>@Mercedes Landete/EIB
©Mercedes Landete/EIB
  • Werner Hoyer et Emma Navarro, respectivement président et vice-présidente de la BEI, ont rencontré des hauts fonctionnaires du gouvernement fédéral mexicain et des gouvernements des États de Veracruz, d’Oaxaca et de la Ville de Mexico.
  • L’UE est le principal investisseur en faveur du développement dans la région et la BEI a mis à disposition plus de 8,4 milliards d’EUR pour promouvoir le développement économique et social en Amérique latine.

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement (BEI), et Emma Navarro, vice-présidente de la BEI chargée des activités de la Banque en Amérique latine, se sont rendus au Mexique pour mettre en avant la volonté de la BEI de stimuler la croissance économique, l’emploi et la prospérité au Mexique et dans la région. À cette fin, le président Hoyer et la vice-présidente Emma Navarro ont rencontré Arturo Herrera, ministre des finances, Graciela Márquez, ministre de l’économie, Julián Ventura, vice-ministre des affaires étrangères, Maximiliano Reyes, vice-ministre pour les relations avec l’Amérique latine et les Caraïbes, Alfonso Romo, directeur du cabinet du Président, Eugenio Nájera, directeur général de Nacional Financiera (NAFIN), Cuitláhuac García, gouverneur de l’État de Veracruz, des représentants de l’État d’Oaxaca, ainsi que Claudia Sheinbaum, maire de Mexico.

« C’est formidable d’être au Mexique pour réaffirmer notre volonté de soutenir des projets durables dans le pays et la région », a déclaré Werner Hoyer. « Depuis 26 ans que la BEI intervient dans la région, nous avons prêté plus de 8,4 milliards d’EUR pour la mise en œuvre de projets destinés à créer des emplois et des infrastructures de qualité et, in fine, pour favoriser une croissance économique durable. Nous sommes fiers de nos projets communs au Mexique – dont celui de Villanueva, plus grand parc solaire du continent américain – et nous sommes prêts à en faire davantage pour le pays et la région. »

Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, a déclaré : « Notre venue confirme la volonté de la banque de l’UE de continuer à collaborer avec le Mexique afin de favoriser une croissance inclusive dans le pays grâce au développement économique, à l’inclusion sociale et à la durabilité environnementale. À ce titre, nous saluons l’initiative intitulée “Plan de développement intégral” lancée conjointement par le Mexique et des pays partenaires d’Amérique centrale, que sont l’El Salvador, le Guatemala et le Honduras. Cette initiative cadre parfaitement avec les priorités de l’UE dans la région. »

Klaus Rudischhauser, ambassadeur de l’Union européenne au Mexique, s'est quant à lui exprimé de la façon suivante : « Comme l’a déclaré Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, l’Union européenne soutient la poursuite de l’élaboration du Plan de développement intégral dans le cadre de consultations larges menées auprès des parties prenantes et de la société civile locales et en tenant compte des objectifs de développement de ces pays. »

En amont de son déplacement au Mexique, la délégation de la BEI a quitté le siège de la Banque au Luxembourg pour se rendre en Colombie, où elle a signé un accord qui permettra à Bogota d’héberger le bureau régional de l’institution. Ce nouveau bureau colombien sera le premier de la Banque dans la région. Il lui permettra de renforcer sa présence et d’étendre ses activités dans toute l’Amérique latine. Au cours de cette visite régionale, la vice-présidente Emma Navarro se rendra en République dominicaine pour annoncer un soutien en faveur de la reconstruction postcatastrophe et des accords de microfinancement.

L’UE : principal partenaire d’investissement de l’Amérique latine

L’Union européenne est le principal partenaire de l'Amérique latine en matière de développement. Elle est son premier investisseur et son deuxième partenaire commercial. La BEI, l’institution de financement à long terme de l’Union européenne, a pour actionnaires les États membres de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

La BEI appuie économiquement des projets réalisés en Amérique latine en offrant tant des financements à long terme à des conditions favorables que l’assistance technique nécessaire pour garantir que ces projets produisent des résultats sociaux, économiques et environnementaux positifs. Depuis le lancement de ses opérations en Amérique latine en 1993, la BEI a octroyé des financements pour plus de 8,4 milliards d’EUR à l’appui de quelque 120 projets dans 14 pays de la région, dont le Mexique, où elle contribue au financement de trois centrales solaires photovoltaïques d’une puissance totale de 1 088 MWc, situées dans les États de Guanajuato et de Coahuila. Le site de Villanueva dans la municipalité de Viesca (Coahuila) est le plus grand parc solaire du continent américain.

En 2018, la banque de l’UE a accru sa contribution au développement durable et à l’action en faveur du climat en Amérique latine en mettant 639 millions d’EUR à disposition pour la mise en œuvre de 15 projets, un nombre record d’opérations soutenues par la Banque dans la région au cours d’une même année. Ces projets ont pour objectif de favoriser le développement durable et l’action en faveur du climat.