>@EIB
©EIB

M. Simon Brooks, ancien directeur à la direction « Politique macroéconomique et finance internationale » du ministère britannique de l'économie et des finances, vient de prendre ses fonctions de vice-président à la Banque européenne d'investissement (BEI). Il a été désigné comme membre britannique du Comité de direction de la BEI, en remplacement de M. Peter Sedgwick.

En tant que membre du Comité de direction, M. Brooks fait partie d'une équipe de 9 personnes - le président et 8 vice-présidents -, qui sont nommées par le Conseil des gouverneurs de la Banque (les 25 ministres des finances des États membres de l'UE). Dans son rôle d'organe exécutif permanent de la Banque, le Comité de direction, sous la conduite du président et la supervision du Conseil d'administration, dirige la Banque conformément aux missions qui lui sont assignées par le Conseil des gouverneurs. Une fois nommés, les vice-présidents sont responsables uniquement envers la Banque.

M. Simon Brooks a commencé sa carrière au National Institute for Economic and Social Research (Institut national de recherche économique et sociale), à Londres. Il est entré au ministère des finances en 1985 en tant que conseiller économique, travaillant, dans un premier temps, sur l'analyse macroéconomique du Royaume-Uni, puis, en tant que membre du groupe monétaire, sur la politique monétaire, l'UEM, Maastricht et d'autres questions monétaires. En 1992, il est devenu chef de division au sein du groupe d'analyse économique, chargé des analyses et prévisions économiques pour le Royaume-Uni. De 1994 à 1998, il a dirigé l'équipe chargée des analyses nationales et régionales, travaillant sur l'analyse des économies étrangères et de leurs incidences sur l'économie britannique, ainsi que sur des questions économiques internationales, telles que la mondialisation, les conséquences du vieillissement de la population, l'épargne et l'investissement internationaux et la libéralisation des mouvements de capitaux.

De 1998 à 2000, il a été chef du groupe chargé des questions financières au niveau européen, poste où il s'est occupé des relations financières du Royaume-Uni avec l'UE et de l'Agenda 2000. Il a ensuite été nommé directeur du service chargé des questions macroéconomiques, où ses responsabilités étendues englobaient notamment les prévisions économiques pour le Royaume-Uni et le reste du monde et les cadres des politiques budgétaire et monétaire.

M. Brooks a obtenu une maîtrise en économie à l'université d'Oxford en 1978, après avoir un accompli un premier cycle d'études de politique, de philospohie et d'économie, également à l'université d'Oxford.

M. Brooks a pris ses fonctions le 1er juillet 2006. Il peut être contacté au siège de la BEI à Luxembourg, ville où il réside désormais.

Créée en 1958 en vertu du Traité de Rome, la Banque européenne d'investissement - l'organe de financement à long terme de l'UE - est la première institution multilatérale de développement au monde sur le plan du volume des financements accordés (47,4 milliards d'EUR en 2005). Elle est également le plus grand emprunteur non souverain sur les marchés des capitaux, où elle mobilise quelque 50 milliards d'EUR par an. Ses prêts sont essentiellement accordés à l'appui de projets visant à moderniser l'économie des États membres de l'Union européenne et à favoriser le développement des pays situés en dehors de l'UE.