>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d’investissement (BEI) va mobiliser des financements privés pour la modernisation de logements résidentiels à des fins d’efficacité énergétique via un fonds de garantie financé par l’État lituanien. 

Le Fonds à effet de levier pour la Lituanie, un fonds de garantie financé au moyen de 100 millions d’EUR de fonds structurels et d’investissement de l'UE et de ressources nationales, soutient des investissements dans l’efficacité énergétique afin de réduire la facture énergétique de milliers de foyers lituaniens. La structure maximisera les fonds disponibles pour le programme de modernisation des immeubles collectifs, une priorité clé de l’État bénéficiant d’un soutien national et municipal.

Le fonds permettra aux banques de prêter davantage dans les conditions du programme de modernisation et de renforcer ainsi sa portée et son champ d’action dans toute la Lituanie. Le déploiement de la garantie devrait mobiliser jusqu’à 500 millions d’EUR de prêts bancaires pour la modernisation de 32 500 appartements au maximum dans près de 1 500 immeubles d’habitation collectifs jusqu’en 2023. Les ressources publiques disponibles seront ainsi multipliées par cinq, dans un contexte d’accroissement de la demande d’investissements pour l’efficacité énergétique dans les immeubles résidentiels à travers le pays.

Commentaires de Romualdo Massa Bernucci, directeur général adjoint de la BEI : « Avec la signature de l’accord du fonds à levier, nous poursuivons le développement du programme fructueux JESSICA et faisons un grand pas en avant en matière d’utilisation efficace des fonds de l’UE pour attirer des ressources privées aux fins de la rénovation d’immeubles collectifs en Lituanie. Grâce au fonds à levier, des dizaines de milliers de propriétaires d’appartements vont pouvoir rénover leur bien et profiter d’importantes économies d’énergie. Le succès de ce programme aura un effet positif important en matière de croissance économique durable dans le pays et peut améliorer les conditions de vie de nombreux Lituaniens.

Commentaire de Rasa Budbergytė, ministre des finances : « Par ce fonds de partage des risques, nous encourageons une contribution active du capital privé à la rénovation d’immeubles collectifs, dont une partie sera garantie par des fonds de l’UE. Nous pensons que cet instrument financier accélérera les travaux de rénovation et aidera à parvenir à une plus grande efficacité. C'est en soi une bonne nouvelle pour le secteur de la construction qui aura davantage de travail, ainsi que pour les habitants, qui pourront profiter de logements rénovés et mieux chauffés, tout en faisant des économies de chauffage.

Commentaire de Kęstutis Trečiokas, ministre de l’environnement : « La rénovation est un domaine qui produit des résultats impressionnants et les modifications positives qu’elle apporte peuvent profiter à presque tous. Dans leur logement rénové, des centaines de milliers de résidents lituaniens profitent d’un cadre embelli et, j’en suis convaincu, sont plus heureux. Je suis ravi que la réduction de la consommation d’énergie dans les logements rénovés s’accompagne d’une forte diminution des émissions de CO2. Dans les immeubles rénovés, plus de 40 % de l’énergie utilisée pour le chauffage est économisée, ce qui constitue une étape de plus vers la préservation de l’environnement et une consommation rationnelle des ressources naturelles.