>@EIB
©EIB
  • Par ses financements, le Groupe BEI entend mobiliser plus de 1 100 milliards d’USD d’investissements pour l’action en faveur du climat et la viabilité environnementale d’ici à 2030 et accroître son soutien à l’adaptation et à la résilience aux changements climatiques.
  • Pour ce faire, la BEI consacrera au moins 50 % de ses financements à l’action pour le climat et à la viabilité environnementale d’ici à 2025.
  • Le Groupe BEI entend aligner l’ensemble de ses activités de financement sur les objectifs de l’Accord de Paris d’ici à la fin de l’année 2020.

Lors de la 74e session de l’Assemblée générale des Nations unies, le président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Werner Hoyer, a présenté les nouvelles ambitions, revues à la hausse, de la banque de l’UE en matière d’action climatique.

S’exprimant à New York en marge du sommet des Nations unies sur le climat, lors d’une manifestation organisée par Project Syndicate et Barron’s, le président de la BEI a déclaré : « La BEI a été à la pointe de la lutte face à l’urgence climatique, dans le droit fil du rôle moteur de l’UE en la matière. Notre expérience nous donne la certitude que nous pouvons en faire encore davantage. Nous savons que nous pouvons nous fixer des objectifs de plus en plus ambitieux et les atteindre. »

Werner Hoyer a exposé ces nouvelles ambitions à la suite de l’allocation prononcée par Donald Tusk, président du Conseil européen, devant les Nations unies, dans lequel ce dernier affirmait que le Conseil européen attendait de la BEI qu’elle revoie à la hausse son ambition de concrétiser l’action climatique et la viabilité environnementale.

« Premièrement, nous augmenterons nos propres financements. L’année dernière, près de 30 % des nouveaux financements que nous avons engagés dans le monde étaient consacrés à des objectifs de ce type. Je veux que nous soyons beaucoup plus audacieux et que nous ciblions un objectif de 50 % à l’appui de l’action pour le climat et de la viabilité environnementale d’ici à 2025.

Deuxièmement, nous nous engageons à produire un véritable changement en mobilisant non plus des milliards mais des milliers de milliards de financements durables. Avec l’aide de nos partenaires publics et privés, nous entendons contribuer à débloquer plus de 1 100 milliards d’USD d’investissements d’ici à 2030. Il s’agira notamment d’une augmentation sensible en faveur de l’adaptation et de la résilience aux changements climatiques.

Troisièmement, nous entendons aligner tous nos financements sur les principes et objectifs de l’Accord de Paris d’ici à la fin de l’année 2020. La première étape importante consistera à supprimer progressivement le soutien de la Banque aux projets énergétiques qui dépendent uniquement des combustibles fossiles. »

« Nous ferons de la BEI un incubateur de financements et d’expertise dans le domaine du climat de nature à mobiliser les autres, en accompagnant la transition de nos sociétés et de nos économies vers un avenir sobre en carbone », a ajouté le président Hoyer.

Consultez ici le texte intégral du discours.

Dans le discours de candidature qu’elle a prononcé devant le Parlement européen, Ursula von der Leyen, la présidente élue de la Commission européenne, a déclaré que la BEI devrait être le moteur d’un pacte vert pour l’Europe et d’une Union européenne plus ambitieuse en matière d’action pour le climat. Le président de la BEI s’est félicité de sa vision des choses et a salué le soutien qu’apporte le président français, Emmanuel Macron, pour faire de la BEI la banque européenne pour le climat. En juin 2019, le Conseil européen a invité la BEI à intensifier ses activités en faveur de l’action climatique.

Alimenter le débat sur les changements climatiques

La BEI et Project Syndicate ont annoncé cette semaine la création d’une plateforme commune de discussion en ligne sur le thème des changements climatiques et de la viabilité, intitulée Sustainability Now. Cette plateforme réunira un large éventail d’éminents experts afin de favoriser le dialogue interdisciplinaire sur les moyens de bâtir une économie mondiale durable.

See full participation of the EIB in the UN Climate Action Summit 2019 and the UN General Assembly