Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    Luxembourg
    10
    dec 2009
    Luxembourg
    Luxembourg

    Le 10 décembre 2009, le programme d'action BEI-Universités a tenu, au siège de la BEI à Luxembourg, sa troisième réunion annuelle, qui a rassemblé des participants venant d'un grand nombre d'universités : Oxford Brookes University (Royaume-Uni), Universidad Politécnica de Madrid (Espagne), Università di Bologna (Italie), Università Ca'Foscari di Venezia (Italie), EURANDOM (Pays-Bas), Università degli Studi di Milano (Italie), Tilburg University (Pays-Bas), Technische Universität München (Allemagne), University of Sterling (Royaume-Uni), Imperial College (Royaume-Uni), University College London (Royaume-Uni) ou encore Adam Mickiewicz University (Pologne). 

    Lors de la session du matin, les participants ont pu découvrir un aperçu des différentes activités parrainées par le programme. Depuis le démarrage, fin 2006, de ses opérations au titre du programme EIBURS, la BEI a lancé 11 lignes de recherche et conclu 8 accords de recherche portant sur des sujets variés. Les 4 premières opérations menées dans ce contexte se sont achevées en septembre-octobre 2009 et les coordinateurs de recherche en ont présenté les principaux résultats lors de la réunion. Parallèlement, la BEI a financé les travaux de 13 jeunes chercheurs grâce aux fonds de l'initiative STAREBEI. Quatre d'entre eux sont actuellement à l'ouvrage. Pour la première fois, la BEI a également accueilli cette année des membres de trois réseaux (UNIMED, FEMISE et C.R.E.D.I.T.) ainsi que des représentants de l'ERSA (European Regional Science Association).

    Dans l'après-midi, le programme d'action BEI-Universités a proposé deux séminaires parallèles, portant sur des sujets de recherche parrainés par le programme ; (i) Les fonds d'infrastructure (présentation par Eva Kaspers et Florian Bitsch, chercheurs à la Technische Universität München) et (ii) Croissance, innovation et investissements : l'incidence des télécommunications mobiles sur l'économie (présentation par Pantelis Koutroumpis, chercheur à l'Imperial College, Business School).