>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d'investissement (BEI) et l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) vont agir conjointement en faveur du développement industriel inclusif et durable dans plusieurs pays du groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). À l'occasion de la Journée de l'Afrique de la BEI à Luxembourg, les deux parties ont signé ce jour un protocole d'accord portant sur un cadre de coopération pour le financement du développement.

Reconnaissant les possibilités de synergie dans les activités des deux institutions, ce document prévoit une collaboration renforcée passant par l'analyse mutuelle des domaines et des zones d'intervention et par un travail combiné sur le repérage de projets à soutenir. L'ONUDI accompagnera aussi les promoteurs dans la phase de réalisation des projets et se chargera d'une grande partie des tâches de suivi une fois les projets mis en œuvre. Toutes ces activités seront menées depuis le siège, mais aussi, et surtout, par les équipes des bureaux locaux des deux institutions.

Commentaires de Werner Hoyer, président de la BEI : « La collaboration avec l'ONUDI va permettre à la BEI d'intensifier son action dans les pays ACP. La coopération se concentrera sur quelques secteurs essentiels pour le développement des pays, au premier rang desquels l'énergie et l'action pour le climat, mais aussi l'industrie agroalimentaire. Notre collaboration facilitera la combinaison de différentes sources de financement, augmentera l'effet de levier des ressources proposées et aura une réelle incidence sur la vie des populations. »

La coopération permettra à la BEI de multiplier les opérations de panachage, dans lesquelles elle accorde des prêts en complément des aides non remboursables mise à disposition pour les projets. Des discussions liminaires sont déjà en cours en Éthiopie et au Sénégal, où l'ONUDI met en œuvre des Programmes de partenariat pays et où la Banque pourrait envisager des cofinancements.

Commentaires de Li Yong, directeur général de l'ONUDI : « La conclusion de ce nouvel accord s'inscrit dans le regain d'efforts de l'ONUDI pour établir des partenariats de coopération avec diverses institutions financières internationales en vue de soutenir et de renforcer l'infrastructure commerciale et l'investissement dans les pays en développement, et de faire avancer notre objectif d'aide aux pays engagés dans la voie du développement industriel inclusif et durable. »

Une importance particulière sera accordée aux possibilités d'investissements dans le secteur privé, où l'action de l'ONUDI pour créer des filières locales est déjà très avancée. La conférence de haut niveau de la semaine prochaine à Addis-Abeba sera l'occasion d'un nouvel engagement conjoint des parties pour favoriser une participation effective des partenaires internationaux et locaux. Aux côtés de l'ONUDI, l'institution de financement à long terme de l'UE fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider et pour concrétiser le fruit de décennies de présence active dans les pays ACP.