>@EIB/European Union
©EIB/European Union

Les ministres des finances européens ont salué aujourd'hui la proposition prévoyant que le Groupe de la Banque européenne d’investissement gérera le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) au sein de la BEI au titre du plan d'investissement pour l'Europe annoncé en novembre dernier. Ce fonds, appuyé par la banque de l'UE et la Commission européenne, est destiné à soutenir 315 milliards d'EUR de nouveaux investissements dans toute l'Europe au cours des trois prochaines années.

La réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de la BEI a reconnu le rôle important joué par l'institution de financement à long terme de l'Europe pour soutenir des investissements cruciaux durant la crise. Werner Hoyer, président du Groupe BEI, a annoncé que l'activité de prêt globale de la BEI a atteint près de 77 milliards d'EUR en 2014, auxquels sont venus s'ajouter 3,3 milliards d'EUR accordés par le Fonds européen d'investissement (FEI) aux PME.

Le président Hoyer a également déclaré que la banque de l'UE atteindra son objectif d'activité de prêt supplémentaire au titre de l'augmentation de capital que lui avaient accordée les États membres pour la période 2013-2015 au printemps de cette année, soit plus de six mois avant la date butoir. Outre son activité régulière de prêt, l'augmentation de capital de 10 milliards d'EUR aura permis à la banque de l'UE de financer des projets d'une valeur totale d'environ 180 milliards d'EUR, et ce bien avant l'échéance de la fin de l'année.

« L'investissement en Europe continue de se heurter à des défis sans précédent. Le nouveau plan d'investissement repose sur l'expérience unique de la BEI en matière de prêts et de conseils et a la capacité de mobiliser des investissements privés essentiels à la compétitivité de l'UE », a déclaré Jeroen Dijsselbloem, ministre des finances des Pays-Bas et président du Conseil des gouverneurs de la BEI.

« La banque de l'UE a travaillé en étroite collaboration avec ses actionnaires, les 28 États membres de l'UE, pour apporter une solide contribution à la gestion de la pire crise économique et financière depuis une génération. Nous avons tenu nos engagements. En partenariat avec les États membres de l'UE et la Commission européenne, nous pouvons remédier avec succès aux carences actuelles du marché en matière de prise de risques et relancer l'investissement en Europe. Nous nous réjouissons de la confiance exprimée par le Conseil des gouverneurs envers la banque de l'UE. Permettre à l'Europe de retrouver sa compétitivité dans une économie mondialisée nécessite un effort conjoint. Les réformes structurelles et la simplification réglementaire sont aussi importantes que le nouveau fonds. La banque de l’UE se tient prête à jouer son rôle et va maintenant se concentrer sur le lancement des premiers projets au titre du plan d'investissement dès ces prochains mois », a déclaré le président Hoyer.

Le Conseil des gouverneurs de la BEI réunit les ministres (généralement les ministres des finances) désignés par chacun des 28 États membres de l'UE, qui sont les actionnaires de la Banque. Il fournit des orientations stratégiques, approuve les comptes annuels et nomme les membres du Conseil d’administration, du Comité de direction et du Comité de vérification.