direction est l’organe exécutif collégial permanent de la BEI. Les membres du Comité de direction sont nommés par le Conseil des gouverneurs, composé des ministres de l’économie et des finances des 27 États membres de l’Union européenne.

Sous l’autorité de Werner Hoyer, président de la BEI, le Comité de direction supervise collectivement la gestion courante de la BEI et prépare les décisions du Conseil d’administration, dont il assure ensuite l’exécution, notamment en ce qui concerne les opérations d’emprunt et de prêt.