>@Shutterstock
©Shutterstock
  • Il rassemble des dirigeants du monde universitaire, du secteur privé, de la société civile et des organisations internationales.
  • La première réunion, organisée ce jour, était consacrée à l’adaptation et à l’alignement sur l’accord de Paris.
  • Le conseil consultatif aide le Groupe BEI à concrétiser ses ambitions en matière d’action pour le climat et de durabilité environnementale.

Le Groupe Banque européenne d’investissement (BEI) a mis en place un conseil consultatif sur le climat et l’environnement. Il sera chargé de fournir une expertise et des conseils indépendants sur les activités que le Groupe BEI mène pour concrétiser ses ambitions en matière d’action pour le climat et de durabilité environnementale.

Ce jour, le conseil consultatif s’est réuni pour la première fois et s’est penché sur la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat et, en particulier, sur les activités de la Banque visant à soutenir l’adaptation aux effets des changements climatiques et le cadre d’alignement du Groupe BEI sur l’accord de Paris pour les contreparties. La réunion était présidée par Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne. Les membres fondateurs du conseil consultatif étaient également présents.

La Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat précise comment le Groupe BEI entend soutenir les objectifs du pacte vert pour l’Europe et le développement durable en dehors de l’Union européenne.

Werner Hoyer, président de la BEI : « Les changements climatiques demeurent le défi crucial de notre époque et exigent une réponse mondiale rapide. Le Groupe BEI prépare une contribution forte pour la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) qui se tiendra à Glasgow en novembre. Je suis ravi que nous puissions désormais compter sur un groupe de dirigeants mondiaux de premier ordre pour nous aider à renforcer le rôle que nous jouons en tant banque européenne du climat. Je tiens à remercier tous les membres du conseil consultatif et à témoigner une gratitude particulière à Christine Lagarde pour avoir accepté de présider ce groupe de haut vol. »

Christine Lagarde, présidente de la BCE : « Les changements climatiques constituent l’un des principaux défis auxquels l’humanité fera face au cours de ce siècle. C’est un honneur de présider ce conseil et de travailler avec ce groupe de dirigeants éminents pour conseiller le Groupe BEI sur ses ambitions en matière de climat et de durabilité. »

Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI : « Nous sommes très heureux d’être accompagnés d’experts et de dirigeants remarquables. La diversité des compétences, expériences, parcours et connaissances dont ils nous feront profiter sera un atout majeur dans notre rôle de banque européenne du climat. Nous sommes impatients de travailler avec eux pour qu’ils nous aident à accélérer et à intensifier la transition vers un avenir à faible intensité de carbone et à l’épreuve des changements climatiques, un avenir qui ne laissera personne de côté. »

Membres du conseil consultatif du Groupe BEI sur le climat et l’environnement

Présidente : Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne. Jos Delbeke, professeur à l’Institut universitaire européen (IUE) de Florence et à l’Université catholique de Louvain, titulaire de la chaire de la BEI sur la politique en matière de changement climatique et les marchés internationaux du carbone à l’IUE. Helena Viñes Fiestas, commissaire à l’Autorité espagnole des marchés financiers, membre du conseil d’administration du Groupe des investisseurs institutionnels sur le changement climatique (IIGCC) et rapporteure de la plateforme de l’UE sur la finance durable (société civile). Heinz Jörg Fuhrmann, ancien président du comité de direction de Salzgitter AG. Connie Hedegaard, présidente du conseil d’administration de la Fondation KR. Marcin Korolec, président de la Fondation polonaise pour la promotion des véhicules électriques (FPPE). Bertrand Piccard, fondateur et président de la Fondation Solar Impulse. Johan Rockström, directeur de l’Institut de recherche de Postdam sur les effets des changements climatiques. Samantha Smith, directrice du Centre pour une transition juste, Confédération syndicale internationale – Organisations internationales. Francesco Starace, PDG d’Enel.

Informations générales

Active dans environ 160 pays, la Banque européenne d’investissement est le principal bailleur de fonds multilatéral au monde pour des projets à l’appui de l’action en faveur du climat. Elle a récemment adopté la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat pour l’aider à réaliser son programme ambitieux visant à soutenir la mobilisation de 1 000 milliards d’EUR d’investissements pour l’action en faveur du climat et la durabilité environnementale de 2021 à 2030 et à porter la part des financements qu’elle leur consacre à plus de 50 % d’ici à 2025. De plus, dans le cadre de la Feuille de route, à compter de début 2021, toutes les nouvelles opérations du Groupe BEI seront alignées sur les objectifs et principes de l’accord de Paris.