>@Tim Smit/EIB
©Tim Smit/EIB
  • Mise en place d’un mécanisme d’investissement en quasi-fonds propres de 12 millions d’EUR pour la poursuite de la recherche et du développement, soutenu par la Commission européenne dans le cadre du programme InnovFin.
  • Cette toute première intervention de la BEI au titre du dispositif InnovFin à l’appui d’une entreprise des pays baltes permettra à Elcogen de procéder au lancement commercial de sa technologie de piles à combustible ultra efficace.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la société estonienne Elcogen ont signé ce jour dans le pôle industriel d’Ülemiste City, à Tallinn, un accord de prêt assimilé à des quasi-fonds propres de 12 millions d’EUR. Ce prêt est le premier dans les pays baltes à bénéficier d’un soutien au titre du dispositif « InnovFin – Financement européen de l’innovation », qui est financé par Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’UE. Il relève, plus précisément, du volet « Projets de démonstration liés à l’énergie » du dispositif InnovFin.

Ce financement a pour objectif de contribuer à l’aménagement d’un prototype d’usine de fabrication de piles individuelles et empilées, utilisées dans des systèmes de piles à combustible à oxyde solide, en créant, au passage, des emplois hautement qualifiés au niveau local. Il permettra à l’entreprise d’investir dans des activités de recherche-développement liées aux piles à combustible, de renforcer ses capacités de production et de lancer ses procédés de fabrication en masse. Elcogen sera ainsi en mesure de commercialiser, à l'intention du grand public, des solutions de production d’électricité à partir de piles à combustible et à hydrogène et de répondre à la demande croissante de sa clientèle, qui compte notamment de grands groupes industriels européens et asiatiques.

Alexander Stubb, vice-président de la BEI : « Ce projet est le résultat d’années de recherches approfondies, tant à l’interne qu’en collaboration avec des universités et instituts de recherche de premier plan. Elcogen a réussi à mettre au point l’une des technologies de piles à combustible les plus efficaces du marché, et je pense qu’il est parfaitement logique que la BEI et InnovFin appuient le déploiement de tels produits innovants en Europe afin de conserver et de soutenir ce savoir-faire au sein de l’écosystème européen de l’innovation. »

Enn Õunpuu, le PDG d’Elcogen, a déclaré : « Nous avons prouvé à nos clients que les piles à combustible mises au point en Estonie, en coopération avec des centres de recherche européens de premier plan, sont les plus efficaces au monde. Le prêt de la BEI constitue une étape importante dans la commercialisation de notre technologie à l'intention du grand public. D’ici trois ans, nous pensons être le premier producteur mondial de piles à combustible. De fait, pour nos clients, le recours à notre technologie sera le seul moyen de fournir des solutions énergétiques abordables et innovantes aux utilisateurs finals. »

Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, a déclaré : « L’accord signé avec Elcogen montre bien que l’avenir de l’innovation passe par la science. Nous progressons désormais vers un avenir économe en ressources et à l’épreuve des dérèglements climatiques et nous devons lancer davantage d’idées de ce type sur le marché avec l’appui financier de l’Union européenne. »

À terme, Elcogen prévoit de fabriquer quelque 2 millions de piles à combustible par an, pour une puissance électrique de 50 MW. La technologie qu’Elcogen a mise au point permet de produire de l’électricité à partir de différents combustibles, principalement l’hydrogène et le biogaz, et d’obtenir un rendement électrique très élevé par rapport à d’autres piles à combustible disponibles sur le marché.

Pour la fabrication des piles à combustible, la technologie brevetée d’Elcogen peut s’avérer plus économique que les technologies concurrentes, car elle met en œuvre des procédés standard et des matériaux largement disponibles. Ce type de technologie de piles à combustible a pour principales applications les systèmes de production d’électricité résidentiels, les groupes électrogènes industriels et la production d’électricité hors réseau complémentaire.

Informations générales

Fondée en 2001, Elcogen fabrique en Estonie les piles à combustible les plus efficaces au monde. L’entreprise a mis au point la nouvelle génération de piles à combustible, qui repose sur la technologie de l’oxyde solide la plus efficace du marché en matière d’électrolyse et de rendement électrique, tout en résolvant des problèmes clés liés au coût, à l’encombrement et à la durée de vie des éléments. Avant d’obtenir ce prêt de la BEI, Elcogen avait déjà collecté 18 millions d’EUR auprès d’investisseurs privés et de fonds publics. Outre la contribution de la Banque, Elcogen entend continuer, dans un avenir proche, à lever des fonds propres auprès d’investisseurs nouveaux et existants.

Les piles à combustible mettent en œuvre une nouvelle technologie de production d’énergie propre qui permet de produire de l’électricité sans recourir à la combustion interne. La production d’électricité par des piles à combustible est sûre, nettement plus efficace et sans émissions polluantes. De plus, les piles à combustible peuvent être utilisées pour produire de l’hydrogène « vert », lequel jouera un rôle important pour l’avenir du stockage de l’énergie. La technologie des piles à combustible est au cœur d’une stratégie énergétique européenne et mondiale visant à réduire la consommation de combustibles fossiles et à limiter les émissions de CO2.

Le volet Projets de démonstration liés à l’énergie d’InnovFin permet d’accorder des prêts, des garanties ou des financements de type apports de fonds propres d’un montant généralement compris entre 7,5 millions et 75 millions d’EUR pour des projets innovants de démonstration dans les domaines de la transformation du système énergétique, y compris, entre autres, les technologies liées aux énergies renouvelables, les systèmes énergétiques intelligents, le stockage d’énergie, le captage et le stockage ou l’utilisation du carbone et les piles à combustible et à hydrogène, le but étant de combler le fossé entre les phases de démonstration et de commercialisation. Ce mécanisme, mis en œuvre directement par la BEI, s’inscrit dans le cadre d’Horizon 2020, le programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation (2014-2020).