Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    New-York
    23
    sep 2014
    Siège des Nations Unies
    New-York
    Etats-Unis d'Amérique

    Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies, a invité les dirigeants mondiaux – représentants des gouvernements, du monde de la finance, des entreprises et de la société civile – au Sommet 2014 sur le climat le 23 septembre pour créer une dynamique de nature à accélérer la mise en œuvre d'actions pour le climat. Dans cette perspective, Ban Ki-Moon leur a demandé d’y annoncer des mesures audacieuses visant à réduire les émissions, à renforcer la résistance aux changements climatiques.

    Werner Hoyer, le président de la BEI, et Jonathan Taylor, son vice-président responsable des questions liées à l'environnement et au climat, assisteront à la rencontre de haut niveau pour soutenir les ambitions du secrétaire général des Nations Unies et mieux faire connaître le rôle majeur que la BEI joue dans le cadre de l'action pour le climat. Outre l'événement principal du 23 septembre aux Nations Unies, les représentants de la BEI seront présents à diverses autres manifestations organisées en marge du Sommet. Jonathan Taylor, par exemple, présentera différents produits et initiatives à l'appui du climat lors du Forum ministériel sur le financement de l'action pour le climat. Lors d'une conférence de l'OCDE sur la traçabilité du financement de l'action pour le climat, le responsable des questions liées à l'environnement, au climat et à la société civile à la BEI présentera le « Rapport conjoint 2013 sur le financement par les BMD de l'action en faveur du climat » établi sous l'égide de la BEI en 2014. La BEI prendra également part aux réunions de la Coalition pour le climat et l'air pur, qui a pour objet de réduire les polluants atmosphériques de courte durée de vie. Enfin, la direction des finances de la BEI a organisé son propre événement qui permettra aux investisseurs de se familiariser avec les obligations vertes de la BEI et ses instruments innovants pour le financement climatique.

    Cette année, le sommet des Nations Unies est d'autant plus important qu'il vise à mobiliser les volontés politiques dans la perspective de la 21e Conférence des parties qui se tiendra à Paris, où un accord juridique significatif remplaçant le Protocole de Kyoto doit être signé si l'on veut éviter d'être confrontés à des changements climatique incontrôlables à l'avenir.