>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined
  • Les autorités luxembourgeoises et la BEI signent un protocole d’accord pour poursuivre ensemble l’appui aux activités de microfinance dans les pays ACP
  • Kompanion Financial Group gagne le 5ème Prix Européen de la Microfinance et de l'Environnement

La grande-duchesse de Luxembourg a remis le 5ème Prix Européen de la Microfinance le 13 novembre à Kompanion Financial Group pour ses engagements en matière de microfinance et de durabilité environnementale.

Le Prix européen de la microfinance a été lancé en 2005 par le Ministère luxembourgeois des Affaires Étrangères et Européennes – Direction de la Coopération au Développement et des Affaires Humanitaires. Il est organisé conjointement par la Direction de la Coopération au Développement, la plateforme européenne de la microfinance (e-MFP) et the Inclusive Finance Network Luxembourg (InFiNe.lu), en collaboration avec la Banque européenne d'investissement.

Cette année, 26 candidatures provenant de 19 pays ont été reçues pour participer au Prix.  Le Ministre luxembourgeois de la Coopération et de l’Action humanitaire M.Romain Schneider a déclaré: « Nous offrons ce prix pour stimuler l'innovation en microfinance et nous sommes heureux que cet objectif demeure plus important que jamais. Les changements environnementaux affectent de manière disproportionnée les populations les plus pauvres dans les pays en développement. Les exemples des finalistes de cette année, ainsi que de beaucoup d'autres candidats, démontrent que l'inclusion financière et le développement durable peuvent aller de pair. Je pense que ces exemples vont encourager le secteur à mettre davantage l'accent sur l'environnement ».

Lors  de la cérémonie organisée ce jeudi 13 novembre à la Banque européenne d’investissement, le prix a été attribué à Kompanion Financial Group. Le lauréat a reçu une récompense de 100.000€ du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes – Direction de la Coopération au Développement et des Affaires Humanitaires. 

« Avec l'argent du Prix, nous prévoyons de mettre sur pied une « classe mobile ». L'objectif est d'atteindre les éleveurs dans les pâturages éloignés et d'assurer des formations dans un plus grand nombre de villages du Kirghizstan. Nous allons également développer des supports vidéo à utiliser dans les écoles publiques en zone rurale. Ces supports sont destinés à mettre les étudiants en relation avec nos experts en gestion de l'élevage. Ainsi, nous pourrons leur exposer les bonnes pratiques en matière de gestion des terres de pâturage. Par ailleurs, cela permettra d'accroître notre rayonnement », exprime Olesya Paukova, directeur de développement de Kompanion.

Avant la cérémonie, le ministre des finances Pierre Gramegna, le ministre Romain Schneider et le président de la Banque européenne d'investissement, Werner Hoyer, ont signé un protocole d'accord entre l'État luxembourgeois et la BEI. Dans le cadre de cet accord, le quatrième de ce type entre la Banque et le Luxembourg, 3,6 millions d'euros de subsides seront mis à disposition d’ d'institutions de microfinance dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, y compris ceux touchés par l'épidémie d'Ebola. Dans le cadre des trois précédents protocoles d'accord, ce sont plus de 8 millions d'euros qui sont allés à l'appui de 25 projets de microfinance dans 17 pays.

Le président Werner Hoyer s’est également félicité de cette coopération en déclarant que « le Luxembourg est devenu un centre reconnu dans le domaine de la finance inclusive et l’État luxembourgeois est, depuis le début, un partenaire fiable et solide de la BEI. Le nouveau protocole d’accord nous permettra de continuer à promouvoir la microfinance responsable en tant qu’outil puissant d’inclusion financière et de développement économique durable. »

Semaine européenne de la microfinance – partager des expériences et offrir des possibilités.

La remise du Prix a eu lieu dans le cadre de la Semaine Européenne de la Microfinance, qui a donné de la visibilité au gagnant et aux finalistes, en proposant plusieurs panels explorant les possibilités pour les institutions de microfinance de servir les pauvres tout en contribuant au développement durable.

Des conférenciers de toutes les régions du monde, y compris les trois finalistes du Prix, ont étudié les opportunités d'utiliser la microfinance pour améliorer l'accès à l'énergie verte et promouvoir, entre autres, la protection des écosystèmes, la conservation de la biodiversité et l'adaptation au changement climatique. Ils ont également échangé sur la méthodologie d'évaluation et de reporting de la performance environnementale de manière à ce qu'elle puisse inciter les investisseurs - notamment sociaux - à orienter leurs fonds vers des institutions à triple performance.

Dans un contexte de défis croissants induits par les changements climatiques, le développement durable ou la viabilité environnementale n'est pas uniquement une préoccupation des investisseurs sociaux. Chacun des trois finalistes montre dans quelle mesure la microfinance peut contribuer à améliorer directement la vie de ses clients :

ESAF Microfinance and Investments (Inde)

La plupart des clients de cet organisme prêteur en milieu rural n'ont pas un accès fiable à l'énergie ni à l'eau potable. Ces derniers sont souvent exposés à des niveaux dangereux de pollution de l'air à l’intérieur des habitats dus à l'utilisation d'appareils de cuisson inefficaces. En réponse à cela, l'initiative De l'Energie Propre pour les Pauvres permet aux clients d'acquérir des équipements à énergie solaire, des cuisinières économes en énergie et des filtres à eau.

Kompanion Financial Group (Kirghizstan)

Les terres du Kirghizstan connaissent des taux massifs de dégradation de l'environnement dus à des décennies de mauvaises pratiques agricoles et de mauvaise gestion des terres. L'initiative Formation à la Gestion des Terres de Pâturages propose des « Crédits pour la Conservation » aux éleveurs. Ces emprunts spécialisés sont liés à un programme de formation qui initie aux pratiques de gestion durable des terres et aide à restaurer les terres dégradées.

XacBank LLC (Mongolie)

Oulan-Bator, capitale de la Mongolie, se classe parmi les villes les plus polluées au monde. Avec son programme Produit Eco, XacBank a favorisé l'achat de plus de 150.000 équipements de chauffage et d'isolation énergétiquement efficients par des ménages pauvres du district des « gers » (yourtes traditionnelles nomades coûteuses et très polluantes en raison de leurs poêles à charbon traditionnels) à Oulan-Bator.

Microfinance further information FR