>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d'investissement a signé aujourd'hui à Athènes deux contrats de financement d'un total de 19 millions d'EUR en faveur d'investissements de modernisation de l'usine de transformation d'aluminium du groupe Elval à Oinofyta. Les contrats ont été signés par M. Plutarchos Sakellaris, vice-président de la BEI. Les emprunteurs sont Elval S.A. pour 7 millions d'EUR et sa filiale Symetal S.A. pour 12 millions d'EUR, montants qui reflètent la part respective de ces entreprises dans un investissement global de 38 millions d'EUR.

Il s’agit de la deuxième opération de la BEI avec le groupe Elval.  Un premier prêt lui avait en effet été accordé en 1975 pour financer l'extension de l'usine d'Oinofyta.  Lors de la cérémonie de signature du contrat de financement, le vice-président Sakellaris s'est exprimé en ces termes : "Je suis heureux de renouer nos liens avec le groupe grec de premier plan dans le secteur de la transformation de l'aluminium qu'est Elval.  Ce nouvel investissement va permettre au groupe d'accroître sa capacité.  Je me félicite d'autant plus de ce projet qu'il comporte d'importants investissements qui contribueront à améliorer l'empreinte environnementale de la société.  Cette opération de prêt de la BEI intervient dans un climat économique mondial difficile : elle a pour but de soutenir notre objectif commun d'une croissance durable.  À travers l'octroi de ce prêt, la BEI confirme son soutien en faveur de l'investissement dans le secteur manufacturier en Grèce et dans le sud-est de l'Europe."

Le groupe Elval fabrique des produits d'aluminium par laminage et extrusion. Symetal fabrique et commercialise des produits à base de feuille mince d'aluminium pour emballages souples et conditionnement alimentaire ainsi que de la feuille d'aluminium transformée pour les mêmes applications.

Le principal investissement concerne un nouveau laminoir à feuille mince d'aluminium ainsi que les travaux de génie civil et les équipements connexes nécessaires. Le projet comporte également des investissements importants sur le plan de l'environnement.

Note aux responsables de publication :

La Banque européenne d’investissement (BEI) soutient la réalisation des objectifs politiques et stratégiques de l’Union européenne en accordant des prêts à long terme à l’appui de projets économiquement viables. Les actionnaires de la BEI sont les 27 États membres de l’UE.  En 2008, le montant des prêts consentis par la BEI a augmenté de 21 % pour atteindre 57 milliards d’EUR, contre 48 milliards d’EUR en 2007. Les signatures se sont considérablement accrues vers la fin de l’année, traduisant la rapidité de la réaction de la Banque pour soutenir la reprise économique à la demande des États membres de l’Union européenne.  S'agissant de son activité en Grèce, en 2008, la BEI a accordé au total 1,165 milliard d'EUR de prêts, ce qui représente une hausse de 54 % par rapport aux 755 millions d'EUR alloués en 2007.