>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accepté de soutenir le programme d’investissement ambitieux de United Utilities dont l’objectif est d’améliorer l’approvisionnement en eau et la gestion de l’assainissement dans un contexte de changements climatiques annoncés et d’évolution démographique. Le contrat concernant l’octroi, par l’institution de crédit à long terme de l’Union européenne, d’un prêt de 400 millions de GBP a été signé à Manchester par Russ Houlden, directeur financier de United Utilities, et Simon Brooks, le vice-président de la BEI responsable des opérations au Royaume-Uni. 

La BEI est le principal bailleur de fonds du secteur de l’eau au Royaume-Uni et son concours va profiter à 6,8 millions d’habitants du nord-ouest de l’Angleterre, grâce à des initiatives individuelles destinées à améliorer la qualité de l’eau potable et à rendre le traitement des eaux usées moins énergivore. Le prêt de la BEI permettra notamment de soutenir des projets qui visent à apporter des solutions aux répercussions éventuelles d’événements météorologiques extrêmes sur l’eau et les eaux usées ainsi qu’aux changements climatiques sur une période de 25 ans. Ce volet constitue la première phase du programme d'investissement de United Utilities pour la période 2010-2015.

« La mise en œuvre d’investissements spécifiques à grande échelle qui entendent s’attaquer aux risques découlant des changements climatiques est essentielle pour garantir la salubrité de l'eau du robinet et une gestion saine des eaux usées pour les générations futures.  La Banque européenne d’investissement est déterminée à veiller à ce que les investissements à long terme des compagnies des eaux britanniques soient les mieux à même de faire face aux incertitudes climatiques et d'accroître le rendement énergétique dans le secteur », a ainsi déclaré Simon Brooks, le vice-président de la BEI responsable des opérations au Royaume-Uni.

Russ Houlden, directeur financier de United Utilities, a quant à lui ajouté : « Le programme d’investissement que nous menons actuellement est le plus grand jamais entrepris par notre compagnie et un financement comme celui de la BEI est vital pour offrir les améliorations que nos clients attendent et que l’environnement mérite.

La BEI est le principal investisseur de United Utilities et le concours avantageux qu’elle nous octroie présente un bon rapport coût-résultats pour notre clientèle.  Compte tenu du climat financier actuel, il est vraiment encourageant de voir des ressources européennes contribuer à la mise en place d’infrastructures essentielles qui vont améliorer la qualité de vie de tous les habitants du nord-ouest de l'Angleterre. »  

Parmi les projets financés par le prêt de la BEI, on peut citer la station d'épuration de Davyhulme à Manchester, dont le coût s'élève à 100 millions de GBP. Cet aménagement, réalisé dans le cadre du programme de traitement équilibré des boues, prévoit de renforcer le mode de digestion des boues, afin de proposer des amendements de sols plus propres susceptibles d’être recyclés en terres agricoles et de gros volumes de biogaz qui serviront à produire, sur le site, de l’énergie verte au moyen de turbines produisant de la chaleur et de l’électricité. L'électricité ainsi produite sera utilisée pour alimenter toute la station, l'une des plus grandes du Royaume-Uni, et l'excédent éventuel sera injecté dans le réseau national.

Il est également prévu de moderniser des stations d’épuration installées sur une douzaine de sites, dont Blackburg, Burnley et Sandon Dock à Liverpool, et de les équiper de turbines leur permettant de produire de la chaleur et de l’électricité. À Penrith et Irthington, la capacité de traitement sera développée afin de faire face à la croissance démographique locale et de respecter les nouvelles normes environnementales.

Le concours de la BEI permettra en outre d'appuyer des projets de protection contre les inondations, par le renforcement de la capacité des égouts lors de précipitations abondantes, ce qui contribuera à éliminer le risque d’inondation pour près de 800 immeubles. De plus, le programme concourra à améliorer la qualité des eaux de rivière et le long du littoral grâce à une mise à niveau technique des points de débordement d'égouts et à la construction de 101 bassins d'orage.

Au cours des cinq dernières années, la Banque européenne d’investissement a prêté près de 3 milliards de GBP à des compagnies des eaux réparties sur tout le territoire britannique.