Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    Luxembourg
    3
    fev 2014
    siège de la BEI, 98, boulevard Konrad Adenauer, L-2950
    Luxembourg
    Luxembourg

    Le 3 février dernier, le Conseil d'administration et plusieurs membres du Comité de direction de la BEI ont eu le plaisir de rencontrer des représentants de la société civile pour débattre des avancées de la Banque et des défis qui l'attendent. Le bilan de l'année et les perspectives pour l'avenir présentés par le personnel de la BEI ont fait l'objet de discussions dans le cadre d'un débat plénier, dont le thème central était le rôle de la société civile et de la BEI dans une Europe et un monde en évolution. Organisée au siège de la Banque à Luxembourg, cette rencontre-débat a permis à 52 participants de 47 organisations d'exposer leur point de vue. Cet événement en est à sa troisième édition, après les rencontres-débats entre le Conseil d'administration de la Banque et la société civile d'octobre 2011 et février 2013.

    Les groupes de la société civile venus rencontrer la BEI représentaient une variété de problématiques allant de la nécessité d'établir des partenariats pour répondre aux attentes locales et mondiales aux défis à relever en matière de développement des financements et de lutte contre les changements climatiques. De fait, ils constituaient un échantillon représentatif d'organisations de la société civile défendant de nombreux intérêts différents. Parmi elles figuraient des ONG locales et internationales, des groupes de réflexion, des associations professionnelles, des syndicats et des représentants d'institutions européennes et internationales. Ces invités ont écouté les cadres dirigeants de la BEI décrire ce que fait la Banque pour créer des emplois et une croissance pérennes en Europe en insistant particulièrement sur deux thèmes : l'action pour le climat, et la croissance et le développement inclusifs.

    Comme toujours, la rencontre a démontré à quel point les apports et critiques constructives des organisations de la société civile comptaient pour les opérations de la BEI. Tout au long de la discussion, plusieurs thèmes importants, au centre des préoccupations des participants; ont été mis en évidence. De manière générale, la Banque a été invitée à renforcer son rôle politique, à collaborer avec d'autres intervenants et à montrer l'exemple dans les débats européens et internationaux portant sur des questions d'ordre mondial comme la lutte contre les changements climatiques et la défense des droits de l'homme. La BEI a également été invitée à revoir sa politique JNC et à tenir compte de la justice fiscale tandis que les organisations de la société civile ont manifesté un vif intérêt à participer à un processus de consultation sur l'étude de l'action en faveur du climat menée par la Banque.

    En outre, les membres du Conseil d'administration et du personnel de la BEI et les représentants de la société civile qui ont pris part aux discussions se sont dits tous convaincus que ce type de dialogue était pour toutes les parties un moyen d'arriver à une meilleure compréhension mutuelle. En conséquence, parmi les axes d'action et les engagements mis en exergue durant cette rencontre ont été abordés le dialogue continu avec la société civile à tous les niveaux de la Banque, un réexamen en 2014 de la norme d'émission de la BEI, une consultation publique sur la révision de sa politique de transparence et une discussion sur le panachage et d'autres mécanismes sur lesquels la BEI travaille avec la Commission européenne lors de la prochaine rencontre-débat qui aura lieu en 2015.