>@Richard Willis/EIB
©Richard Willis/EIB
  • Investissements prioritaires pour protéger 500 000 personnes des conditions météorologiques extrêmes et des effets des changements climatiques
  • Dix projets visant à améliorer la protection contre les inondations dans les régions d’Athènes, de Thessalonique et du Péloponnèse
  • La BEI apporte l’appui le plus important jamais accordé à la protection contre les inondations en Grèce

La Banque européenne d’investissement (BEI) a consenti son plus important financement à ce jour en faveur de nouveaux investissements destinés à protéger les habitations et les entreprises contre les inondations dans toute la Grèce. Le nouveau prêt de la BEI, d’un montant de 150 millions d’EUR sur 25 ans, servira à financer un programme de 355 millions d’EUR destiné à transformer la protection contre les inondations pour 500 000 personnes à Athènes, Thessalonique et dans le Péloponnèse.

L’accord de prêt record a été signé ce jour à Athènes par Christos Staikouras, ministre des finances et gouverneur de la BEI, Kostas Karamanlis, ministre des infrastructures et des transports, et Andrew McDowell, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

« De nouveaux investissements sont essentiels dans les communautés vulnérables de toute la Grèce pour sauver des vies et des biens face aux inondations. La Banque européenne d’investissement possède une expérience technique et financière unique en matière de soutien à l’action en faveur du climat dans le monde et je me félicite du nouvel appui apporté aujourd’hui à la protection contre les inondations en Grèce. Les autorités grecques, la BEI et la Commission européenne soutiennent de nouveaux investissements dans la lutte contre les inondations, fondés sur une analyse technique détaillée, qui contribueront à améliorer la protection et à créer des emplois », a déclaré Christos Staikouras, ministre des finances et gouverneur grec de la BEI.

« Les dérèglements climatiques menacent les infrastructures et l’activité économique dans toute la Grèce et la protection des citoyens, des habitations et des entreprises contre les conditions météorologiques extrêmes est une priorité pour le gouvernement grec. Je me réjouis du soutien qu’apporte la Banque européenne d’investissement à de nouveaux aménagements visant à réduire les risques d’inondation en Grèce. La préparation technique et environnementale du projet a été renforcée par les meilleures pratiques internationales issues de projets similaires réalisés dans toute l’Europe », a précisé Kostas Karamanlis, ministre des infrastructures et des transports.

« La Banque européenne d’investissement est résolue à accélérer les investissements climatiques afin, à la fois, d’améliorer la protection contre les phénomènes météorologiques extrêmes et de réduire les émissions de carbone. Dans toute la Grèce, des milliers de logements et d’entreprises sont menacés par les inondations et la BEI est ravie de soutenir cette nouvelle initiative impressionnante qui vise à renforcer les dispositifs et les mesures de protection contre les inondations dans tout le pays grâce au prêt de 150 millions d’EUR confirmé ce jour. Ce nouvel investissement en Grèce, destiné à protéger le pays contre les effets des changements climatiques, témoigne du partenariat étroit entre le gouvernement grec, les autorités locales, la BEI et la Commission européenne, destiné à soutenir l’action en faveur du climat et réduire le risque d’inondations futures », a déclaré Andrew McDowell, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

Renforcement des dispositifs de protection contre les inondations en Grèce

Dix projets de protection contre les inondations seront financés par le nouveau programme au cours des quatre prochaines années, dont sept en Attique, deux à Thessalonique et un dans le Péloponnèse.

Dans le cadre de l’initiative d’adaptation aux changements climatiques, les berges des cours d’eau seront surélevées, les chenaux seront approfondis, le drainage des eaux pluviales sera amélioré et la rétention des eaux de crue sera renforcée afin de réduire le risque de futures inondations dans les villes grecques les plus exposées. Ce programme est une priorité nationale compte tenu de l’augmentation prévue de la fréquence des crues soudaines et des précipitations de longue durée, ainsi que des pertes tragiques en vies humaines et des dommages économiques causés par les inondations au cours des dernières années.

Depuis 2000, plus de 16 000 personnes ont été directement touchées par les inondations en Grèce, qui ont également engendré des dommages économiques pour plus d’un milliard d’EUR.

Appui combiné au niveau national et européen

La mise en œuvre du programme d’investissement dans la lutte contre les inondations sera gérée par le ministère grec de l’infrastructure et des transports.  L’aide publique sera complétée par des contributions financières au titre des Fonds de cohésion de la Commission européenne, de la Banque de développement du Conseil de l’Europe et de la Banque européenne d’investissement.

Andrew McDowell, vice-président de la BEI, est actuellement en Grèce pour une visite officielle de trois jours afin de rencontrer des représentants politiques, des dirigeants de banques et des chefs d’entreprises et d’annoncer de nouveaux investissements dans les secteurs publics et privés grecs soutenus par la plus grande banque publique internationale du monde.