>@Mercedes Landete/EIB
©Mercedes Landete/EIB
  • La société portugaise Windplus va bénéficier d’un prêt de 60 millions d’EUR au titre du volet Projets de démonstration dans l’énergie du dispositif InnovFin pour l’installation d’un parc éolien flottant au large du Portugal.
  • Windplus a pour actionnaires EDP Renewables, Repsol et Principle Power.
  • Situé à 20 km au large de la côte de Viana do Castelo, le projet permettra d’accélérer le déploiement commercial d’une nouvelle technologie appelée WindFloat qui permet de bénéficier de ressources éoliennes abondantes dans les zones où les fonds marins sont trop profonds pour y installer des fondations.
  • Le prêt de 60 millions d’EUR est accordé par la Banque européenne d’investissement (BEI) et soutenu par la Commission européenne au titre du volet Projets de démonstration liés à l’énergie, un programme d’investissement thématique relevant du dispositif InnovFin – Financement européen de l’innovation, qui bénéficie du soutien financier de l’Union européenne au titre de son programme de recherche et d’innovation Horizon 2020.
  • Le projet sera également financé au titre du programme RNE 300 de l’UE et par le Fonds carbone portugais.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé ce jour un prêt de 60 millions d’EUR à Windplus S.A., dont les actionnaires sont EDP Renováveis (79,4 %), Repsol S.A. (19,4 %) et Principle Power Inc. (1,2 %). L’entreprise prévoit de construire et d’exploiter, à 20 km au large de Viana do Castelo, sur la côte septentrionale du Portugal, un parc éolien flottant unique en son genre qui utilisera des plateformes semi-submersibles installées à une profondeur de 85 à 100 mètres.

Emma Navarro, vice-présidente de la BEI et João Manso Neto, PDG d’EDP Renováveis et représentant de Windplus, ont signé l’accord de prêt ce jour à Lisbonne. Ce prêt de 60 millions d’EUR financera le parc éolien flottant avec le soutien du volet Projets de démonstration liés à l’énergie relevant du dispositif InnovFin, qui est financé au titre du programme de recherche et d’innovation de l’UE, Horizon 2020. En outre, le projet bénéficiera d’une dotation supplémentaire de 29,9 millions d’EUR du programme REN 300 de l’UE, ainsi que d’une enveloppe de 6 millions d’EUR des autorités portugaises, au titre du Fonds carbone portugais.

Lors de la cérémonie de signature, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, a déclaré : « La BEI se réjouit de soutenir un projet qui marque une étape importante pour le secteur des énergies renouvelables. Dans le cadre de cet accord, la banque de l’UE contribuera au financement de technologies de pointe qui seront mises en œuvre au Portugal en vue de l’installation de parcs éoliens dans des endroits jusqu’ici inaccessibles. Cela renforcera ainsi le leadership de l’Europe dans l’élaboration de réponses innovantes aux défis que posent les changements climatiques. Cet accord illustre parfaitement l’engagement de la BEI en matière de financement de l’innovation et de l’action en faveur du climat. »

Carlos Moedas, commissaire européen pour la recherche, la science et l’innovation, a pour sa part déclaré : « L’accord de ce jour est un autre exemple de la manière dont le concours financier de l’UE contribue à réduire les risques liés au déploiement de solutions énergétiques innovantes comme WindFloat. Nous avons besoin de technologies inédites pour accélérer la transition vers les énergies propres en Europe et pour conduire la lutte contre les changements climatiques au niveau mondial. En fin de compte, cela contribuera à améliorer la qualité de vie des citoyens, à créer de nouveaux emplois et à favoriser la croissance économique. »

António Mexia, le PDG d’EDP, a déclaré : « L’engagement en faveur des énergies renouvelables, associé à des investissements soutenus dans l’innovation, est l’une des priorités stratégiques d’EDP depuis dix ans. Notre groupe continue de renforcer ses capacités de production d’énergie renouvelable, à la fois sur les marchés où il est déjà présent et en s’implantant dans de nouveaux pays. La plateforme Windfloat exploite de nouvelles technologies prometteuses et confirme, une fois de plus, la position d’EDP comme leader mondial de l’énergie éolienne, aujourd’hui pionnier d’un projet dans le segment de l’éolien marin. Cette nouvelle technologie, adaptée aux eaux profondes comme celles bordant le Portugal, a déjà fait ses preuves dans la première phase de sa mise en œuvre dans des conditions exigeantes et cette nouvelle étape marque une évolution régulière vers une exploitation commerciale ambitieuse. »

Antonio Lorenzo, directeur financier chez Repsol : « Ce projet pionnier témoigne de l’engagement de Repsol à l’égard de l’innovation et de la transition énergétique. Pour Repsol, fournisseur d’un bouquet énergétique varié, la production d’électricité à faibles émissions est une priorité ».

Joao Metelo, le PDG de Principle Power, a déclaré : « Ce financement représente une étape majeure pour Principle Power et pour le secteur de l’éolien flottant dans son ensemble, car il illustre parfaitement la capacité de financement de la technologie et son aptitude à un déploiement commercial mondial ».

Le projet est réalisé par le consortium Windplus, dont les actionnaires sont EDP Renováveis (79,4 %), Repsol (19,4 %) et Principle Power Inc. (1,2 %). Le parc éolien comprendra trois turbines reposant sur des plates-formes flottantes ancrées au fond marin à une profondeur de 100 mètres. Le parc éolien aura une puissance installée de 25 MW, ce qui correspond à la consommation énergétique annuelle de 60 000 foyers.

Ce nouveau complexe constitue un projet phare dans le secteur innovant de l’éolien flottant et il contribuera à la conception, à la normalisation et à la construction optimisée de plates-formes flottantes modulaires multi-MW, un objectif clé du plan stratégique européen pour les technologies énergétiques. Deux plates-formes seront fabriquées dans les chantiers navals situés à Setúbal, au Portugal, et la troisième dans les chantiers navals d’Avilés et de Fene, en Espagne.

On estime que près de 80 % des ressources éoliennes dans les mers européennes se trouvent dans des zones où la profondeur est supérieure à 60 mètres et où le coût des structures ancrées sur le fond marin n’est pas économiquement intéressant. La mise au point de technologies éoliennes marines flottantes permettra de tirer parti de techniques de réduction des coûts mises en œuvre dans le secteur qui, combinées à la capacité de production supérieure atteinte dans les eaux plus profondes, permettront de diminuer considérablement le coût actualisé de l’énergie pour les projets éoliens marins flottants.

La BEI et l’action en faveur du climat

En tant que premier bailleur de fonds multilatéral au monde pour le financement de l’action climatique, la BEI s’engage à consacrer au minimum 25 % de ses investissements à l’atténuation des changements climatiques et à l’adaptation à leurs effets, soutenant ainsi une croissance à faible intensité de carbone et à l’épreuve des changements climatiques.

The EIB financing Climate Action in 2017

En 2017, la BEI a prêté 360 millions d’EUR pour le financement au Portugal de projets renforçant la lutte contre les changements climatiques et appuyant une croissance économique durable grâce à des processus de production plus respectueux de l’environnement.

Note au responsable de publication:

Produits financiers et services de conseil InnovFin

Dans le cadre de l’initiative Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’UE pour 2014-2020, la Commission européenne et le Groupe Banque européenne d’investissement (BEI et FEI) ont lancé en 2014 une nouvelle génération d’instruments financiers et de services de conseil destinés à faciliter l’accès au crédit pour les entreprises innovantes. Le dispositif « InnovFin – Financement européen de l’innovation » propose, jusqu’en 2020, une série de produits sur mesure qui permettront de mettre à disposition des financements à l’appui de projets de recherche et d’innovation (R-I) menés par des entreprises de petite, moyenne et grande dimension et par les promoteurs d’infrastructures de recherche.

Les produits InnovFin – Financement européen de l’innovation, qui seront couverts par des fonds réservés à cette fin dans le cadre d’Horizon 2020 et par le Groupe BEI, seront déployés à l’appui d’activités de R-I, qui sont, par nature, plus risquées et plus difficiles à évaluer que des investissements classiques, et pour lesquelles il est souvent difficile d’accéder à un financement. Tous les instruments reposent sur la demande et ne font l’objet d’aucune répartition préalable entre secteurs, pays ou régions. Les entreprises et autres entités situées dans les États membres de l’UE et dans les pays associés au titre de l’initiative Horizon 2020 pourront en devenir des bénéficiaires finals.

Le volet Projets de démonstration liés à l’énergie d’InnovFin (« InnovFin Energy Demonstration Projects ») permet d’accorder des prêts, des garanties ou des financements de type apports de fonds propres d’un montant généralement compris entre 7,5 millions et 75 millions d’EUR pour des projets innovants de démonstration dans les domaines de la transformation du système énergétique, y compris, entre autres, les technologies liées aux énergies renouvelables, les systèmes énergétiques intelligents, le stockage d’énergie, le captage et le stockage ou l’utilisation de carbone, le but étant de combler le fossé entre les phases de démonstration et de commercialisation. Ce produit est déployé directement par la BEI.

À propos de la Banque européenne d’investissement (BEI)

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme pour des investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

À propos d’EDPR

EDP Renewables (Euronext : EDPR) est un chef de file mondial dans le secteur des énergies renouvelables et le quatrième producteur d’énergie éolienne au monde. Grâce à une solide réserve de projets, à des actifs de premier rang et à des capacités d’exploitation dominantes sur le marché, EDPR a connu un développement exceptionnel ces dernières années et opère actuellement sur 13 marchés (Belgique, Brésil, Canada, France, Grèce, Italie, Mexique, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis). Energias de Portugal, S.A. (« EDP »), l’actionnaire principal d’EDPR, est une entreprise énergétique mondiale, leader en matière de création de valeur, d’innovation et d’environnement durable. EDPR figure dans l’indice Dow Jones Sustainability Index depuis dix ans.

À propos de Repsol

Repsol est une entreprise mondiale, présente tout au long de la chaîne de valeur énergétique. Elle opère dans 37 pays et emploie plus de 25 000 personnes. Ses produits sont vendus dans le monde entier. Elle produit quelque 700 000 barils d’équivalent pétrole par jour et dispose d’un des systèmes de raffinage les plus performants d’Europe, capable de traiter plus d’un million de barils de pétrole brut par jour. Repsol distribue et vend des carburants et des lubrifiants par l’intermédiaire de plus de 4 700 stations-service en Espagne, au Portugal, au Pérou, en Italie et au Mexique En outre, elle occupe la première place sur le marché espagnol du gaz de pétrole liquéfié (GPL). S’agissant de la transition énergétique, l’entreprise est bien positionnée et met l’accent sur le développement de la production de gaz et d’activités à faible intensité de carbone et sur un bouquet énergétique varié pour les consommateurs. Sur le plan technologique, l’un des piliers de l’entreprise, ses projets de pointe dans divers domaines en ont fait une référence en matière d’innovation, de promotion des énergies durables et d’efficacité dans l’industrie énergétique.

À propos de Principle Power

Principle Power, www.principlepowerinc.com, fondée en 2007, est un fournisseur de technologies et de services de conception dans le secteur de l’éolien marin. La solution technologique innovante et éprouvée de Principle Power, le WindFloat - une plateforme immergée pour éolienne flottante - permet de mettre en œuvre des parcs éoliens marins en eaux de transition et profondes. En simplifiant le déploiement de l’énergie éolienne en mer, cette technologie unique contribue au développement continu de l’éolien marin dans son ensemble, ouvre de nouveaux marchés en eaux profondes et peut réduire considérablement le coût et le profil de risque des projets éoliens en mer. Principle Power, qui dispose de bureaux aux États-Unis, en France et au Portugal, vend le WindFloat en tant que solution technologique et fournit des services aux concepteurs, aux producteurs d’énergie indépendants et aux services collectifs actifs sur le marché mondial en pleine expansion de l’éolien offshore.