>@EIB
©EIB

Mme Isabel MARTÍN CASTELLÁ a été nommée vice-présidente de la Banque européenne d'investissement (BEI) par le Conseil des gouverneurs de la Banque. Elle prend ses fonctions aujourd'hui le 18 septembre 2000. Mme MARTÍN CASTELLÁ succède à M. Luís MARTÍ ESPLUGA, dont le mandat a pris fin récemment.

Spécialiste des échanges et des questions économiques dans la fonction publique (Técnico Comercial y Economista del Estado), Mme Isabel MARTÍN CASTELLÁ possède une vaste expérience de la banque, secteur auquel elle a déjà consacré 16 années de sa vie professionnelle. Diplômée de sciences économiques de l'Université Complutense de Madrid, elle a occupé différents postes au Secrétariat d'État au commerce avant de devenir, en 1985, responsable des relations avec les Communautés européennes à l'INI (Instituto Nacional de Industria). Entre 1986 et 1988, elle a été membre du Comité économique et social de l'Union européenne en qualité de représentante des entreprises publiques. Elle a également siégé au conseil d'administration de diverses sociétés industrielles du groupe INI, mais aussi de la COFIDES (Compañía Española de Financiación del Desarrollo) et de la CESCE (Compañía Española de Seguro de Crédito a la Exportación).

En 1987, elle rejoint la banque Banco Hispanoamericano en tant que sous-directrice générale des financements internationaux, poste qu'elle conservera au sein du Banco Central Hispano (BCH) et du Banco Santander Central Hispano (BSCH) à l'issue de la fusion de ces institutions financières. Elle a participé activement, en cette qualité, à un grand nombre d'initiatives récentes sur les marchés financiers internationaux et aux processus de privatisation engagés dans différents pays, en particulier en Amérique latine.

Le Comité de direction de la BEI comprend un président et 7 vice-présidents qui sont nommés par le Conseil des gouverneurs de la Banque sur proposition du Conseil d'administration. Le Comité de direction est l'organe exécutif collégial de la BEI, qui a pour tâche d'assurer la gestion des affaires courantes de la Banque, de recommander au Conseil d'administration les décisions financières et la politique à suivre en matière de gestion et de crédit, et de veiller à la bonne application des décisions adoptées. La durée du mandat de vice-président est de six ans.