>@Richard Willis/EIB
©Richard Willis/EIB
  • L’an dernier la BEI a également approuvé un volume de financement record de 4,3 milliards d’EUR pour de futurs projets en Grèce.
  • La coopération accrue entre la BEI et le FEI et des partenaires grecs renforce la réponse à la pandémie de COVID-19, la sécurité routière et la croissance du secteur privé et facilite la transition énergétique.
  • Une part de 45 % des financements soutiendra l’action en faveur du climat et la protection de l’environnement.

Le volume de financement annuel octroyé par le Groupe Banque européenne d’investissement ainsi que le montant approuvé pour de futurs projets d’investissement en Grèce ont atteint des niveaux record l’année dernière. En 2020, la Banque européenne d’investissement (BEI), le Fonds européen d’investissement (FEI) et des partenaires grecs ont convenu d’appuyer à hauteur de 2,8 milliards d’EUR des investissements privés et publics à fort impact dans l’ensemble du pays ; la BEI a approuvé un montant supplémentaire de 4,3 milliards d’EUR pour de futurs investissements.

Les financements consentis l’année dernière dont la Grèce bénéficiera figurent à la troisième place des engagements du Groupe BEI dans l’Union européenne en pourcentage du PIB national. Le volume des financements octroyés par la BEI en faveur de la Grèce occupe le deuxième rang de son engagement par habitant dans l’UE.

L’appui décisif à la fois financier et technique de la BEI à des investissements à long terme en vue d’aider les entreprises grecques à surmonter les difficultés dues à la pandémie de COVID-19, d’accélérer la transition énergétique et l’exploitation de ressources énergétiques renouvelables et d’améliorer la sécurité routière, a fait l’objet de précisions apportées plus tôt dans la journée par Christos Staikouras, ministre des Finances de la République hellénique et gouverneur de la Banque européenne d’investissement, par Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement et par Christian Kettel Thomsen, vice-président de la BEI chargé des opérations en Grèce.

« L’année 2020 a été une année particulièrement éprouvante pour la Grèce, l’Europe et le monde entier, en raison de la pandémie de coronavirus et de ses conséquences sociales et économiques. Ces répercussions nous imposent de soutenir les ménages et les entreprises en utilisant chaque outil, instrument et ressource à notre disposition. Le gouvernement grec a employé l’ensemble des moyens à sa portée pour relever ce défi. Le Groupe Banque européenne d’investissement a fourni une contribution majeure en ce sens. La coopération étroite et fructueuse entre les autorités grecques et l’équipe de la BEI chargée de l’investissement pour la Grèce a permis d’atteindre des résultats financiers record. La décision prise l’année dernière par la BEI et le FEI d’octroyer 2,8 milliards d’EUR de nouveaux financements aide les entreprises grecques – notamment les PME – à relever les défis liés à la pandémie et appuie la transition énergétique, l’action climatique et les investissements dans les infrastructures. En outre, l’approbation par la BEI de 4,3 milliards d’EUR de financements supplémentaires en faveur de la Grèce – une contribution historique de la BEI dans le pays, soit près du triple du montant accordé en 2019 – signifie que le Groupe BEI renforcera davantage son rôle de partenaire technique et financier clé de la Grèce » a déclaré Christos Staikouras, ministre des finances de la République hellénique et gouverneur de la Banque européenne d’investissement.

« Le Groupe BEI est déterminé à soutenir des investissements à fort impact et porteurs de transformations sur l’ensemble du territoire grec. L’engagement sans précédent accordé l’année dernière par la banque de l’UE en vue de renforcer la résilience économique face à la pandémie de COVID-19, d’intensifier l’action climatique et de soutenir les investissements prioritaires est attribuable à la coopération étroite et constante entre les autorités grecques, les partenaires commerciaux et l’équipe de la BEI chargée de l’investissement pour la Grèce. Les experts de la BEI et du FEI tirent les enseignements de projets novateurs en Grèce et partagent les meilleures pratiques mondiales en vue d’aider les investissements dans ce pays à parvenir à de meilleurs résultats. L’approbation record de nouveaux projets renforcera l’impact des futures activités du Groupe BEI. L’étroit partenariat entre la Grèce et le Groupe BEI porte ses fruits et deviendra encore plus solide au fil du temps » a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

« L’engagement de la BEI soutient les investissements des entreprises, transforme l’accès à l’énergie verte et améliore des services essentiels dans toute la Grèce. L’engagement record consenti par le Groupe BEI l’an dernier permet à des milliers d’entreprises d’exploiter de nouvelles possibilités et de mettre en œuvre des projets de petite dimension qui rendent les routes plus sûres, améliorent les écoles et protègent des inondations. Ce sont bien l’engagement et le dévouement communs à nos contreparties grecques et à l’équipe de la BEI chargée de l’investissement pour la Grèce qui ont permis de tels résultats » a déclaré Christian Kettel Thomsen, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations en Grèce.

L’appui annuel le plus important de la BEI à l’action climatique en Grèce

Sur les financements accordés l’an dernier par la BEI en faveur de la Grèce, une part de 45 % contribuera directement à la réduction des émissions de carbone et à l’adaptation aux changements climatiques.

Les investissements dans l’efficacité énergétique et les projets locaux visant à mieux protéger les habitations et les entreprises contre les inondations sont ainsi spécifiquement encouragés.

Partenariat renforcé entre la BEI et le FEI pour aider les entreprises à investir et à innover

L’année dernière, le Groupe BEI a prêté un montant de 1,2 milliard d’EUR destiné à des lignes de crédit ciblées et gérées par 11 grandes banques grecques.

Ces nouveaux financements à l’appui du secteur privé servent aujourd’hui à soutenir l’action climatique, l’accès au financement inclusif, les investissements agricoles et les entreprises des secteurs les plus pénalisés par la pandémie.

Ils se composent notamment d’un montant de 423 millions d’EUR accordé par le FEI, soit une progression significative par rapport au montant de 29 millions d’EUR octroyé en 2019.

Soutenir la transition énergétique dans toute la Grèce

L’année dernière, la BEI a appuyé des investissements dans le domaine de l’énergie en Grèce à hauteur de 1,2 milliard d’EUR.

Ce financement soutient la construction de nouvelles interconnexions avec la Crète, qui permettront une utilisation accrue de sources renouvelables dans le bouquet énergétique de la Grèce, ainsi que l’installation par PPC de 7 000 km de nouvelles infrastructures de distribution d’électricité qui amélioreront la fiabilité de l’approvisionnement en électricité.

La BEI octroie également 125 millions d’EUR pour soutenir la construction par Mytilineos S.A. d’une nouvelle centrale électrique de 826 MW en Grèce, qui permettra d’utiliser davantage les sources d’énergie renouvelables dans le pays, d’éliminer progressivement la production d’électricité à partir de lignite en Grèce d’ici à 2023 et de répondre à la demande d’énergie sur le long terme.

Coopération technique avec la Grèce afin de partager les meilleures pratiques et de renforcer les retombées positives des projets

L’année dernière, l’équipe de la BEI chargée de l’investissement pour la Grèce a fourni une expertise technique à l’appui de 13 projets dans le pays.

La BEI a également détaché des experts financiers pour aider à mettre en place la nouvelle Banque hellénique de développement et le fonds pour la reprise et la résilience.