Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    Le Caire
    25
    jui 2016
    Conrad Hotel
    Le Caire
    Égypte

    Le secteur privé formel dans les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (MOAN) doit jouer un rôle crucial dans la transformation économique globale de la région. La création d'un environnement propice au développement du secteur privé nécessite de bien comprendre les performances des entreprises privées et les défis auxquels elles sont confrontées.

    La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque mondiale ont rédigé un rapport conjoint consacré aux obstacles au développement du secteur privé dans la région MOAN (What’s holding back the private sector in MENA?). Le rapport aborde quatre défis qui sont au cœur du développement du secteur privé dans la région MOAN : l'environnement économique général, le financement des entreprises et les contraintes financières, l'emploi dans le secteur privé et la compétitivité, particulièrement sous l'angle des échanges commerciaux, de l'innovation et des pratiques de gestion. Il présente une analyse approfondie de ces défis et passe en revue les réponses nécessaires sur le plan politique. Le rapport s'appuie sur les résultats de l'enquête sur les entreprises de la région MOAN, qui a été conçue et financée conjointement par la BERD, la BEI et la Banque mondiale pour mieux appréhender les facteurs qui influent sur le comportement et la dynamique des entreprises, ainsi que sur leurs perspectives de croissance. L'enquête porte sur plus de 6 000 entreprises situées dans huit économies de la région et constitue une source d'information riche et unique qui est désormais à la disposition des économistes, des milieux d'affaires et des décideurs politiques.

    Cette conférence a rassemblé des représentants d'autorités compétentes et d'organismes nationaux, mais aussi des secteurs privé et financier. La première partie de la manifestation a notamment porté sur la présentation de l'étude conjointe et de ses conclusions. La deuxième partie a été consacrée à la portée du rapport pour la République arabe d'Égypte et aux mesures à prendre pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord en ce qui concerne les stratégies et les priorités pour les futures opérations, ainsi qu'à un débat sur les stratégies opérationnelles des trois institutions concernées.