>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d’investissement a confirmé ce jour son intention de renforcer son appui au Fonds Green for Growth pour permettre la réalisation de nouveaux investissements dans des projets de petite dimension dans les secteurs de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans toute l’Afrique du Nord, au Maroc, en Égypte et en Tunisie, ainsi qu’au Liban, en Jordanie et dans les territoires palestiniens. L’engagement géographique étendu de ce fonds spécialement axé sur le climat dans le sud du bassin méditerranéen permettra de viser en particulier des projets susceptibles d’engendrer d’importantes économies d’énergie et réductions des émissions de CO2 dans des pays qui utilisent les combustibles fossiles de manière intensive, qui ont peu recours aux énergies renouvelables et où la mise en œuvre de programmes favorisant l’efficacité énergétique est limitée.

« Mobiliser de nouveaux investissements dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique est un enjeu mondial et le fonds Green for Growth affiche des antécédents impressionnants qui ont déjà permis d’accroître l’utilisation d’énergies durables dans le sud-est de l’Europe et dans les pays du voisinage oriental de l’UE. La Banque européenne d'investissement est déterminée à renforcer l’impact local des investissements liés au climat et l’expansion planifiée du périmètre du fonds Green for Growth à l’Afrique du Nord et au Moyen-Orient peut contribuer à réduire les émissions et offrir une alternative durable aux combustibles fossiles dans toute la région », a déclaré Jonathan Taylor, vice-président de la BEI.

Le fonds Green for Growth propose des lignes de crédit spécialement destinées à des intermédiaires financiers et non financiers locaux, notamment des banques commerciales et des institutions de microfinance, à l’appui de projets liés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique menés par des partenaires locaux, comme des entreprises énergétiques et autres, des ménages et des municipalités. Une assistance technique ciblée est également mise en œuvre pour renforcer l’évaluation des incidences environnementales et sociales, les audits énergétiques et le déploiement de lignes de crédit axées sur l’efficacité énergétique.

L’expansion du fonds Green for Growth devrait être finalisée d’ici la fin de l’année. Le concours supplémentaire proposé de la BEI, d'un montant de 25 millions d’EUR, venant compléter les 50 millions d’EUR fournis au cours des six dernières années, a été approuvé en début de semaine par le Conseil d’administration de la BEI, qui représente les actionnaires de la Banque, les 28 États membres de l’UE, et la Commission européenne.

À la COP 22, qui se tient actuellement à Marrakech, au Maroc, des représentants de la Banque européenne d’investissement et du fonds Green for Growth ont expliqué ce jour comment cette initiative a déjà contribué à mobiliser des investissements pour des projets que la BEI ne pouvait appuyer directement et ils ont confirmé leur détermination partagée à soutenir de nouveaux projets liés à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables.

« La ratification de l’accord de Paris sur le climat au début de ce mois constitue un engagement international de lutter contre les changements climatiques et de mobiliser des financements climatiques appuyés par des investisseurs publics et privés pour assurer un impact local, comme l’a déjà démontré avec succès le fonds Green for Growth, que plusieurs pays du monde considèrent comme essentiel », a ajouté Jonathan Taylor.

« La BEI a joué un rôle de premier plan dans la création du fonds Green for Growth et elle reste l'un des principaux partenaires de ce fonds. Nous nous réjouissons de l’engagement accru de la BEI, qui aidera le fonds Green for Growth à attirer davantage d'investisseurs privés et qui lui permettra d’étendre encore son périmètre en mettant à profit le soutien de la Banque en faveur de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables », a déclaré Elvira Lefting, conseillère auprès du fonds Green for Growth.

Le fonds Green for Growth, doté d'une enveloppe de 410 millions d’EUR, bénéficie, depuis 2009, du soutien de la BEI et de son co-initiateur, la KfW, ainsi que d’autres partenaires comme la BERD, l’IFC, la FMO, le ministère allemand de la coopération économique et la Commission européenne. Il soutient des investissements réalisés par des bénéficiaires finals qui permettent d’économiser environ 1 300 000 MWh et 329 000 tonnes de CO2 par an.

Le nouvel investissement de la Banque européenne d’investissement reflète les excellents antécédents du fonds Green for Growth qui, jusqu’à ce jour, a concentré son action sur des projets liés au climat réalisés en Europe du sud-est, en Ukraine, en Moldavie, en Turquie, en Arménie et en Azerbaïdjan.

La société de gestion de fonds Finance in Motion, qui conseille le fonds Green for Growth en matière de stratégie d'investissement, a déjà un bureau en Égypte et une deuxième présence permanente prévue au Maroc devrait renforcer la coopération avec des banques locales et des sociétés de projet. Finance in Motion a aussi des bureaux à Francfort, Erevan, Sarajevo, Bogota, Le Caire, Tbilisi, Nairobi, Pristina, Luxembourg, Chisinau, Skopje, Podgorica, Istanbul, Belgrade et Kiev.

La Banque européenne d’investissement est la plus grande institution financière au monde en matière d’action pour le climat. L’année dernière, elle a prêté 20,7 milliards d’EUR pour des projets liés au climat réalisés en Europe et dans le monde entier.