Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées

    >> Télécharger l’intégralité de l’article au format eBook ou PDF.


    Notre série d’articles « La ville se transforme » a livré une analyse approfondie du développement urbain dans sept villes européennes. Ce dernier récit expose la contribution de la Banque européenne d’investissement à l’essor de nos cités.

    La Banque européenne d’investissement a largement œuvré à promouvoir la cause de l’investissement urbain en Europe. Sa fonction majeure a été de rendre le financement à long terme disponible pour des investissements bien conçus. En tant que banque de l’UE, la BEI a répondu aux impératifs d’investissement que dicte l’intégration européenne et a élaboré les dispositifs financiers à cet effet. « La BEI dans la ville » raconte comment la Banque a rempli sa mission.

    L’innovation en matière d’investissement, un facteur crucial pour les mesures d’urbanisme que soutient la banque de l’UE

    La Banque européenne d’investissement emprunte d’importants volumes de fonds sur les marchés des capitaux et les prête à des conditions favorables pour soutenir des projets qui concourent à la réalisation des objectifs stratégiques de l’UE. Sur les 50 à 70 milliards d’euros que prête la BEI chaque année, plus de 10 % sont affectés spécifiquement à des projets urbains. Les investissements indirects dans le secteur urbain représentent plus de 40 % de son portefeuille global.

    Cependant, la Banque a aussi joué un rôle crucial dans l’amélioration du profil des investissements, par d’autres moyens.

    Elle a ouvert la voie avec la mise au point de nouveaux outils de financement, comme le prêt-cadre, qui, dès son apparition dans les années 90, est vite devenu l’instrument de financement incontournable de l’aménagement urbain intégré. Le prêt-cadre est principalement une ligne de crédit accordée à une collectivité territoriale pour soutenir le financement de projets admissibles figurant à son programme d’investissements.

    Le pouvoir de transformation du prêt-cadre, pour ce qui est de l’aménagement urbain en Europe, réside dans sa capacité :

    • à couvrir un portefeuille de projets dans des secteurs multiples,
    • à permettre à une ville ou à une région de gérer l’affectation et le décaissement de fonds,
    • à combiner financements publics nationaux et régionaux et prêts pour surmonter l’obstacle de la taille du projet.

    En outre, la Banque a largement contribué au développement de nouveaux instruments financiers et outils de conseil. Avec la Commission européenne, la Banque a lancé, début 2018, la nouvelle initiative Urban Investment Support (URBIS), pour aider les villes à planifier et mettre en œuvre leurs stratégies d’investissement.

    URBIS, dans les faits, est un service de conseil destiné aux villes, qui permet à ces dernières de bénéficier d’un point d’entrée d’accès aisé et de disposer de l’intégralité des services de conseils techniques et financiers de la Banque européenne d’investissement.