>@EIB
©EIB

M. Mihai Tănăsescu a été nommé vice-président et membre du Comité de direction de la Banque européenne d’investissement (BEI). Il a pris ce matin même ses nouvelles fonctions, succédant ainsi à Plutarchos Sakellaris qui a achevé son mandat de quatre ans au poste de vice-président de la BEI.

De nationalité roumaine, M. Tănăsescu a été nommé par le Conseil des gouverneurs de la BEI sur proposition du ministre roumain des finances, en accord avec les autres membres du groupe électoral auquel la Roumanie appartient, à savoir le Royaume de Danemark, la République hellénique et l'Irlande.

Avant sa nomination, M. Tănăsescu  assumait les fonctions de conseiller principal auprès du directeur général et était membre du conseil d'administration du Fonds monétaire international à Washington.

M. Tănăsescu est économiste de formation. Dernièrement, il a assumé, en Roumanie, les responsabilités de ministre des finances publiques (2000-2004) et de parlementaire et président de la Commission du budget et des finances au sein de la Chambre des députés (2004-2007). Auparavant (de 1997 à 2000), il a exercé les fonctions d’administrateur suppléant à la Banque mondiale.

Le nouveau vice-président de la BEI a déclaré : « En ma qualité de membre du Comité de direction de la BEI, je suis heureux de pouvoir contribuer au développement équilibré de l'Union européenne en soutenant l’économie réelle et en favorisant le progrès économique. »

Composé d’un président et de huit vice-présidents, le Comité de direction est l’organe exécutif collégial permanent de la BEI. Sous l’autorité du président en exercice, Werner Hoyer, il assure la gestion de la Banque et prépare les décisions du Conseil d’administration, dont il assure ensuite l’exécution. Les membres du Comité de direction sont responsables uniquement envers la Banque ; ils sont nommés par le Conseil des gouverneurs, sur proposition du Conseil d’administration. Le Comité de direction de la BEI est basé à Luxembourg.