>@EIB
©EIB
  • Christos Staikouras, ministre grec des finances, a rencontré le président Hoyer et le vice-président Thomsen.
  • Une réunion de travail a été organisée avec des experts financiers, techniques et du climat à la BEI pour discuter de nouvelles possibilités d’engagement de la Banque en Grèce, notamment dans le cadre du mécanisme pour une transition juste et du fonds pour la reprise et la résilience.
  • Le ministre a été informé du concours qu’apporte la BEI à l’échelle européenne et mondiale en faveur du développement et de la résilience face au COVID-19.
  • Un montant record de 2,8 milliards d’EUR a été octroyé par la BEI en faveur d’investissements privés et publics en Grèce.
  • Le président Hoyer, le vice-président et le directeur général du FEI se rendront en Grèce la semaine prochaine.

Christos Staikouras, ministre grec des finances et gouverneur de la Banque européenne d’investissement, s’est rendu aujourd’hui au siège de la BEI à Luxembourg afin d’examiner de nouvelles possibilités de renforcer davantage l’impact du concours de la Banque européenne d’investissement en Grèce et de solliciter des financements destinés à soutenir la reprise post-COVID-19 et à accélérer l’action climatique dans tout le pays.

Werner Hoyer, président de la BEI, et Christian Kettel Thomsen, vice-président de la Banque chargé des opérations en Grèce, ont présenté à Christos Staikouras, ministre grec des finances, et Michael Arghyrou, président du Conseil des experts économiques, les dernières informations concernant la réaction rapide de la BEI face aux retombées de la pandémie et le soutien accru à l’action climatique et à la transition énergétique dans les années à venir.

« La Banque européenne d’investissement est un partenaire clé de la Grèce. La visite d’aujourd’hui et notre rencontre fructueuse avec le président Hoyer, le vice-président Kettel Thomsen et leur équipe nous ont offert une excellente occasion de poursuivre sur la lancée de l’engagement record de 2,8 milliards d’EUR que le Groupe BEI a accordé à notre pays l’année dernière et de faire en sorte que les futurs investissements publics et privés prioritaires en Grèce puissent bénéficier du savoir-faire technique et de la solidité financière uniques de la banque de l’UE. Nous avons également été heureux de pouvoir nous appuyer sur l’accord que nous avons signé il y a deux mois, en vertu duquel la BEI contribuera à gérer 5 milliards d’EUR pour soutenir de nouveaux investissements dans le cadre de “Grèce 2.0”, notre plan national pour la reprise et la résilience. Il s’agit d’un plan cohérent, ambitieux mais réaliste, preuve en est qu’il figure parmi les premiers approuvés par la Commission européenne. Vendredi, en tant que gouverneur de la BEI, je me joindrai aux ministres des finances de l’Union européenne afin de féliciter les membres du personnel de la BEI pour leur soutien sans précédent face à la pandémie de COVID-19 et à l’évolution du climat. La semaine prochaine, le Premier ministre Mitsotakis et moi-même nous réjouissons d’accueillir à Athènes MM. Hoyer et Kettel Thomsen, président et vice-président de la BEI, et M. Godard, directeur général du FEI, et de dévoiler un nouveau soutien important en faveur de l’investissement des entreprises et de la transition énergétique », a déclaré Christos Staikouras, ministre grec des finances et gouverneur de la Banque européenne d’investissement.

« La Banque européenne d’investissement s’est engagée à renforcer encore la coopération avec les partenaires publics et privés dans toute la Grèce afin de mobiliser de nouveaux investissements qui permettent de créer des emplois, d'intensifier l’action pour le climat et de bâtir un avenir meilleur. Mes collègues de la BEI et moi-même sommes heureux d’accueillir Christos Staikouras, ministre des finances, à notre siège et de faire le point sur l’engagement de la BEI en Grèce, en Europe et dans les pays partenaires. J’ai hâte de me rendre à Athènes la semaine prochaine pour approfondir notre dialogue et annoncer un nouveau soutien important aux investissements en Grèce », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

« La visite du ministre des finances, Christos Staikouras, à la BEI est l’occasion idéale de discuter du vaste engagement de l’équipe du Groupe BEI chargée des investissements en Grèce et de recenser de nouvelles priorités d’investissement à mettre en œuvre ensemble, y compris dans le cadre du fonds pour la reprise et la résilience. Mes collègues expliqueront également comment le Groupe BEI peut soutenir les infrastructures énergétiques durables, l’efficacité énergétique, la mobilité durable, l’économie circulaire, la transformation numérique, l’eau, la gestion des déchets, la compétitivité, la santé, la recherche-développement et l’innovation en Grèce. La semaine prochaine, je me rendrai en Grèce pour la première fois en tant que vice-président de la BEI pour constater, de mes propres yeux, l’impact des investissements soutenus par la BEI dans le pays », a déclaré Christian Kettel Thomsen, vice-président chargé des opérations en Grèce.

La réunion de travail avec les experts de la BEI dans les domaines financier, technique, climatique et du développement a eu lieu avant la réunion des ministres des finances de l’UE et celle du Conseil des gouverneurs de la BEI à Luxembourg.

Poursuite de l’engagement et des approbations records en Grèce

L’année dernière, la Banque européenne d’investissement et le Fonds européen d’investissement se sont mis d’accord sur un nouveau soutien sans précédent de 2,8 milliards d’EUR en faveur d’investissements privés et publics à fort impact dans l’ensemble du pays, et ont approuvé plus de 4,3 milliards d’EUR à l’appui de futurs investissements.

Les financements consentis en Grèce l’année dernière représentent le troisième engagement en importance du Groupe BEI dans l’Union européenne en pourcentage du PIB national, et le montant octroyé par la BEI dans le pays occupe le deuxième rang de son engagement par habitant dans l’UE.

Annonce de nouveaux financements pour favoriser la reprise post-COVID et la transition énergétique

La semaine prochaine, Werner Hoyer et Christian Kettel Thomsen, respectivement président et vice-président de la BEI, et Alain Godard, directeur général du FEI, effectueront une visite de deux jours à Athènes pour rencontrer le Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis. Ils y annonceront de nouveaux financements importants destinés à appuyer l’investissement des entreprises et la modernisation des infrastructures énergétiques dans toute la Grèce, et formaliseront un soutien plus large aux régions les plus touchées par la transition énergétique dans le pays.