>@Richard Willis/EIB
©Richard Willis/EIB

Le ministre des finances, Arun Jaitley, inaugure la nouvelle représentation régionale de la BEI pour l’Asie du Sud à New Delhi, après la conclusion d’accords de financement d’un montant de 450 millions d’EUR en faveur de projets liés aux transports durables et aux énergies renouvelables

En début de journée, le ministre des finances de la République de l’Inde, Arun Jaitley, le président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Werner Hoyer, le vice-président de la BEI chargé des opérations en Asie du Sud, Andrew McDowell, et l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en Inde, Tomasz Kozlowski, ont officiellement inauguré le premier bureau permanent de la BEI en Inde.

À cette occasion, de nouveaux contrats d’un montant total de 450 millions d’EUR ont été signés à l’appui d’investissements dans les transports durables et les énergies renouvelables en Inde. Parmi ces derniers, figure l’octroi de 250 millions d’EUR supplémentaires pour la construction du métro de Lucknow. Cette deuxième tranche porte le financement total de la BEI en faveur de ce projet à 450 millions d’EUR.

Un prêt de 200 millions d’EUR à la State Bank of India pour financer la construction de nouvelles installations produisant de l’énergie solaire à grande échelle dans le pays a aussi été signé lors de l’inauguration du bureau. Ce projet contribuera à la mise en place, d’ici 2020, d’une capacité solaire de 20 GW raccordée au réseau, dans le cadre de la Mission solaire nationale Jawaharlal Nehru.

Le nouveau bureau, qui partage les locaux de la délégation de l’Union européenne dans le quartier de Shanti Niketan à New Delhi, permettra de renforcer les liens entre les pays de l’Asie du Sud et la BEI, la plus grande banque publique internationale au monde. La présence du personnel de la BEI à New Delhi encouragera l’investissement du secteur privé dans le pays grâce à un meilleur accès aux produits et aux initiatives de la BEI, ainsi qu’à des conseils directs sur les possibilités d’appui technique et financier fournis par le siège luxembourgeois de la Banque.

Ce nouveau bureau régional marque la toute première représentation permanente de la BEI en Inde. Il sera dirigé par Donal Cannon, expert dans le domaine bancaire qui, au cours de ses 18 ans de carrière à la BEI, a supervisé des opérations financières en faveur des infrastructures et des entreprises en Afrique, en Asie et dans le Pacifique.

« La Banque européenne d’investissement soutient les investissements à long terme en Inde depuis plus de 20 ans. Elle a notamment contribué à valoriser les énergies renouvelables, à renforcer l’industrie et à réduire les émissions de carbone. En tant que première institution financière multilatérale au monde et chef de file mondial pour le financement de l’action en faveur du climat, la banque de l’UE reconnaît que le moment est venu d’accroître son engagement en Asie du Sud. Cette volonté s’inscrit dans les efforts déployés par l’Union européenne pour renforcer ses liens importants avec l’Inde et l’ensemble de l’Asie du Sud. L’ouverture d’un bureau régional de la BEI sur le sous-continent permettra de tisser des liens plus étroits avec les partenaires publics et privés dans toute la région, le soutien financier et le savoir-faire technique de la Banque pouvant dynamiser les investissements à long terme essentiels pour améliorer la qualité de vie et transformer les perspectives économiques dans cette partie du monde », a déclaré le président de la BEI, Werner Hoyer.

« L’ouverture du nouveau bureau de la BEI à New Delhi offrira à la Banque de nouvelles possibilités de soutenir les investissements porteurs de changements et d’élargir ses activités en Asie du Sud. Les visites, ces derniers jours, du projet phare du métro de Lucknow et des infrastructures modernisées d’assainissement des eaux usées de Colombo, la capitale économique du Sri Lanka, illustrent l’appui apporté par la BEI à de nouveaux investissements pour améliorer la vie de millions de personnes sur le sous-continent », s’est félicité le vice-président de la BEI, Andrew McDowell.

« Nous sommes ravis que la BEI partage les locaux de la délégation de l’Union européenne ici en Inde », a déclaré Tomasz Kozlowski, ambassadeur de l’UE en Inde. « Ces dernières années, la BEI a largement investi dans les énergies propres et le secteur des transports publics en Inde. Nous pensons que les financements de la Banque seront déterminants pour atteindre les objectifs que l’Inde s’est fixés en matière de développement durable, ainsi que d’atténuation des changements climatiques et d’adaptation à leurs effets. »

« La décision de la BEI d’ouvrir un bureau à New Delhi confirme l’engagement croissant de l’Union européenne à l’égard de l’Inde », a-t-il ajouté.

Ces dernières années, la BEI a financé des investissements dans les transports durables, les énergies renouvelables, les petites entreprises et l’industrie partout dans le pays.

La Banque a prêté plus de 1,7 milliard d’EUR à l’appui d’investissements à long terme en Inde depuis sa première opération en 1993.