>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d’investissement soutient les investissements de SAICA dans les nouvelles technologies qui visent à améliorer deux lignes de production de son usine de fabrication de carton ondulé située à El Burgo de Ebro, dans la banlieue de Saragosse en Espagne. À cet effet, Román Escolano, vice-président de la BEI, et Ramón Alejandro, président de SAICA, ont signé ce jour à Saragosse un prêt de 70 millions d’EUR bénéficiant de la garantie du Plan d’investissement pour l’Europe. L’objectif de ce prêt est de contribuer à la mise en œuvre de nouveaux procédés de production durables axés sur l’économie circulaire.

SAICA est une entreprise familiale qui se consacre depuis 70 ans à la fabrication de papier et d’emballages en carton ondulé. Chef de file dans son secteur d’activité en Espagne, elle fait également partie des grands acteurs de cette filière dans des pays comme la France et le Royaume-Uni. Grâce au prêt signé ce jour avec la BEI, SAICA pourra intégrer les dernières technologies afin de mettre en place des modes de production plus écologiques et plus efficaces qui favorisent une meilleure réutilisation des ressources pour éviter leur mise en décharge.

Concrètement, les investissements qui seront réalisés dans l’usine d’El Burgo de Ebro lui permettront de produire un nouveau type de papier à l’aspect et aux propriétés mécaniques similaires à ceux du papier fabriqué avec de la fibre vierge (couverture Kraft). En outre, avec le concours de la BEI, l’entreprise aragonaise pourra investir dans des technologies et des procédés innovants pour mettre au point une nouvelle gamme de papier blanc pour impression de haute qualité.

Le financement de la Banque contribuera ainsi à garantir la compétitivité de SAICA grâce à une diminution des coûts et à une diversification tant de ses matières premières que de sa gamme de produits. Avec le soutien du Plan d’investissement pour l’Europe, l’entreprise bénéficie en outre d’un financement à des conditions avantageuses et de délais plus courts pour l’exécution du projet. Le prêt de la BEI aura des retombées positives sur l’emploi à Saragosse, où 570 postes seront créés durant la phase de mise en œuvre au cours des deux prochaines années, de même que 118 emplois permanents supplémentaires.

Lors de la cérémonie de signature, Román Escolano, vice-président de la BEI, a commenté l’opération en ces termes : « Le prêt que nous signons avec SAICA lui permettra de procéder aux investissements nécessaires pour produire de façon plus rationnelle et concurrentielle. Avec plus de 9 000 employés, SAICA est l’un des plus grands employeurs de l’Aragon. Le concours de la BEI contribuera à soutenir le développement futur de cette entreprise de Saragosse par l’innovation technologique et par l’utilisation de systèmes de production plus durables et plus efficaces dans l’utilisation des ressources. »

Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, s’est exprimé en ces termes : « La modernisation des lignes de production destinée à favoriser une production industrielle durable nécessite des investissements. C’est là que le Plan d’investissement pour l’Europe peut jouer un rôle important. Je me réjouis que cet accord de prêt signé aujourd’hui avec le soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques permette à une entreprise familiale comme SAICA d’investir dans les dernières technologies, de produire de façon durable et de créer des emplois. »

Pour sa part, le président de SAICA, Ramón Alejandro, a affirmé que « l’innovation, la recherche et le développement de nouveaux produits et procédés sont pour SAICA un moyen de se démarquer sur le marché. Le prêt que nous venons de signer avec la BEI est important car il nous permet de continuer à placer l’innovation au cœur de notre engagement à l’égard du développement durable de l’entreprise. »