>@EIB
©EIB
  • Les investissements des communes et collectivités locales seront financés par l’intermédiaire de Cassa del Trentino
  • Un soutien aux infrastructures publiques, à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables, aux transports, à la lutte contre les changements climatiques, ainsi qu’à la relance après la crise du coronavirus
  • Une première tranche de 160 millions d’EUR déjà signée

La Banque européenne d’investissement (BEI), la banque de l’Union européenne, se tient aux côtés de la province autonome de Trente pour appuyer tous les projets durables du secteur public et l’aide à la reprise économique après la pandémie de COVID-19. C’est dans ce but qu’elle a signé ce jour l’accord par lequel elle met à la disposition de la province du Nord de l’Italie 300 millions d’EUR, dont une première tranche de 160 millions d’EUR a déjà été signée. 

Les ressources seront acheminées vers les communes et les organismes publics de la province par Cassa del Trentino, l’institut chargé de la promotion du développement économique et de la construction et gestion des infrastructures sur le territoire, et entièrement contrôlé par la province autonome.

Pourront bénéficier d’un financement, plus précisément, les projets dans les domaines des infrastructures publiques, de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, des transports durables, du développement et de la rénovation en zone urbaine, ainsi que des investissements dans la lutte contre les changements climatiques et l’atténuation de leurs effets. À ces projets viendront s’ajouter tous les investissements, eux aussi promus par les pouvoirs publics et les municipalités de la province de Trente, qui auront pour objectif d’atténuer les effets de la crise économique et sociale causée par la pandémie et de préparer le terrain en vue de la reprise économique.

Les prêts auront une durée pouvant aller jusqu’à 20 ans, avec un différé de quatre ans. Les prêts de Cassa del Trentino, qui présenteront les avantages des financements de la BEI, c’est-à-dire les longues durées et les taux favorables que la Banque est en mesure d’offrir aux bénéficiaires des fonds grâce à la note triple A de ses emprunts obligataires, seront en plus assortis d’une garantie de la province.

« La province de Trente utilise de longue date les financements de la banque de l’Union européenne. Je suis donc très fier qu’elle ait été la première, en Italie, à recourir aux ressources que nous mettons à la disposition des régions et des provinces pour des investissements durables et pour la relance de l’économie, qui a été durement touchée par le blocage des activités dû à la pandémie de COVID-19 », a déclaré Dario Scannapieco, vice-président de la BEI.